Aller au contenu


Photo

Préampli DIY


  • SVP vous connecter pour répondre
90 réponses sur ce sujet

#26 metronome

metronome

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 290 Messages :

Posté dimanche 21mars 2010 à 10:46

Je serais par contre intéressé par un pre-ampli à lampe donc Alain ou autre si vous avez des bons liens n'hésitez surtout pas :rolleyes:

A+
Iso


Il y a le aikido, en kit ou qui peut être construit en point to point aikido en kit

#27 Isophon

Isophon

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 288 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Terre

Posté lundi 22mars 2010 à 10:50

Il y a le aikido, en kit ou qui peut être construit en point to point aikido en kit


Merci pour le lien, mais je trouve ce kit très dispendieux (quand tu commence à ajouter tout ce dont tu as besoin.
J'ai vue par contre des kits déjà montés sur e-bay utilisant des tubes 6N2, 6N3 et 6N11...est-ce qu'il y a des connaisseurs
qui pourrait me suggérer le meilleur kit car le prix est presque identique soit $35-40 pour un kit stéréo.

Ceci sera utilisé pour mon ampli Eureka (à lumière) donc étant donné la faible puissance de l'ampli et la sortie assez élevée
du CD un gain en tension de 3-5 serait OK.

Merci,
Iso

Life's too short to listen to Class AB, they suck !!  Get a sweet sounding Class A amp.


#28 Isophon

Isophon

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 288 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Terre

Posté lundi 22mars 2010 à 17:53

Voici un exemple de chez e-bay avec la 6N11, est-ce que vous connaissez ce tube ??

Pre-ampli a tubes avec 6N11

Iso

Ce message a été modifié par Isophon - lundi 22mars 2010 à 18:37 .

Life's too short to listen to Class AB, they suck !!  Get a sweet sounding Class A amp.


#29 reo

reo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 41 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:st philippe de laprairie
  • Interests:Assemblage et vendre appareils audio DIY .
    Diy de (DAC USB Monica+Mojo+mods ).
    Buffalo II DAC+Legato 3.1
    Driver Feastrex .
    T2020 -Charlize2 .
    T2050 en mono,Arjen.
    Darling Amp a 1w.RMS
    Controleur de volume passif .)

Posté mardi 23mars 2010 à 18:35

TrendsAudio PA-10 tube preamp se sert de ce tube , la version SE prend le 6H23n , pour comparer les 2 .... http://www.tnt-audio...io_pa-10_e.html
.

rol .

#30 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté samedi 27mars 2010 à 05:13

Je ne veux pas trop faire trop de réthorique ici mais:
"...Passive of course means no active circuitry, i.e. no connection to AC wall power or batteries. In short, no power supply."

Donc, "passif à transistor" c'est une anti-thèse ;)

À moins que tu veuilles dire: preamp actif avec gain de 1 (buffer) à transistots discrets... :)

Désolé pour avoir mis tant de temps à répondre mais je ne pouvais plus accéder au site à cause d'un mystérieux problème technique mais maintenant, tout est arrangé grâce à un ami. :rolleyes:

J'entend par circuit passif un circuit sans feedback (contre-réaction), donc il ne peut être basé sur un ou des amplis opérationnels car ils fonctionnent tous à l'aide d'un plus ou moins grand feedback négatif entre la sortie et l'entrée "-", les amplis opérationnel avec un gain de un ont un feedback de 100% ... Un OPamp sans feedback à un gain immense et devient un comparateur, aussitôt que les voltages aux entrées sont inversés, la sortie bascule d'un extrême à l'autre, c'est pratique pour les circuits logiques et la détection de niveau mais ce n'est pas utilisé en audio.

En fait, c'est vrai qu'un circuit "passif" ne comporte pas de semiconducteurs ou de tubes et ne peut amplifier, seul un transformateur qui peut élever ou le abaisser le voltage d'un signal est passif mais pas un amplificateur. J'appelle un circuit amplificateur "passif" par opposition à un circuit "actif" avec feedback, comme un "filtre actif" par exemple ou un contrôle de tonalité actif baxandall ...

Mais la plupart des préamps à tubes n'utilisent pas de feedback ni ceux à transistors, sauf quelquefois dans le contrôle de tonalité ou l'égalisation RIAA pour le phonographe. La plupart des amplis de puissance utilisent un feedback négatif pour diminuer la distorsion mais bien des audiophiles n'aiment pas ça ...

On peux aussi utiliser un mosfet à la place d'un tube comme préamp, c'est assez près du point de vue sonorité, il y a également plusieurs types de préamp simples à transistors intéressants. Avec les tubes il faut faire attention à l'impédance d'entrée de l'ampli qui suit, si elle est trop basse, ça ne fonctionnera pas bien, dans ce cas, le dernier étage de l'ampli à tube devrais être en "cathode follower", la sortie branché sur la cathode, le gain est de moins de un mais la charge peut être à un impédance aussi basse que 10K si désiré.

Voici un ampli très simple à tube que je construirais sans hésiter, c'est peu dispendieux, les 12AU7 sont des tubes très communs et designer un power supply pour ça est très facile.

Image IPB

L'impédance d'entrée de ce préamp doit être de 100K et plus et d'après mes chartes, le premier étage à un gain de 12 et le deuxième presque 1, donc on peut dire que le gain total sera d'au moins 10 ... On pourrait omettre le deuxième tube en "cathode follower" et brancher directement C2 à l'entrée de l'ampli mais dans ce cas, son impédance d'entrée doit être au minimum de 500K ou 220K si C2 est de 0,22uF ou plus pour éviter un perte dans les basses.

