Aller au contenu


Schéma ampli


  • SVP vous connecter pour répondre
20 réponses sur ce sujet

#1 Invité_tomahack_*

Invité_tomahack_*
  • Guests

Posté vendredi 04mars 2005 à 10:52

J'aimerais avoir vos commentaires sur ce schéma d'amplificateur FET. En particulier de notre éminent expert Etalon. :D

Merci!

http://www.marchande...tp/pm224man.pdf

#2 etalon90

etalon90

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 639 Messages :
  • Location:Sainte-Marie (beauce)
  • Interests:L'audio et les tweak (une vraie maladie ces tweak)<br /><br />La motoneige<br /><br />Le hifi (ou ultra-fi DIY) sans pretention ($$$limités...)<br /><br />Le Jazz et l'OSQ (dire que je reve encore de reproduire fidelement un concert live de l'OSQ)<br /><br />La reproduction sonore (éternel compromis)<br /><br />La bourse (un jours viendre... bientot)<br /><br />Ais-je mentionné l'audio???

Posté vendredi 04mars 2005 à 17:14

je te revien la dessus demain, je vais souper et j`ai une soireé de prevu.

#3 etalon90

etalon90

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 639 Messages :
  • Location:Sainte-Marie (beauce)
  • Interests:L'audio et les tweak (une vraie maladie ces tweak)<br /><br />La motoneige<br /><br />Le hifi (ou ultra-fi DIY) sans pretention ($$$limités...)<br /><br />Le Jazz et l'OSQ (dire que je reve encore de reproduire fidelement un concert live de l'OSQ)<br /><br />La reproduction sonore (éternel compromis)<br /><br />La bourse (un jours viendre... bientot)<br /><br />Ais-je mentionné l'audio???

Posté samedi 05mars 2005 à 10:06

Le PM224 est tout ce qu`il y a de plus conventionnel.

Les composante fournie avec le kit sont moyenne/bas de gamme.
Il est quasi-sur que les composante n`auront pas été matché

Ce type d`ampli est utilisé par 99% des ampli "mass market" a composante discrete (vintage en majorité) et les performances sont hautement previsible (moyenne, pour être genereux, quoique possiblement mieux que certain appareil a chip comme la serie STK tres populaire dans les année 1990)

J`avoue qu`il est relativement plus complexe et que certaine "gugus" ont été ajouté (mirroir de courant, entrée inverse ou en phase, double compensation de temperature...)

Quelque modification pourrait l`ameliorer mais il serait mieux de ne pas le batir et de monter un autre projet.

SI tu veux un schema d`ampli interessant SS, fait moi signe, j`en ai qqe un. (specifie la puissance, car j`ai pas grand chose d`interessant et puissant)

Ps, les transistor sont habituellement mieux que les mosfet. (mais les fet sont mieux que les transistor, il est avantageux de les utiliser en entrée)


A+

Ce message a été modifié par etalon90 - samedi 05mars 2005 à 10:15 .


#4 Notule

Notule

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 863 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Québec
  • Interests:Haut-parleur DIY

Posté samedi 05mars 2005 à 10:20

Salut etalon90

Que pence tu du schéma de Jean Hiraga (le monstre)

http://www.bonavolta...dio/monster.htm

#5 etalon90

etalon90

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 639 Messages :
  • Location:Sainte-Marie (beauce)
  • Interests:L'audio et les tweak (une vraie maladie ces tweak)<br /><br />La motoneige<br /><br />Le hifi (ou ultra-fi DIY) sans pretention ($$$limités...)<br /><br />Le Jazz et l'OSQ (dire que je reve encore de reproduire fidelement un concert live de l'OSQ)<br /><br />La reproduction sonore (éternel compromis)<br /><br />La bourse (un jours viendre... bientot)<br /><br />Ais-je mentionné l'audio???

Posté samedi 05mars 2005 à 10:42

Salut etalon90

Que pence tu du schéma de Jean Hiraga (le monstre)

http://www.bonavolta...dio/monster.htm



L`ampli est excellent. Je ne l`ai jamais entendu mais il represente un pas dans la bonne direction.

cependant, Je n`aime pas le power suppluy et le fait qu`il n`y ait aucune compensation de temperature (mais au puissance actuel, ce n`est pas vraiment necessaite)

2 bon article sur les topologie d`ampli.

http://www.tubecad.c...04/blog0005.htm
http://www.tubecad.c...#currentsources

Et sur tubecad.com, il y a beaucoup d`article TRES interessant.

