Aller au contenu


Photo

La magie du petit wattage


192 réponses sur ce sujet

#51 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 12 March 2008 à 17:28

:d_clap_20:

#52 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 12 March 2008 à 17:29

Nope. Stereophile & John Atkinson, Absolute Sound, sont des sources plus fiables que Wikipedia en cette matière IMO, et pour ces gens 89-91db correspond à une sensibilité moyenne. Pour moi, un Dynaudio à 83db, çà c'est une efficacité basse. Un JM Lab à 90db ? Voyons. Ce n'est pas une efficacité "basse". Une majorité écrasante d'amplis peut driver çà sans problème.


Wiki est problematique, je t'avoue. Pour eu, dynamique = bass reflex.

Anywas, je trouve qu'on "split" the hair in 2.


Next!

#53 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 12 March 2008 à 18:06

alors pour éviter la chicane voici ce que Wiki en dit

de 85 à 95 db on parle de basse efficacité
de 95 à 102 on parle de haute efficacité
et de 102 et plus on parle de très haute efficacité

bonne jasette


Tabouaire! M'as dire comme denbret, chu dans la cave avec mon 90db. Pour avoir testé des enceintes allant de 86 à 92db, j'ai l'impression que plus la sensibilité est basse, plus les micros détails sont gommés dans le crossover à bas régime. Une enceinte à 85 ou 86db demande à être écoutée plus fort pour obtenir tous les détails de l'enregistrement. On perd aussi une certaine rapidité d'exécution, du moins c'est une hypothèse que je fais car mes observations sont basées sur des impressions subjectives et non mesurables. Il est évident que des enceintes à 102db ça ne se trouve pas au dépanneur du coin et comme le dit Papitwinki, la réalité du marché étant ce qu'elle est, les gros amplis puissants ont la cote auprès du plus grand nombre d'audiophile.

Comprennez-moi bien, mes propos sur les gros amplis ne signifient pas qu'ils sont sytématiquement mauvais, bien au contraire. J'ai déjà obtenu beaucoup de plaisir à écouter une Bryston 4B SST. D'ailleurs j'aimerais bien avoir les moyens d'en posséder un que je pourrais brancher un sur la sortie "preamp" de mon Sugden A21 SE lorsque j'ai à tester et à réveiller des enceintes autour du 85db. Mais jusqu'à maintenant, mes expériences d'écoute m'ont amené à conclure que c'est dans les petits pots que l'on retrouve les meilleurs onguents, du moins dans des bugdets accessibles au commun des mortels. Si quelqu'un peut me prouver le contraire, je suis prêt me rendre chez lui pour écouter son installation et à me rétracter par la suite.

Ce message a été modifié par Ymd - 12 March 2008 à 18:11 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#54 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 12 March 2008 à 18:23

Tabouaire! M'as dire comme denbret, chu dans la cave avec mon 90db. Pour avoir testé des enceintes allant de 86 à 92db, j'ai l'impression que plus la sensibilité est basse, plus les micros détails sont gommés dans le crossover à bas régime. Une enceinte à 85 ou 86db demande à être écoutée plus fort pour obtenir tous les détails de l'enregistrement. On perd aussi une certaine rapidité d'exécution, du moins c'est une hypothèse que je fais car mes observations sont basées sur des impressions subjectives et non mesurables. Il est évident que des enceintes à 102db ça ne se trouve pas au dépanneur du coin et comme le dit Papitwinki, la réalité du marché étant ce qu'elle est, les gros amplis puissants ont la cote auprès du plus grand nombre d'audiophile.


Exactement. On dis bien une ecoute subjective, mais honetement, pas si certain que les aspects sonore dont tu parle son si subjectif que ca. Tout ca pour dire que je suis entierement d'accord avec tes remarques que tu apporte.

Ton commentaire d'etre poigné dans le xover, je ne trouve pas que c'est relatif a des enceintes a bas eff. Je trouve que les xovers dans les plages importante (voir 200hz a 5Khz) "suck the life out of the music" Donc un xover dans ces plages importantes + ineff et puis.......oh boy. Mais comme on dis, il y'a des gouts pour tout le monde!

Ce message a été modifié par Anglofun - 12 March 2008 à 18:30 .


#55 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 12 March 2008 à 18:26

Nope. Stereophile & John Atkinson, Absolute Sound, sont des sources plus fiables que Wikipedia en cette matière IMO, et pour ces gens 89-91db correspond à une sensibilité moyenne. Pour moi, un Dynaudio à 83db, çà c'est une efficacité basse. Un JM Lab à 90db ? Voyons. Ce n'est pas une efficacité "basse". Une majorité écrasante d'amplis peut driver çà sans problème.


...aussi, c'est quoi ton experince avec du haut rendement (voir 100db et plus)?