Les filaments peuvent être alimentés en 12,6 ou 6,3 VAC ou VDC pour diminuer le hum de 60 Hz, l'alimentation peut être fait avec des diodes au silicone comme les 1N4007 ou de préférence un tube rectificateur comme le 5Y3 GT (input cap de 10 uF) ou idéalement un type miniature à 9 pins comme le 6CA4/EZ81 (input cap de 50uF) qui a un filament de 6,3 VAC ou VDC, n'importe quel tube rectificateur peut faire en fait car le circuit ne consomme que très peu de courant. ;)

Sur eBay, les 6CA4/EZ81 coûtent plus cher que les 5Y3 GT et sont un peu plus rares, les 12AU7/ECC82 sont très communes et souvent vraiment pas cher !

Les circuits à tubes de Aikido dont vraiment super aussi ! :P
Longue vie aux tubes

#31 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté samedi 17avril 2010 à 03:46

Johnny52,

Je crois que la meilleur solution pour ton préamp serait d'utiliser des JFET, ces semiconducteurs réagissent exactement comme des tubes et ont un son de tube ... Ils ont un niveau de bruit très bas et coûtent presque rien.

Les courbes d'un JFET sont très semblables à celles d'une pentode, on peux déterminer le point d'opération idéal pour obtenir la plus basse distorsion possible avec une "load line" comme pour les tubes. Le voltage de bias pour obtenir un courant de quelques milliampères est souvent entre 0 et -1 volt mais pour un préamp, ça peut très bien aller.

Un préamp à JFET pourrait être très simple, avec un seul par canal et un contrôle de volume dont la résistance peut être de 10K à 1 meg mais peut aussi inclure un contrôle de balance, bass, treble et sélecteur d'entrée tout en demeurant assez simple. Il serait parfaitement possible aussi d'y ajouter un préamp pour phono magnétique avec égalisation RIAA. De plus, un préamp à JFET se marie parfaitement avec des amplis à tubes ou à semiconducteurs car l'impédance est adaptable pour toutes les éventualités et comme il fonctionne à bas voltage et courant, il est souvent possible de se contenter d'une alimentation à piles, dans ce cas il n'y a aucun hum de 60 Hz ...

Mais les bons schémas de préamp à JFET semblent très rares sur le net et les kits encore plus, c'est réellement un travail de design complet pour en construire un, il faut d'abord examiner les courbes de plusieurs JFET pour choisir celui se prêtant le mieux au projet, comme pour les triodes, la linéarité doit être très bonne pour que la distorsion soit basse et qu'aucun feedback ne soit nécessaire comme dans le cas des amplis transistorisés et opérationnel qui contiennent souvent des dizaines de transistors qui colorent tous le son avec des harmoniques à n'en plus finir, c'est pourquoi le son des semiconducteurs parait si froid. :o

Par exemple le JFET 2N5434 qui se vend 10 pour 1$ chez Addison :

Image IPB

Je crois qu'il y a quelque chose de bien à faire avec ce JFET, les courbes m'ont l'air assez belles, lorsque j'irai à Montréal, j'en achèterai un paquet de 10 pour faire des tests. Je vais travailler un peu là-dessus car c'est d'intérêt général, en attendant, tu peux jeter un coup d'oeil à la page Internet Design Guidelines for JFET Audio Preamplifier Circuits qui décrit assez bien comment fonctionnent les JFET.

Je te tiendrai au courant si j'ai du nouveau à ce propos ! ;)
Longue vie aux tubes

#32 liva

liva

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 556 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Trois-Rivieres

Posté samedi 17avril 2010 à 08:42

Bonjour Alain ,
Toujours heureux de te lire .
Mon ampli Spec-2 a une impédance d'entrée
de 50K .
Est-ce que je peux utiliser ce genre de préamp ( JFET) ?
Merci,
Liva

Ce message a été modifié par liva - samedi 17avril 2010 à 08:43 .


#33 johnny52

johnny52

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 508 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Ripon
  • Interests:Variés.

Posté samedi 17avril 2010 à 11:36

Johnny52,

Je crois que la meilleur solution pour ton préamp serait d'utiliser des JFET, ces semiconducteurs réagissent exactement comme des tubes et ont un son de tube ... Ils ont un niveau de bruit très bas et coûtent presque rien.

Les courbes d'un JFET sont très semblables à celles d'une pentode, on peux déterminer le point d'opération idéal pour obtenir la plus basse distorsion possible avec une "load line" comme pour les tubes. Le voltage de bias pour obtenir un courant de quelques milliampères est souvent entre 0 et -1 volt mais pour un préamp, ça peut très bien aller.

Un préamp à JFET pourrait être très simple, avec un seul par canal et un contrôle de volume dont la résistance peut être de 10K à 1 meg mais peut aussi inclure un contrôle de balance, bass, treble et sélecteur d'entrée tout en demeurant assez simple. Il serait parfaitement possible aussi d'y ajouter un préamp pour phono magnétique avec égalisation RIAA. De plus, un préamp à JFET se marie parfaitement avec des amplis à tubes ou à semiconducteurs car l'impédance est adaptable pour toutes les éventualités et comme il fonctionne à bas voltage et courant, il est souvent possible de se contenter d'une alimentation à piles, dans ce cas il n'y a aucun hum de 60 Hz ...