#6 pookie

pookie

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 80 Messages :

Posté samedi 05mars 2005 à 17:01

q'appeles-tu "compensation de température et pourquoi l'alim n'es pas bien d'apres toi?? :unsure:

#7 etalon90

etalon90

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 639 Messages :
  • Location:Sainte-Marie (beauce)
  • Interests:L'audio et les tweak (une vraie maladie ces tweak)<br /><br />La motoneige<br /><br />Le hifi (ou ultra-fi DIY) sans pretention ($$$limités...)<br /><br />Le Jazz et l'OSQ (dire que je reve encore de reproduire fidelement un concert live de l'OSQ)<br /><br />La reproduction sonore (éternel compromis)<br /><br />La bourse (un jours viendre... bientot)<br /><br />Ais-je mentionné l'audio???

Posté dimanche 06mars 2005 à 10:42

La compensation en temparature est un must quand on joue avec des SS et de la puissance.

-Si on polarise un transistor et qu`on ajuste son courant d`entrée (bias)
-le transistor conduit et laisse passer du courant
-il chute aussi une tension a ses borne.
-P=VI, donc avec du courant et du volatge, il dissipe de la puissance.
-puissance=chaleur
-plus un transistor (et mosfet) chauffe, plus il devient amplifiant (son gain augmente)
-plus son gaint augmente, plus il va conduire (car la polarisation de depart est fixe)
-plus il conduit, plus il chauffe
-plus il chauffe, pls il conduit
-BOOM, le transistor est sauté

On appele ca l`emballement thermique.

c`est pourquoi, dans des ampli puissant, on se doit d`ajouter une compensation thermique

Les petit projet de pass (ZEN), et d`autre n`ont pas de compensation. donc il est important d`ajuster le bias quand l`ampli a atteind sa temperature maximale (a l`inconvenient que l`ampli est long a atteindre sa temperature d`operation optimale et procurer son plein rendement)


Pour le psu, un seul mot.
CHOKE

A+

#8 Invité_tomahack_*

Invité_tomahack_*
  • Guests

Posté dimanche 06mars 2005 à 11:01

Le PM224 est tout ce qu`il y a de plus conventionnel.

Les composante fournie avec le kit sont moyenne/bas de gamme.
Il est quasi-sur que les composante n`auront pas été matché

Ce type d`ampli est utilisé par 99% des ampli "mass market" a composante discrete (vintage en majorité) et les performances sont hautement previsible (moyenne, pour être genereux, quoique possiblement mieux que certain appareil a chip comme la serie STK tres populaire dans les année 1990)

J`avoue qu`il est relativement plus complexe et que certaine "gugus"  ont été ajouté (mirroir de courant, entrée inverse ou en phase, double  compensation de temperature...)

Quelque modification pourrait l`ameliorer mais il serait mieux de ne pas le batir et de monter un autre projet.

SI tu veux un schema d`ampli interessant SS, fait moi signe, j`en ai qqe un. (specifie la puissance, car j`ai pas grand chose d`interessant et puissant)

Ps, les transistor sont habituellement mieux que les mosfet. (mais les fet sont mieux que les transistor, il est avantageux de les utiliser en entrée)
A+

<{POST_SNAPBACK}>



Merci d'avoir pris le temps de regarder. Les composantes sont matcher mais je suis d'accord avec toi pour le reste. Les performances sont aussi moyenne.

#9 gravity60

gravity60

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 197 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 06:16

La compensation en temparature est un must quand on joue avec des SS et de la puissance.

-Si on polarise un transistor et qu`on ajuste son courant d`entrée (bias)
-le transistor conduit et laisse passer du courant
-il chute aussi une tension a ses borne.
-P=VI, donc avec du courant et du volatge, il dissipe de la puissance.
-puissance=chaleur
-plus un transistor (et mosfet) chauffe, plus il devient amplifiant (son gain augmente)
-plus son gaint augmente, plus il va conduire (car la polarisation de depart est fixe)
-plus il conduit, plus il chauffe
-plus il chauffe, pls il conduit
-BOOM, le transistor est sauté

On appele ca l`emballement thermique.

c`est pourquoi, dans des ampli puissant, on se doit d`ajouter une compensation thermique

Les petit projet de pass (ZEN), et d`autre n`ont pas de compensation. donc il est important d`ajuster le bias quand l`ampli a atteind sa temperature maximale (a l`inconvenient que l`ampli est long a atteindre sa temperature d`operation optimale et procurer son plein rendement)

Pour le psu, un seul mot.
CHOKE

A+

Bonjour etalon90,

Ton message a été placé le dimanche 06 mars 2005...hummm...ça fait bout mais c'est pas grave.