#56 kobayashi

kobayashi

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 304 Messages :

Posté 12 March 2008 à 20:32

Pour profiter d'un ampli de faible puissance, quels s'ont les enceintes a haut rendement et vraiment bon qui coûte en bas de 10k$ ?

Et ceux en bas de 5k$ ?

Je pose ces questions par simple curiosite.


en bas de 10k:
- Lowther Academy
- LothX Trobadour
- RL Acoustic Lamhorn 1.8
- Coincident, la série Éclipse, un 3 voix!

en bas de 5k:
- Cain & Cain Abby
- Cain & Cain Abby avec supertweeter

Il a d'autres qui ont l'air bon, mais je n'ai pas entendu.
Lowther Alerion
Edgarhorn Slimline
Edgarhorn Slimline Signature
Opera M12 et M15

Au Festival du audio vidéo, on pourra entrendre le Avangarde Acoustic, un horn à 3 voix, avec drivers à compression. De ce j'ai entendu jusqu'à maintenant, c'est ce qui ressemble plus à la vrai musique live et de loin.

#57 FrankDIY

FrankDIY

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 3916 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal

Posté 12 March 2008 à 20:46

Terry Cain est décédé il n'y a pas longtemps et à moins que je me trompe, ses produits ne seront plus fabriqués par ses successeurs.
Mon site de projets DIY (en anglais)
Mon blogue DIY (en français)

Calculations? We don't need stinkin calculations! We just make them really big! - Nelson Pass

Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited; imagination encircles the world. - Albert Einstein

Only two things are infinite, the universe and human stupidity. - Albert Einstein

#58 kobayashi

kobayashi

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 304 Messages :

Posté 12 March 2008 à 21:11

Les speakers de Cain & Cain sont maintenant frabriqué par son apprenti sous un autre nom, Lovecraft Designs.

Il a aussi un autre apprenti, qui vends ses speakers a un prix très abordable.
Blumenstein

Les deux sont situé à Walla Walla, Wa.

#59 Notule

Notule

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 863 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Québec
  • Interests:Haut-parleur DIY

Posté 12 March 2008 à 21:21

Il y a plusieurs raisons pourquoi les enceintes a haute efficacité ne sont pas populaires.

La méconnaissance du produit. :(

Le prix n’aide pas.

La grosseur le l’apparence pas pratique pour un salon de taille normal. :dizzy:

Il n’y en a pas dans les boutiques tout simplement parce que il n’y a pas de demande.

Pas de demande car les amateur de haute efficacité sont peut nombreux des gens qui on des attentes bien particulière, un peut maniaque.

A chaque un ses goût.

C’est comme la sodomie c’est pas pour tout le monde. :blush:

#60 papitwinki

papitwinki

    Membre actif

  • Collaborateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3192 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 March 2008 à 23:04

...aussi, c'est quoi ton experince avec du haut rendement (voir 100db et plus)?



J'avais un copain en Europe, il s'était monté un kit comme çà, un ampli à tubes de 7 ou 8 watts, je ne me souviens plus de la marque, et des enceintes qu'il s'était fabriqué lui-même, il disait qu'elle avaient dans les 100db d'efficacité et c'était probablement exact. Ce qui sortait de tout çà était par moments fabuleux, sauf que pour le "punch" genre grosse caisse avec le snap et la profondeur et tout, ou l'orchestre qui se déchaîne, ce n'était pas aussi bien que certaines combinaisons avec des amplis ayant une réserve de puissance plus importante. Mais c'était indéniablement très musical, surtout sur la musique de chambre, et c'était chouette d'écouter à bas volume aussi.

Ce message a été modifié par papitwinki - 12 March 2008 à 23:05 .


#61 Stoik

Stoik

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3395 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Tout ce qui requiert peu de blabla avant beaucoup d'action.

Posté 12 March 2008 à 23:29

Je vis avec un petit ampli d'une vingtaine de watts depuis 18 ans, il est tout simple avec ses 4 petits transistors de sortie en push pull, et il se revend dans l'occasion à plus de 50% du prix du neuf même 20 ans après son introduction.

Je le fais fonctionner avec des enceintes qui ont 89 dB d'efficacité et qui valaient à l'époque 5 fois le prix de mon ampli. J'écoute pas à tue-tête, raisonnablement fort, et j'obtiens tout juste le niveau que j'aime, un peu plus haut et l'ampli ne suit pas.

Et l'efficacité ne dit pas tout, c'est juste un niveau sonore obtenu dans une enceinte X avec une puissance Y. Comment ça se fait que deux enceintes de même efficacité ne donne pas le même niveau de détails, ou qu'une donne plus de présence que l'autre à bas volume? Une grosse partie de la réponse se trouve dans la sensibilité. Pas l'efficacité, mais la sensibilité. C'est la première chose qui m'a sauté aux oreilles quand j'ai branché mes enceintes actuelles par rapport à mes anciennes; Beaucoup plus de présence à bas volume, et une finesse dans les détails même quand le volume est plus élevé.