Mais les bons schémas de préamp à JFET semblent très rares sur le net et les kits encore plus, c'est réellement un travail de design complet pour en construire un, il faut d'abord examiner les courbes de plusieurs JFET pour choisir celui se prêtant le mieux au projet, comme pour les triodes, la linéarité doit être très bonne pour que la distorsion soit basse et qu'aucun feedback ne soit nécessaire comme dans le cas des amplis transistorisés et opérationnel qui contiennent souvent des dizaines de transistors qui colorent tous le son avec des harmoniques à n'en plus finir, c'est pourquoi le son des semiconducteurs parait si froid. :o

Par exemple le JFET 2N5434 qui se vend 10 pour 1$ chez Addison :

Image IPB

Je crois qu'il y a quelque chose de bien à faire avec ce JFET, les courbes m'ont l'air assez belles, lorsque j'irai à Montréal, j'en achèterai un paquet de 10 pour faire des tests. Je vais travailler un peu là-dessus car c'est d'intérêt général, en attendant, tu peux jeter un coup d'oeil à la page Internet Design Guidelines for JFET Audio Preamplifier Circuits qui décrit assez bien comment fonctionnent les JFET.

Je te tiendrai au courant si j'ai du nouveau à ce propos ! ;)


Merci Alain. C'est effectivement une avenue à explorer. Et s'il est possible d'y ajouter un contrôle Balance-Bass-Treble c'est la cerise sur le sunday.

#34 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté dimanche 18avril 2010 à 03:37

Bonjour Alain ,
Toujours heureux de te lire .
Mon ampli Spec-2 a une impédance d'entrée
de 50K .
Est-ce que je peux utiliser ce genre de préamp ( JFET) ?
Merci,
Liva

Bien sûr, dans le dernier schéma de Mike Martell sur le site que j'ai mentionné, l'impédance de la charge du dernier JFET n'est que de 10K ... Mais il faudrait trouver un vrai bon schéma de préamp à JFET car l'auteur du site ne donne aucuns détails sur la distorsion de ses schémas ni la linéarité et l'étendue de leur réponse aux fréquences ...

Je vais examiner les courbes de d'autres JFET que le 2N5434 car je trouve qu'il consomme beaucoup de courant dans la partie linéaire des courbes, il aurait besoin d'un heatsink à cause de sa dissipation élevé.

Le MPF102 utilisé dans les schémas de Mike Martell est du type VHF, il n'a sûrement pas de problèmes à amplifier les hautes et il semble consommer bien moins de courant ... Je n'ai pas trouvé les courbes Id/Vds du MPF102 mais j'ai trouvé celle d'un de ses équivalents de Vishay qui les donnent, le 2N3819 :

Image IPB

Il y a aussi le 2N4416, le 2N5486 et le BF245A qui sont des équivalents du MPF102. On vois sur ce graphique que les courants sont bien moins élevé, que les courbes de -0,6V à -1,2V sont très linéaires et que le point d'opération pourrait se situer à environs 2 ma avec un bias de -0,9V. Les caractéristiques varient beaucoup d'un JFET à l'autre et même entre ceux du même numéro, il faut probablement les tester et les matcher pour un système stéréophonique ... :unsure:

Mike Martell a calculé les résistances de ses schémas pour 5 et 7 ma mais je crois qu'il aurait obtenu de meilleurs résultats avec 2 ma, je me demande même si il a testé ses circuits ou si ils ne sont que théoriques ... Le meilleur moyen de le savoir est d'assembler un étage et faire des essais avec générateur audio, oscilloscope et multimètre pour trouver le circuit idéal. :)
Longue vie aux tubes

#35 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté dimanche 18avril 2010 à 03:55

Merci Alain. C'est effectivement une avenue à explorer. Et s'il est possible d'y ajouter un contrôle Balance-Bass-Treble c'est la cerise sur le sunday.

Évidemment, ça prend beaucoup plus de pièces et l'assemblage sans un vrai PCB devient un peu problématique, avec un seul JFET par canal, on peux facilement se contenter d'une carte pré-perforée à usage générale comme il se vend chez Addison pour presque rien ou même de simples Terminal Lug Strips.

Un contrôle de tonalité James conventionnel provoque une perte de 20 db dans le signal, il faut donc compenser cette perte avec un gain supplémentaire, ce qui implique 1 ou 2 étage de JFET de plus ... :rolleyes:
Longue vie aux tubes

#36 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté dimanche 18avril 2010 à 10:10

Johnny52,

Je crois que la meilleur solution pour ton préamp serait d'utiliser des JFET, ces semiconducteurs réagissent exactement comme des tubes et ont un son de tube ... Ils ont un niveau de bruit très bas et coûtent presque rien.

....

Mais les bons schémas de préamp à JFET semblent très rares sur le net et les kits encore plus, c'est réellement un travail de design complet pour en construire un, il faut d'abord examiner les courbes de plusieurs JFET pour choisir celui se prêtant le mieux au projet, comme pour les triodes, la linéarité doit être très bonne pour que la distorsion soit basse et qu'aucun feedback ne soit nécessaire comme dans le cas des amplis transistorisés et opérationnel qui contiennent souvent des dizaines de transistors qui colorent tous le son avec des harmoniques à n'en plus finir, c'est pourquoi le son des semiconducteurs parait si froid. :o



Alain en parlant de JFet, je suis un peu hors sujet, un ampli avec des transistors de sortie JFet a t-il d'après toi les mêmes sonorités un peu tube??

Bonne explication pour le côté froid des semi-conducteurs. J'étais au courant à propos de la coloration, je l'ai entendue...mais je crois que certains IC s'améliorent pour en avoir entendue des meilleurs.

Ce message a été modifié par denbret - dimanche 18avril 2010 à 10:12 .


#37 fab

fab

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 651 Messages :
  • Location:Rive-sud Montréal

Posté dimanche 18avril 2010 à 10:21

Préampli à Jfet

Il y a le 2SK170 et le 2SJ74 qui ont une bonne réputation.
Re-voir exemples à: http://forum.quebeca...ndpost&p=277506

Fab
Ce qui est......................existe.