Je voulais juste te dire que ton explication sur la compensation en température sur un amplificateur à Mosfet est complètement fausse. Il te manque certaine notion en électronique selon moi.....!!!

Pour ton insformation, il est tout à fait inutile de faire de la compensation en température sur un ampli à mosfet. Par contre, sur un ampli à transistor....LÀ....c'est très différent.....!!!

Pour te donner une explication simple car les gens ici n'aime pas beaucoup les chiffres......c'est le le mosfet à l'avantage, lorsqu'il est soumis à une augmentation de température d'avoir une fonction de transfers négative....tandis que le transistor lui a le malheureux désavantage d'avoir une fonction de tranfers positive.

Voilà pourquoi le mosfet peut s'auto réguler au niveau de son courant de polarisation.....pourquoi penses-tu que de plus en plus de manufacturier se dirige vers le mosfet......c'est bien moins de problème.

Ray

#10 Pencoat

Pencoat

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 591 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 09:10

Bonjour etalon90,

Ton message a été placé le dimanche 06 mars 2005...hummm...ça fait bout mais c'est pas grave.

Je voulais juste te dire que ton explication sur la compensation en température sur un amplificateur à Mosfet est complètement fausse. Il te manque certaine notion en électronique selon moi.....!!!

Pour ton insformation, il est tout à fait inutile de faire de la compensation en température sur un ampli à mosfet. Par contre, sur un ampli à transistor....LÀ....c'est très différent.....!!!

Pour te donner une explication simple car les gens ici n'aime pas beaucoup les chiffres......c'est le le mosfet à l'avantage, lorsqu'il est soumis à une augmentation de température d'avoir une fonction de transfers négative....tandis que le transistor lui a le malheureux désavantage d'avoir une fonction de tranfers positive.

Voilà pourquoi le mosfet peut s'auto réguler au niveau de son courant de polarisation.....pourquoi penses-tu que de plus en plus de manufacturier se dirige vers le mosfet......c'est bien moins de problème.

Ray

Une élévation en temperature sur un mosfet va augmenter le courrant de drain, ce qui necessite un ajustement du bias. D'où l'utilité d'un circuit de correction de temperature qui auto ajuste le bias.

#11 audiolama

audiolama

    Membre actif

  • non actif
  • PipPipPip
  • 69 Messages :
  • Location:Montréal
  • Interests:D.I.Y.

Posté jeudi 10novembre 2005 à 10:22

---------------------------

Bonjour etalon90,

Pour te donner une explication simple car les gens ici n'aime pas beaucoup les chiffres......

Ray

Personnellement, je ne vois pas pourquoi on devrait se priver d'explications techniques valables et pertinentes même si on préfères utiliser ses oreilles pour évaluer des composants. :huh:

Lâche pas Ray!, Tes commentaires sont toujours intéressants (y)

Sylvain

#12 Matt

Matt

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 418 Messages :
  • Location:Montcalm

Posté jeudi 10novembre 2005 à 12:07

Étalon90 est t'il encore sur le forum ?!?
The most beautiful sound next to silence

#13 gravity60

gravity60

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 197 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 12:13

Une élévation en temperature sur  un mosfet va augmenter le courrant de drain, ce qui necessite un ajustement du bias. D'où l'utilité d'un circuit de correction de temperature qui auto ajuste le bias.

Bonjour Pencoat,

Sur un transistor bipolaire, l'augmentation de sa température va provoquer, si il est polarisé par une source de tension fixe, une augmentation de son courant de polarisation.

Par contre, sur un mosfet, la même augmentation de température va provoquer, si il est polarisé par une source de tension fixe, une DIMINUTION de son courant de polarisation.

La raison est assez technique mais en gros c'est qu'il possède un coefficient de température négatif....il a l'avantage de s'autoréguler au niveau de son courant de repos.

Le transistor lui....possède un coefficient de température positif, donc lorsque sa température augmente, son courant de repos augmente et ainsi il peut se créer un emballement thermique. De là la neccessité d'utiliser la compensation thermique.

Merci Audiolama pour tes encouragements..c'est gentil....!

Ray

#14 FrankDIY

FrankDIY

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 3 916 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal

Posté jeudi 10novembre 2005 à 13:13

Merci pour tes explications Ray, cela a bien du sens. Pour votre information Etalon90 est présentement à l'extérieur pour une longue période et je ne crois pas qu'il pourra lire/répondre.