Alors oui c'est possible d'être heureux avec un petit ampli, j'en suis la preuve, et la grosse question à se poser quand vient le temps de se choisir une paire d'enceintes pour aller avec est "how loud do you like it?". Et toi Anglo à 102 dB, pas besoin de me dire que tu aime ça fort en crime pof! ^_^

Bye.
Mon kit Naim: Naim DAC/Hi-line/NaitXS/Headline2/NAPSC/NACA5/SBL Et le reste: Squeezebox Touch/Grado RS-1/PowerBIS

#62 HAL-9OOO

HAL-9OOO

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 747 Messages :

Posté 13 March 2008 à 05:11

Boys!

Je vais vous faire part d'une experience (voir exposure ici). J'en ai plusieurs mais je vais commencer avec celle-lui la! :innocent:

Le plus gros probleme que j'ai avec des enceintes de type basses eff. (voir 92db et -) est que l'ampli n'a pas l'agilité d'un ampli a tube Single ended de metton 30 watts et moins(y'a d'autres amplis aussi donc SS mais toujours a faible wattage). Cette agilité capte et te donne tellement plus d'emotion c'est incroyable. Bon, y'a d'autres problemes, mais pas au niveau des nuances de micro dynamisme. Je trouve que les amplis musclé arrive toujours avec une charge et très peu de delicatesse.

C'est quoi vos experiences sur ce propos?


Émotion, j'aime ce mot !! :music:

Pour les écoutes a bas volume je crois que ca se fait bien avec n'importe quel système en autant que l'enregistrement ou le systeme soit porter sur les aigus. Un enregistrement normale d'un orcherstre par exemple va sonner ''dull'' a bas volume et c'est normal car il est masteriser pour etre jouer au volume normal d'un orchestre live.

Je trouve que les master rock moderne sont qque fois trop bright, a bas volume c'est correct mais au volume normal d'un band rock ca deviens pénible pour les oreilles. Les bon master de musique rock ne sont pas fait pour etre écouter a bas volume mais pour des raison marketing qqe fois les master sont fait dans ce sens malheureusement.

#63 Dobermann

Dobermann

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1001 Messages :
  • Location:Saint-Jérôme

Posté 13 March 2008 à 06:04

Pour les écoutes a bas volume je crois que ca se fait bien avec n'importe quel système en autant que l'enregistrement ou le systeme soit porter sur les aigus.


Je ne suis pas du tout en accord avec vous.
Le visuel a une fâcheuse tendance à influencer le rendu sonore d'une composante.

#64 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 13 March 2008 à 07:41

Le problème avec des enceintes hautes efficacités comme les Cain Baby (pour un budget modeste), c'est que c'est peut-être efficace mais c'est avec des hp Fostex, et certain modèles ne sont pas des modèles de linéarité dans les médiums/hautes (du moins pour les versions 6.5'', tandis que les 8'' sont mieux).

Je ne met pas toutes les enceintes haute efficacité dans le même bain.

J'aime et je priorise les médiums, mais j'aime aussi de temps en temps avoir de la présence dans les basses, autant quand j'écoute du rock ou une symphonie classique. Aussi je ne suis pas amateur de sub...

Donc si je veux de la haute efficacité avec une de la présence dans les basses, j'ai l'impression qu'il faut que j'investisse plus de 5-7k$ pour avoir l'équivalent d'un 3 voies moyenne efficacité....

Je sais vous allez dire qu'un 3 voies ça coûte ce prix, ok disons un bon 2 voies...

Ce message a été modifié par denbret - 13 March 2008 à 07:57 .


#65 FrankDIY

FrankDIY

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 3916 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal

Posté 13 March 2008 à 08:19

J'avais un copain en Europe, il s'était monté un kit comme çà, un ampli à tubes de 7 ou 8 watts, je ne me souviens plus de la marque, et des enceintes qu'il s'était fabriqué lui-même, il disait qu'elle avaient dans les 100db d'efficacité et c'était probablement exact. Ce qui sortait de tout çà était par moments fabuleux, sauf que pour le "punch" genre grosse caisse avec le snap et la profondeur et tout, ou l'orchestre qui se déchaîne, ce n'était pas aussi bien que certaines combinaisons avec des amplis ayant une réserve de puissance plus importante. Mais c'était indéniablement très musical, surtout sur la musique de chambre, et c'était chouette d'écouter à bas volume aussi.