#38 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mardi 20avril 2010 à 00:29

Alain en parlant de JFet, je suis un peu hors sujet, un ampli avec des transistors de sortie JFet a t-il d'après toi les mêmes sonorités un peu tube??

Bonne explication pour le côté froid des semi-conducteurs. J'étais au courant à propos de la coloration, je l'ai entendue...mais je crois que certains IC s'améliorent pour en avoir entendue des meilleurs.

En fait, ce sont des mosfets que l'on retrouve dans les sorties des amplis car ils sont beaucoup plus puissants que les JFET qui son fait pour les petits signaux et les deux ont aussi une sonorité plus près de celle des tubes. Les transistors sont moins linéaires et nécessitent une tonne de feedback pour en abaisser la distorsion et il ne faut pas trop ambitionner sur le feedback car ça engendre d'autres types de distorsions difficiles à mesurer mais audibles, 8 db de feedback est habituellement la limite idéale.

Les mosfets (Metal-Oxide Semiconductor Field-Effect Transistor) ont des "insulated gate" et JFET (junction field effect transistors) sont des "junction gate", ils sont de la même famille et c'est le voltage qui contrôle le courant "drain-source" comme pour les tubes et non le courant comme pour les transistors. Les JFET sont tous à "depletion" et les mosfets sont divisés en deux types, "depletion" et "enhancement".

Le voltage de contrôle des JFET doit être de polarité opposée à celle de la source et du drain pour faire varier le courant comme pour les tubes, à un bias de 0 V ils sont à "on", leur résistance interne est à son minimum, à un certain voltage négatif (pour un N-Channel) qui peut aller de -0,5V à -10V ou plus, le courant arrête de circuler, c'est le voltage "off state", de "pinch-off" ou de "cut-off", l'amplification se situe entre 0 et ce voltage négatif (ou positif si c'est un P-Channel).

À "depletion" veut dire que plus on augmente le voltage (vers la polarité requise), plus le courant diminue, à "enhancement" comme pour les mosfets de ce type, c'est le contraire, lorsqu'on augmente le voltage le courant augmente (positivement pour un N-Channel), un bias de 0V correspond alors au "off state" ... En plus, JFET et mosfets sont divisés en deux autres groupes, "triodes" et "tetrodes" lorsqu'il y ont une deuxième gate quelquepart dans le substrat, il y a dix-sept symboles différents pour représenter tout ces types de semiconducteurs à effet de champ ... :o
Longue vie aux tubes

#39 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mardi 20avril 2010 à 02:25

Préampli à Jfet

Il y a le 2SK170 et le 2SJ74 qui ont une bonne réputation.
Re-voir exemples à: http://forum.quebeca...ndpost&p=277506

Fab

Je ne suis pas d'accord avec cette bonne réputation et voici pourquoi. Il faut dire que c'est la paire complémentaire, le 2SK170 est le "N-channel" et le 2SJ74 le "P-channel", voici les courbes des deux :

Image IPB

Image IPB

Le courant des deux est un peu élevé et ils peuvent chauffer au point de nécessiter un heatsink et pour des complémentaires, je ne les trouve pas très égales, respectivement 12 ma et 16 ma au "on state" de 0V ... D'ailleurs, les courbes ne sont pas très linéaires dans aucune plage de bias, c'est à dire que le courant n'augmente pas proportionnellement avec le bias ... Ces courbes ne sont pas très horizontales dans le région de saturation, le courant varie trop avec le voltage Vgs et c'est exactement ce qu'il faut éviter pour que les alternances du signal ne soient pas débalancés et que de la distorsion soit créé ... :unsure:

Mais le pire est que le signal "peak to peak" d'entrée doit être confiné entre 0 et -0,5V (ou +0,5V pour le 2SJ74), ce qui correspond à 0,17 V RMS au grand maximum ... Ces JFET ne peuvent donc servir que pour amplifier de très faibles signaux, comme ceux d'un microphone ... Et encore, le voltage de "Pinch-off" du 2SK170 est de -0,2V à -1,5V et celui du 2SJ74 de +0,15V à +2V, ce qui limite encore plus l'amplitude possible du signal d'entrée car il y a des chances que le "cut-off" du JFET se situe dans ces bias et provoque un vilain "clipping", pour être "safe", il faudrait que le voltage d'entrée "peak to peak" ne dépasse pas de 0 à -0,2V ou 0 à +0,15V ou 0,05V RMS ... :cry:

Ces deux JFET sont donc l'exemple parfait de ceux à ne pas choisir comme étage précédant un power amp qui doit avoir un input d'au moins 1V, comme le gain des JFET n'est pas très élevé, ils doivent supporter au moins un signal d'entrée de 0,25V RMS sans distorsion ni "clipping" car l'alternance ne doit pas dépasser 0V non plus car la résistance interne est à son minimum à ce bias et au-delà, il n'y a plus d'amplification de courant mais la gate se met à consommer du courant, comme un tube en classe AB2 ou B ...

Je vais poster plus bas les graphiques de quatres JFET que j'ai sélectionné parmi douze et qui se prêteraient très bien à cette application, avec input suffisant sans distorsion ni danger de clipping. :)
Longue vie aux tubes

#40 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mardi 20avril 2010 à 04:54

Je me demandais hier quels JFET on pouvait trouver à Montréal à bon prix et la place des bas prix, c'est chez Addison ... J'ai passé au crible tous leurs JFET et essayé de trouver leurs courbes et spécifications pour choisir les meilleurs pour un préamplificateur précédant directement un power amp ...