C'est hors sujet, mais le seul temps que je me préoccupe de ces phéhomènes de chaleur c'est quand je dois m'assurer de faire un bon couplage thermique des transistors de mes entrées différentielles pour empêcher d'avoir un offset DC en sortie.
Mon site de projets DIY (en anglais)
Mon blogue DIY (en français)

Calculations? We don't need stinkin calculations! We just make them really big! - Nelson Pass

Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited; imagination encircles the world. - Albert Einstein

Only two things are infinite, the universe and human stupidity. - Albert Einstein

#15 legarem706

legarem706

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 323 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Neuville Québec
  • Interests:Moto, jardinage, DIY électronique etc

Posté jeudi 10novembre 2005 à 13:13

Étalon90 est t'il encore sur le forum ?!?

Étalon fait maintenant partie des forces armées canadiennes. Il fait présentement un stage à l'extérieur (pour 3 mois je crois).

À mon avis, il s'est enrôlé dans l'armée afin de 'spotter' tous les tubes et toutes les babioles de l'armée qui fonctionnaient à tubes pour mettre un jour la main dessus. Pensez à toutes les tortures qu'il doit endurer pour l'amour des lampes !!!

Legarem

#16 Celloman

Celloman

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 045 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 13:24

Pour te donner une explication simple car les gens ici n'aime pas beaucoup les chiffres......

Ray,

Il y a toute sorte de personnes sur le forum, chacune avec leur background, leur intérêt, leur passion différente.

Je ne crois pas que l'on dise que les chiffres n'ont pas leur place. Au contraire, ce qui est entre autre intéressant de l'audio, c'est de pouvoir comprendre ce qui se passe.

Cependant, cette compréhension, ces "chiffres" comme tu dis, doit être complété (et vice versa) par des écoutes... Car ça ne sonne pas toujours comme les simulations ou notre compréhension le prévoyait. Et on vit pour le résultat final, le son, c'est seulement lui qui compte après tout.

Ton expertise est un grand plus pour le forum. Tu peux beaucoup y contribuer... mais sans prendre un ton hautain ou railleur. Et j'espère que tu trouveras que tu pourras aussi retirer du forum, sait-on jamais.

Merci des explications, c'est bien intéressant même pour quelqu'un comme moi qui n'a pas fait d'électronique à l'université ;) :)
Et au plaisir de te lire encore.
"I think the surest sign that there is intelligent life in the universe is that it hasn't tried to contact us yet." -Calvin (from Calvin & Hobbes)
"Exposure can also be the key........... to audio hell" - Weetabix

#17 Pencoat

Pencoat

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 591 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 16:42

Bonjour Pencoat,

Sur un transistor bipolaire, l'augmentation de sa température va provoquer, si il est polarisé par une source de tension fixe, une augmentation de son courant de polarisation.

Par contre, sur un mosfet, la même augmentation de température va provoquer, si il est polarisé par une source de tension fixe, une DIMINUTION de son courant de polarisation.

La raison est assez technique mais en gros c'est qu'il possède un coefficient de température négatif....il a l'avantage de s'autoréguler au niveau de son courant de repos.

Le transistor lui....possède un coefficient de température positif, donc lorsque sa température augmente, son courant de repos augmente et ainsi il peut se créer un emballement thermique. De là la neccessité d'utiliser la compensation thermique.

Merci Audiolama pour tes encouragements..c'est gentil....!

Ray

<{POST_SNAPBACK}>



Une élévation en temperature sur un mosfet va augmenter le courrant de drain, ce qui necessite un ajustement du bias. D'où l'utilité d'un circuit de correction de temperature qui auto ajuste le bias.


Image IPB



http://www4.tpgi.com...osfetLinear.htm

#18 gravity60

gravity60

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 197 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 22:00

Une élévation en temperature sur un mosfet va augmenter le courrant de drain, ce qui necessite un ajustement du bias. D'où l'utilité d'un circuit de correction de temperature qui auto ajuste le bias.
Image IPB
http://www4.tpgi.com...osfetLinear.htm

<{POST_SNAPBACK}>



Bonjour Pencoat,

Le graphe que tu m'as présenté exige certaine expliquation que plusieurs audiophiles pourraient possiblement utiliser dans l'avenir lors de la conception de leur future amplificateur.

Avant tout j'aimerais dire qu'il existe plusieurs manufacturiers d'amplificateurs audio qui utilisent le transistor mosfet comme élément de puissance sur l'étage de sortie et la plupart d'entre eux n'utilisent aucun de circuit de compensation thermique. J'ai possédé un amplificateur mosfet de la compagnie Perreaux et il n'y avait aucun circuit de compensation thermique. Hafler aussi n'utilise pas de compensation. En fait, plusieurs compagnie qui place des mosfets sur leur étage sortie se passe carrément de compensation.

Maintenant Pourquoi....


Pour commencer j'aimerais éclaicir un point, si vous regardez le graphe de Pencoat nous a gracuisement fournit via un site WEB.... et sur ce site ils indiquent que ce graphe provient du Data Sheet du IRF430.

Le IRF430 est un mosfet fabriqué par la compagnie International Rectifier et sa fonction première est d'être utilisé en commutation. Le IRF430 n'a pas été créé pour être utilisé dans un amplificateur audio. International Rectifier n'indique en aucun cas que son IRF430 est un mosfet fabriqué pour de l'amplification audio. Par contre, je connais quelques compagnies qui, comme PassLab, on utilisé la série IRF pour leur ampli audio.

Revenons au graphe....si vous regardez vers le haut du graphe vous allez remarquer que les 3 courbe s'entrecroise...spécial n'est-ce pas.....cet entrecroisement nous indique que pour les 3 différentes températures soit 125, 25 et -55 degré C la tension Vgs est identique. Ce point
nous indique que nous sommes au coéficient de température zéro. Ce qui veut dire que si il y a augmentation du courant de polarisation au dela de ce point....le mosfet passera dans la région dite du coéficient de température négative du mosfet.

Dans mon dernier message je disais que tous les mosfets possédaient un coéficient de température négatif. Par contre j'amerais préciser que dans les faits....tout mosfet, lors d'une augmentation de courant de polarisation, va débuter par une région ayant un coéficient de température positif pour ensuite traverser vers la région du coéficient de température négatif. C'est la particularité
du mosfet contrairement a celle du transistor qui lui possède uniquement un coéficient positif.

Maintenant....si vous regardez toujours le même graphe....on peut voir que le IRF430 pour passer dans la région du coéficient de température négatif....on doit s'approcher d'un courant de 5A de polarisation.

La raison est simple....il n'a pas été créé pour amplifier du signal audio. Hitachi et Toshiba fabrique des mosfets pour l'audio....et il l'indique clairement dans leur spécification. Les courants de polarisations utilisés pour atteindre le fameux coéficients de température 0 sont beaucoup plus bas.
Hitachi par exemple indique, dans ses spécifications du 2SK134, que le courant de polarisation optimale est de 100mA si je ne me trompe. Pourquoi.....c'est parce que le 100mA en question correspond au coéficient de températion 0. C'est le courant optimal qui fait en sorte qu'il sera stable en température.
Si par exemple, vous baissez sont courant en bas de 100ma...ou vous le monté en haut de 100mA...le 2SK134 tentera de ramener son courant vers les 100ma naturellement. C'est la beauté du mosfet.

Dernière chose....PassLab a, comme je l'ai dit plus tôt, utilisé des transistors de type mosfet de la série IRF...soit des mosfets fabriqués pour la commutation. Par contre ses amplificateurs étaient en pure classe A avec des courants de polarisation très intense....de l'ordre du 3 a 5 ampères...hummm...3 a 5 ampères...bizarre...ça ressemble étrangement au coéficient de température 0
des mosfet de la série IRF... vous ne trouvez pas...???

Bonne fin de semaine a tous,

Ray

#19 Pencoat

Pencoat

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 591 Messages :

Posté jeudi 10novembre 2005 à 22:25

Bonjour Pencoat,

Le graphe que tu m'as présenté exige certaine expliquation que plusieurs audiophiles pourraient possiblement utiliser dans l'avenir lors de la conception de leur future amplificateur.

Avant tout j'aimerais dire qu'il existe plusieurs manufacturiers d'amplificateurs audio qui utilisent le transistor mosfet comme élément de puissance sur l'étage de sortie et la plupart d'entre eux n'utilisent aucun de circuit de compensation thermique. J'ai possédé un amplificateur mosfet de la compagnie Perreaux et il n'y avait aucun circuit de compensation thermique. Hafler aussi n'utilise pas de compensation. En fait, plusieurs compagnie qui place des mosfets sur leur étage sortie se passe carrément de compensation.