Il y en a 27 de listés sur leur site, parmi ceux-ci, il y en a 4 qui ne sont pas des JFET mais des mosfets, c'est une erreur de catalogue ... Il en reste donc 23 qui coûtent tous de 0,29$ à 1,50$ ... Il y en a 8 dont je n'ai pas trouvé les spécifications et 3 ne donnant pas les courbes essentielles pour faire une évaluation pertinente, il en reste donc 12 parmi lesquels choisir ... Ils peuvent tous cependant servir de source de courant ajustables avec succès pour les circuits inverseurs de phase d'amplis à tube push-pull par exemple ...

J'ai rejeté les 2SK161, 2N4339 et 2SK301 car leur linéarité est pourrie et créerait trop de distorsion ... Les 2N4392, 2N5434 et 2N5434 parce que leur courant dans la zone linéaire est trop élevé et ça leur prend un heatsink ... Les 2N5484 et 2N5485 car leur bias de "pinch-off" risque trop de se situer dans la région linéaire et faire du "clipping" ...

Il n'en reste donc que 4 intéressants dont je vais acheter quelques spécimens la prochaine fois que j'irai à Montréal ... Ce sont les 2N5459, 2SK18, 2SK304 et 2SK33. Ils se vendent aussi sur eBay au cas où Addison serait "out of stock" ... D'ailleurs, j'ai acheté sur eBay cet après-midi un paquet de 10 X 2N5459 au Royaume-Uni pour seulement 7,89$ CAN shipping inclus, le gars m'a mentionné que la livraison prendrai plus de temps que prévu à cause des cendres volcaniques flottant au dessus de l'Europe ... C'est encore moins cher que chez Addison qui les vends 0,89$ chaque + taxes, mais il faut faire attention sur eBay car il y a des voleurs qui les vendent plus de 14$ chaques ... :dizzy:

Il y a une chose dont il faut se méfier avec les JFET, l'électricité statique peut les détruire ... Il faut se "grounder" lorsqu'on les manipule et utiliser un fer à souder au tip "groundé", ils ont d'ailleurs une prise banane pour se grounder soi-même en les soudant, il convient de court-circuiter leurs trois broches avec une pince radiateur pendant la soudure et de les conserver dans un petit sac anti-statique. ;)

Voici les courbes de ces quatre JFET :

Image IPB

Les 2N5459 je viens d'acheter sur eBay et que j'ai bien hâte de tester dans mon atelier. Un point d'opération dans la région très linéaire du centre avec un bias Vgs de 0,5V, un courant Id de 1,9 ma et un Vds de 3 ou 4 volts pourrait sûrement donner de bons résultats ... Ce JFET est très prisé par les amateurs d'amplis de guitare électrique, une figure de bruit de 3 db à 1 Khz, un "cut-off" de -2V à -8V, très loin des alternances du signal, c'est très bien ... :)

Image IPB

La linéarité du 2SK118 est super belle entre 0V et -0,5V, on voit d'ailleurs sur le graphique du haut que la courbe à gauche est presque parfaitement linéaire entre ces deux bias, le voltage d'entrée est plus limité que celui du 2N5459 mais ce JFET ferait un excellent préamplificateur de phono magnétique ou de microphone. Il a un "cut-off" de -0,4V à -5V et une figure de bruit typique de seulement 0,5 db, le silence total ... (y)

Image IPB

La linéarité du 2SK304 est vraiment superbe entre -0,1 et -0,4 même à un Vds très élevé, le gain peut donc être très grand ... un "cut-off" de -1V (TYP) à -4V, noise non mentionné ... Bon pour faible signaux comme le 2SK118, un bon candidat pour mes futurs tests. :cafe:

Image IPB

Les spécifications du 2SK33 sont pour moi du vrai Chinois ... Un courant un peu élevé mais une très bonne linéarité entre 0 et -1,5V, possibilité d'un voltage au input supérieur aux trois autres, facilement 0,5 V RMS ... Un "cut-off" de -1V à -8V (TYP -3,5V) et une figure de bruit de 2,5 db, super ...

Il ne me reste plus qu'à attendre que mes 2N5459 arrivent par avion pour faire mes premiers tests, les schémas sont déjà fait incluant contrôle de tonalité et préamp de phono magnétique avec égalisation RIAA. Il ne me reste qu'à déterminer précisément par tests les voltages d'opération idéaux et les valeurs des résistances de drain et de source pour obtenir les bias, les Vgs et les Id désirés, le reste est standard et déjà déterminé ! :P
Longue vie aux tubes

#41 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté mardi 20avril 2010 à 07:41

En fait, ce sont des mosfets que l'on retrouve dans les sorties des amplis car ils sont beaucoup plus puissants que les JFET qui son fait pour les petits signaux et les deux ont aussi une sonorité plus près de celle des tubes. Les transistors sont moins linéaires et nécessitent une tonne de feedback pour en abaisser la distorsion et il ne faut pas trop ambitionner sur le feedback car ça engendre d'autres types de distorsions difficiles à mesurer mais audibles, 8 db de feedback est habituellement la limite idéale.

Les mosfets (Metal-Oxide Semiconductor Field-Effect Transistor) ont des "insulated gate" et JFET (junction field effect transistors) sont des "junction gate", ils sont de la même famille et c'est le voltage qui contrôle le courant "drain-source" comme pour les tubes et non le courant comme pour les transistors. Les JFET sont tous à "depletion" et les mosfets sont divisés en deux types, "depletion" et "enhancement".


Ok Alain t'as raison, je me suis mépris quand j'ai lu les specs de mon ampli. Ce sont des J-FETs à l'entrée de l'ampli et des bipolares à la sortie:

Specs du fabricant:

- Input Device Type J-FETs
- Input Impedance
22,000 ohms
- Input Sensitivity
1000mV

-
Output Device Type Bipolars - 4/channel
C'est tu pour ça que je trouve que mon ampli a une sonorité tube??

J'avais un ampli Conrad-Johnson et côté chaleur, les deux s'équivalait, un coup mon ampli modifié.

Ce message a été modifié par denbret - mardi 20avril 2010 à 07:43 .


#42 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mardi 20avril 2010 à 16:10

C'est tu pour ça que je trouve que mon ampli a une sonorité tube??

Ça m'étonnerais car c'est surtout l'étage final qui est responsable du type de distorsion et ce sont des bipolaires ... Mais c'est sûr que les JFET à l'entrée aident beaucoup, il y a d'ailleurs plusieurs IC "low noise" qui ont de JFET à l'entrée comme les bien connus TL082 mais ils en ont juste un à chaque entrée pour qu'elles soient à très haute impédance et un dans le circuit de sortie comme source de courant, tous les autres semiconducteurs de ce IC sont des bipolaires ... :(

À propos du 2SK170 et son complémentaire le 2SJ74 que mentionnais FAB, j'ai regardé dans quels genres de circuits ils étaient utilisés et j'avais bien raison, c'est toujours pour amplifier des signaux très faibles comme dans le préamp de phono magnétique, de microphones ou de mixer ou line driver balancé de microphones, entrées d'ampli de guitare, etc ... Pour une entrée pouvant atteindre 0,3 V RMS ou plus comme pour un auxiliaire, il faut choisir le JFET d'après ses courbes et ceux qui conviennent pour ces applications sont plus rares. ;)
Longue vie aux tubes

#43 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mercredi 21avril 2010 à 18:50

Ces courbes ne sont pas très horizontales dans le région de saturation, le courant varie trop avec le voltage Vgs et c'est exactement ce qu'il faut éviter pour que les alternances du signal ne soient pas débalancés et que de la distorsion soit créé ... :unsure:

J'ai écrit ça plus haut mais c'est inexact ... C'est très important que les courbes soient le plus horizontales possible si on utilise un JFET comme source de courant mais comme amplificateur, pas du tout ... En fait, que les courbes soient horizontales, obliques ou verticales ne change rien au courant Id, c'est uniquement le bias (Vgs) qui le fait varier. B)

L'important est que ces courbes soient le plus parallèles, droites et également espacés possible autour du point d'opération, sinon les alternances du signal seront probablement débalancées ou en partie étirées ou compressées et de la distorsion sera créé ... Si les courbes ne sont pas très droites, ça peut aller mais le point d'opération risque d'être difficile à choisir, la moindre variation des résistances de charge et de bias peut tout débalancer, il faut considérer que les courbes sont une moyenne pour un JFET et que leurs caractéristiques réelles varient d'un à l'autre ... :o

Dans le cas d'une source de courant à JFET, les courbes doivent êtres horizontales car le courant doit rester stable peu importe les changements du Vds, le bias reste stable aussi car il dépend de ce courant. Le 2SK118 ci-haut par exemple ferait une fantastique source de courant car avec un bias de -0,4 à -2V, on peux ajuster le courant de 3,4 ma à 0,1 ma et il reste parfaitement stable même si le voltage Vds varie de 1 ou 2 volts à 54 volts ... C'est parfait pour les circuits d'inverseurs de phase "long tail" à tubes. ;)

Dans le cas d'un étage amplificateur à JFET, plus le voltage d'alimentation est élevé, la résistance de charge grande et le courant faible, plus grand sera le gain mais plus il y aura de chances qu'il y ait de la distorsion. Il ne faut pas oublier que si la résistance de bias à la source n'est pas "bypassée" par un condensateur, il y aura moins de distorsion mais la chute de voltage aux bornes de cette résistance provoque un "feedback" négatif, le signal d'entrée doit donc être plus grand pour compenser mais ça peut être désirable ... Il est probablement possible d'utiliser une diode à la place de cette résistance pour un gain maximum à la place d'un condensateur de "bypass", soit au silicone, germanium, une schottky, zener ou un led mais ça reste à expérimenter ... :rolleyes:
Longue vie aux tubes

#44 Isophon

Isophon

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 288 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Terre

Posté mercredi 21avril 2010 à 21:03

Il ne me reste plus qu'à attendre que mes 2N5459 arrivent par avion pour faire mes premiers tests, les schémas sont déjà fait incluant contrôle de tonalité et préamp de phono magnétique avec égalisation RIAA. Il ne me reste qu'à déterminer précisément par tests les voltages d'opération idéaux et les valeurs des résistances de drain et de source pour obtenir les bias, les Vgs et les Id désirés, le reste est standard et déjà déterminé ! :P


Merci bien Alain d'avoir choisis un JFET performant, je vais passer ma commande ici sur e-bay. Je ne connais pas le vendeur mais il a un feedback de 100 % 2N5459 sur e-bay USA

Je me demande si ce sont des vrais...à ce prix c'est incroyable.

SVP contact moi lorsque les PCB seront prêt, tu peux laisser tomber la section RIAA je n'ai pas de TT :rolleyes:

A+
Iso

Life's too short to listen to Class AB, they suck !!  Get a sweet sounding Class A amp.


#45 johnny52

johnny52

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 508 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Ripon
  • Interests:Variés.

Posté jeudi 22avril 2010 à 00:02

Alain, je suis allé chez Addtronic aujourd'hui et j'ai vérifié s'ils avaient les JFET 2SK18, 2SK304 et 2SK33 en stock. Aucun. Dommage parce que je te les aurais envoyé par la poste.

Je sais pas si Addison les ont.