Maintenant Pourquoi....
Pour commencer j'aimerais éclaicir un point, si vous regardez le graphe de Pencoat nous a gracuisement fournit via un site WEB.... et sur ce site ils indiquent que ce graphe provient du Data Sheet du IRF430.

Le IRF430 est un mosfet fabriqué par la compagnie International Rectifier et sa fonction première est d'être utilisé en commutation. Le IRF430 n'a pas été créé pour être utilisé dans un amplificateur audio. International Rectifier n'indique en aucun cas que son IRF430 est un mosfet fabriqué pour de l'amplification audio. Par contre, je connais quelques compagnies qui, comme PassLab, on utilisé la série IRF pour leur ampli audio.

Revenons au graphe....si vous regardez vers le haut du graphe vous allez remarquer que les 3 courbe s'entrecroise...spécial n'est-ce pas.....cet entrecroisement nous indique que pour les 3 différentes températures soit 125, 25 et -55 degré C la tension Vgs est identique. Ce point
nous indique que nous sommes au coéficient de température zéro. Ce qui veut dire que si il y a augmentation du courant de polarisation au dela de ce point....le mosfet passera dans la région dite du coéficient de température négative du mosfet.

Dans mon dernier message je disais que tous les mosfets possédaient un coéficient de température négatif. Par contre j'amerais préciser que dans les faits....tout mosfet, lors d'une augmentation de courant de polarisation, va débuter par une région ayant un coéficient de température positif pour ensuite traverser vers la région du coéficient de température négatif. C'est la particularité
du mosfet contrairement a celle du transistor qui lui possède uniquement un coéficient positif.

Maintenant....si vous regardez toujours le même graphe....on peut voir que le IRF430 pour passer dans la région du coéficient de température négatif....on doit s'approcher d'un courant de 5A de polarisation.

La raison est simple....il n'a pas été créé pour amplifier du signal audio. Hitachi et Toshiba fabrique des mosfets pour l'audio....et il l'indique clairement dans leur spécification. Les courants de polarisations utilisés pour atteindre le fameux coéficients de température 0 sont beaucoup plus bas.
Hitachi par exemple indique, dans ses spécifications du 2SK134, que le courant de polarisation optimale est de 100mA si je ne me trompe. Pourquoi.....c'est parce que le 100mA en question correspond au coéficient de températion 0. C'est le courant optimal qui fait en sorte qu'il sera stable en température.
Si par exemple, vous baissez sont courant en bas de 100ma...ou vous le monté en haut de 100mA...le 2SK134 tentera de ramener son courant vers les 100ma naturellement. C'est la beauté du mosfet.

Dernière chose....PassLab a, comme je l'ai dit plus tôt, utilisé des transistors de type mosfet de la série IRF...soit des mosfets fabriqués pour la commutation. Par contre ses amplificateurs étaient en pure classe A avec des courants de polarisation très intense....de l'ordre du 3 a 5 ampères...hummm...3 a 5 ampères...bizarre...ça ressemble étrangement au coéficient de température 0
des mosfet de la série IRF... vous ne trouvez pas...???

Bonne fin de semaine a tous,

Ray

<{POST_SNAPBACK}>



Je ne connais pas les amplis de passlab mais je comptais pour ma part utiliser le IRF840 pour "charger" un tube. Le courrant necessaire dans cette application est de 80-120mA, donc en plein dans la courbe... d'où, dans ce cas, la necessité que rien ne bouge....et évidement, on veut qu'il fournisse les besoins en courrant, à la vitesse des transitoires...
Personnellement, j'ai abandonné pour l'instant, trop compliqué pour moi, je suis un peu dépassé, le circuit de polarisation devenait pas mal compliqué.... je vais utiliser de bon vieux tubes.... mais l'idée est séduisante (elle n'est pas de moi...) et je la creuserais un jour, pour en avoir le coeur net...sur les circuits hybrides...

#20 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17 468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté jeudi 10novembre 2005 à 22:39

Tu sais Pencoat tu peux répondre à Gravity60 sans pour autant tout " Quoté" son texte... ça fait moins lourd et moins ardue à lire :)

#21 FrankDIY

FrankDIY

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 3 916 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal

Posté vendredi 11novembre 2005 à 14:24

Je comfirme les dires sur Pass Labs :)



The Passman
Mon site de projets DIY (en anglais)
Mon blogue DIY (en français)

Calculations? We don't need stinkin calculations! We just make them really big! - Nelson Pass

Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited; imagination encircles the world. - Albert Einstein

Only two things are infinite, the universe and human stupidity. - Albert Einstein




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)