#46 fab

fab

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 651 Messages :
  • Location:Rive-sud Montréal

Posté jeudi 22avril 2010 à 07:32

Ça m'étonnerais car c'est surtout l'étage final qui est responsable du type de distorsion et ce sont des bipolaires ... Mais c'est sûr que les JFET à l'entrée aident beaucoup, il y a d'ailleurs plusieurs IC "low noise" qui ont de JFET à l'entrée comme les bien connus TL082 mais ils en ont juste un à chaque entrée pour qu'elles soient à très haute impédance et un dans le circuit de sortie comme source de courant, tous les autres semiconducteurs de ce IC sont des bipolaires ... :(

À propos du 2SK170 et son complémentaire le 2SJ74 que mentionnais FAB, j'ai regardé dans quels genres de circuits ils étaient utilisés et j'avais bien raison, c'est toujours pour amplifier des signaux très faibles comme dans le préamp de phono magnétique, de microphones ou de mixer ou line driver balancé de microphones, entrées d'ampli de guitare, etc ... Pour une entrée pouvant atteindre 0,3 V RMS ou plus comme pour un auxiliaire, il faut choisir le JFET d'après ses courbes et ceux qui conviennent pour ces applications sont plus rares. ;)


Alain,

Il faut faire attention car le 2K170 est utilisé par PASS ici:
http://www.firstwatt...for PassDIY.pdf

et aussi ds le Zenquito amp et autres amplis de puissance mais évidemment an entrée et pas en sortie.

Pour les pre-amp, le 2SK170 est utilisé Ds les circuits que j'ai montré, le jfet ne voit que moins de 10mv ou 20mv de variation de signal. Pour un buffer, la variation est plus grande mais même PAss utilise quand même le 2Sk170 dans le Pass B1 pre-amp. Pass recommance de yfs de 5 à 30m siemens pour la transconductance ds ce pre-amp.

Un facteur important à considérer est la transconductance du jeft et là le 2SK170 est bon. Il a un yfs de 40m siemens comparé au 2N5457/58 qui a un yfs de 5m siemens max et 3ms typique.

En passant, j'ai quelques 2N5457 ds mon stock. J'ai déà utilisé ce jfet dans un pré-ampli (qui sonnait assez bien tout de même) mais je me suis débarassé de ce pre-amp...Avoir sû que ça pouvait intéresser quelqu'un... :innocent:

Fab
Ce qui est......................existe.

#47 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mardi 27avril 2010 à 21:23

Merci bien Alain d'avoir choisis un JFET performant, je vais passer ma commande ici sur e-bay. Je ne connais pas le vendeur mais il a un feedback de 100 % 2N5459 sur e-bay USA

Je me demande si ce sont des vrais...à ce prix c'est incroyable.

SVP contact moi lorsque les PCB seront prêt, tu peux laisser tomber la section RIAA je n'ai pas de TT :rolleyes:

A+
Iso

Je les ai choisi pour les tester mais tant que je n'aurai pas construit un petit préamp avec, je ne peux savoir si ils sont vraiment adéquats pour cette application. Il y en a des centaines de types différents et c'est impossible de tous les vérifier, il faut faire des essais avec divers points d'opération et voltages d'alimentation.

Lorsque j'aurai reçu mes 2N5459, je pourrai débuter ces tests et je vous tiendrai au courant, je compte aussi m'en servir pour d'autres applications que pour l'étage finale d'un préamp, comme source de courant par exemple et peut-être aussi pour driver un opto-coupleur afin de faire un circuit de liaison permettant d'isoler électriquement l'un de l'autre deux équipements audio à la place d'un onéreux transformateur ... :)

P.S. Je ne ferai pas de PCB pour ça car il est facile de se servir d'une carte pré-perforée à usage générale pour assembler ce circuit, ça ne coûte que 1$ à 3$ chez Addison, un vrai PCB coûte plusieurs centaines de dollars car c'est surtout le "set-up" des machines qui fait le prix, qu'on en commande un seul ou dix, c'est le même prix ... Évidement, si jamais je décide de commercialiser un circuit, je dessinerai son PCB et en commanderai au moins une centaine ! ;)
Longue vie aux tubes

#48 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté mercredi 28avril 2010 à 21:50

Alain,

Il faut faire attention car le 2K170 est utilisé par PASS ici:
http://www.firstwatt...for PassDIY.pdf

et aussi ds le Zenquito amp et autres amplis de puissance mais évidemment an entrée et pas en sortie.

Pour les pre-amp, le 2SK170 est utilisé Ds les circuits que j'ai montré, le jfet ne voit que moins de 10mv ou 20mv de variation de signal. Pour un buffer, la variation est plus grande mais même PAss utilise quand même le 2Sk170 dans le Pass B1 pre-amp. Pass recommance de yfs de 5 à 30m siemens pour la transconductance ds ce pre-amp.

Un facteur important à considérer est la transconductance du jeft et là le 2SK170 est bon. Il a un yfs de 40m siemens comparé au 2N5457/58 qui a un yfs de 5m siemens max et 3ms typique.

En passant, j'ai quelques 2N5457 ds mon stock. J'ai déà utilisé ce jfet dans un pré-ampli (qui sonnait assez bien tout de même) mais je me suis débarassé de ce pre-amp...Avoir sû que ça pouvait intéresser quelqu'un... :innocent:

Fab

C'est bien certain que le 2SK170 et son complémentaire ont une transconductance plus haute que le 2N5459 mais ça a peu d'influence sur le gain du circuit, tout est relatif et ça dépend du courant et voltage d'opération et des résistances choisies. Les schémas suivants montrent le préamp de Nelson Pass qui à un gain de 10,31 et un semblable utilisant un 2N5459 ayant un gain de 8,19 ... La différence n'est pas alarmante et est largement compensée par la meilleure linéarité et le plus grand signal d'entrée possible du 2N5459.

La transconductance du 2SK170 au point d'opération du circuit de la figure 3 de Nelson Pass est d'environ 20 comme il le dit lui-même dans son texte, c'est très variable et comme on peux le constater sur le graphique des courbes de ce JFET, elle est de 40 seulement avec un bias de 0 V à -0,1 V mais pas à un bias autour de -0,25 V ...

Image IPB

Nelson Pass a ses raisons d'utiliser le 2SK170 et la première est sans doute l'existence d'un complémentaire pour celui-ci, le 2SJ74 ... Le préamp de la figure 3 fonctionne sûrement assez bien mais je soupçonne que la distorsion causé par la mauvaise linéarité de ce JFET et sa limitation absolue de 0,175 V RMS en fasse un préamp de second ordre.

Pour le power amp de la figure 6 avec un bias extrêmement bas, le dépassement du Vgs de 0V par une alternance n'est pas très grave car c'est un ampli en push-pull qui tombe en classe AB1 à partir d'une certaine puissance, donc chaque entrée amplifie correctement son alternance et la limite du 0,175 V RMS à l'entrée peut être aisément dépassée ... La non linéarité doit sans doute être compensée dans ce circuit push-pull grâce à un heureux mariage entre ces JFET et les mosfets utilisés, de très bas taux de distorsion peuvent ainsi êtres atteint.

Je sais que plusieurs amateurs de DIY sont porté à faire comme Nelson Pass mais ça n'exclus pas qu'il soit possible de construire de très bons amplis avec d'autres semiconducteurs. En tant que technicien en électronique, je suis habitué à calculer moi-même tous mes circuits d'après les spécifications des pièces et leurs graphiques, c'est comme ça que l'on peux innover en créant de nouveaux circuits ...

Voici deux formules pour calculer le gain d'un ampli à JFET, sans condensateur de "Bypass", elles donnent à peu près les mêmes résultats. La variable "gm" représente la transconductance en mho (USA) ou en Siemens (Europe), c'est exactement la même chose. Si cette donnée est en "milli-mho" ou en "milli-Siemens", il faut prendre soin de la diviser par 1000 pour l'inclure dans ces calculs et par 1 million si c'est en "micro" :

La méthode de Nelson Pass :

Gain = Rd / (Rs + 1 / gm)

Un autre formule largement utilisée :

Gain = gm * Rd / (1 + gm * Rs)

Rd représente la résistance entre le drain et l'alimentation et Rs celle entre la source et le ground. :rolleyes:

Ce message a été modifié par AlainPoitras - mercredi 28avril 2010 à 21:53 .

Longue vie aux tubes

#49 Arick

Arick

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 129 Messages :

Posté jeudi 29avril 2010 à 21:19

Bonjour Alain,
pourquoi ne pas utilisé deux J-FET par canal comme le B-1? Le résultat que j'ai eu avec mon B-1 est très bon.
Eric

#50 AlainPoitras

AlainPoitras

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 845 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Laurentides
  • Interests:Electronique, informatique, électricité, électromécanique, mécanique, bricolage en tout genre, jardinage, collection et restauration d'appareils anciens à tubes.

Posté lundi 03mai 2010 à 01:51

Bonjour Alain,
pourquoi ne pas utilisé deux J-FET par canal comme le B-1? Le résultat que j'ai eu avec mon B-1 est très bon.
Eric

Le buffer amp B-1 de Nelson Pass n'a pas de gain, ce n'est qu'un buffer pour adapter les impédances, il ne pourrait donc pas servir là où un gain est nécessaire comme c'est souvent le cas entre les power amp et les sorties de niveaux auxiliaires.

Il existe bien des circuits sophistiqués à JFET mais mon but est de montrer à ceux que ça intéresse comme Johnny52, Isophon, Liva et Denbret comment sélectionner un JFET de type XYZ et calculer les valeurs des pièces d'un petit circuit préamplificateur très simple pour celui-ci.

Un seul JFET par canal est suffisant pour obtenir un gain de 5 à 10 et plus et ce n'est pas nécessaire d'avoir un vrai PCB pour monter ça, une petite carte à usage générale de la taille d'un biscuit soda est largement suffisant pour contenir les circuits des deux canaux. Assembler un préamp comme ça ne coûte que quelques dollars et tout peut se faire en quelques heures sur le bord de la table de cuisine ... ;)

Un ajoutant un étage de JFET, on peux y incorporer des contrôles de tonalité de "James", avec deux autres étages de plus, on peut faire un préamp phono avec égalisation RIAA.

À ce propos, je viens de recevoir mes dix 2N5459 d'Angleterre, je les ai vérifié et ils sont tous bons ... Il n'y avait d'ailleurs que peu de différence d'impédance Forward Rgs et Rgd entre les divers spécimens, je peux donc m'attendre à ce que des "matching" soient facilement réalisables.

Avant de manipuler ces JFET, j'ai pris la précaution d'étendre une grande feuille de papier d'aluminium reliée avec un fil au ground de la maison pour canaliser toute charge d'électricité statique pouvant se former vers le sol. J'accote un bras sur cette feuille groundée en tout temps pendant que je tient un JFET dans mes mains, il y a ainsi peu de danger de le détruire par accident.

Le premier test que je ferai cette semaine sera de les essayer tous dans le circuit que j'ai inclus dans mon dernier message, avec une alimentation de 18V et des résistances de 4K7 et 240R ... Je vais mesurer les voltages et le courant question de savoir à quel point la réalité colle aux prévisions théoriques. :pfff:
Longue vie aux tubes




1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)