Moi j'ai réglé le problème, j'ai deux systèmes. Un efficace à tubes et un autre moins efficace à deux voix. Selon mon feeling du jour, j'utilise l'un ou l'autre :D
Mon site de projets DIY (en anglais)
Mon blogue DIY (en français)

Calculations? We don't need stinkin calculations! We just make them really big! - Nelson Pass

Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited; imagination encircles the world. - Albert Einstein

Only two things are infinite, the universe and human stupidity. - Albert Einstein

#66 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 13 March 2008 à 08:21

Et l'efficacité ne dit pas tout, c'est juste un niveau sonore obtenu dans une enceinte X avec une puissance Y. Comment ça se fait que deux enceintes de même efficacité ne donne pas le même niveau de détails, ou qu'une donne plus de présence que l'autre à bas volume? Une grosse partie de la réponse se trouve dans la sensibilité. Pas l'efficacité, mais la sensibilité. C'est la première chose qui m'a sauté aux oreilles quand j'ai branché mes enceintes actuelles par rapport à mes anciennes; Beaucoup plus de présence à bas volume, et une finesse dans les détails même quand le volume est plus élevé.
Bye.


Salut Stoïk,

Petite blague, tu devrais changer ton nom d'utilisateur pour Naimman.

C'est un bon point que tu soulèves. J'ai aussi remarqué qu'il n'y avait pas toujours corrélation entre la sensibilité d'une enceinte et sa faculté de bien jouer à bas volume. Mes Triangle Zays qui ont une sensibilité autour du 90db, démontraient une perte d'information à bas volume et bizzarement, en changeant mon ancien intégré de 60 watts/canal pour un autre de 30 watts/canal, j'ai gagné de la clarté du message à bas volume. Faut dire que ce nouvel intégré travaille en pure classe A. Comme tu le dis, deux enceintes de marque différente avec la même sensibilité affichée ne vont pas nécessairement réagir de la même façon face à un même amplificateur.

Le même phénomène se produit aussi du côté des amplificateurs. Deux modèles équivalents en puissance mais de marque différente vont sembler ne pas avoir la même puissance sur une écoute avec la même enceinte. Par exemple j'ai déjà vu un petit intégré à lampes de 38 watts/canal faire la leçon à un gros amplis à transistors de 150 watts/canal pour ce qui est de la vivacité dans le médium et la douceur des hautes. Évidemment dans le contrôle et l'extension des basses, le transistorisé était plus performant. Donc la sensibilité et les watts ne disent pas tout.

Ce message a été modifié par Ymd - 13 March 2008 à 08:27 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#67 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 13 March 2008 à 08:31

Salut,

Il y a quelque chose qui m'agace dans cette discussion "la magie du petit wattage". Implicitement on me dit que seul les petits amplis sont magiques.

Je possède un ampli puissant et des enceintes haute efficacités. Vous n'êtes tout de même pas en train de me dire qu'il y a contre indication?

Amicalement

Richard

#68 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 13 March 2008 à 08:42

Salut,

Il y a quelque chose qui m'agace dans cette discussion "la magie du petit wattage". Implicitement on me dit que seul les petits amplis sont magiques.

Je possède un ampli puissant et des enceintes haute efficacités. Vous n'êtes tout de même pas en train de me dire qu'il y a contre indication?

Amicalement

Richard


Absolument pas. Comme je l'ai mentionné plus haut, il existe de très bons amplificateurs puissants sur le marché et certaines enceintes en ont absolument besoin. Seulement il faut différencier l'aspect marketing de la puissance en watts de son effet réèl sur la sonorité. Quand monsieur Musical Fidelty édite dans les revues une échelle de puissance versus la sensibilité pour déterminer si votre combinaison ampli/enceinte est correcte, on doit prendre cela avec un grain de sel. Si on prend ses dires pour du "cash", nous devrions tous foutre nos petits intégrés à la poubelle pour acheter un gros intégré MF de 500w/c à 8000$ pour se faire dire l'année d'ensuite que ce modèle a été remplacé par un autre encore meilleur?!?!? Il ne faut jamais perdre de vue que Musical Fidelty a obtenu ses lettres de noblesse dans le passé en fabricant des petits intégrés de 20 w/c en pure classe A.

Ce message a été modifié par Ymd - 13 March 2008 à 08:47 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#69 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 13 March 2008 à 08:51

Absolument pas. Comme je l'ai mentionné plus haut, il existe de très bons amplificateurs puissants sur le marché et certaines enceintes en ont absolument besoin. Seulement il faut différencier l'aspect marketing de la puissance en watts de son effet réèl sur la sonorité. Quand monsieur Musical Fidelty édite dans les revues une échelle de puissance versus la sensibilité pour déterminer si votre combinaison ampli/enceinte est correcte, on doit prendre cela avec un grain de sel. Si on prend ses dires pour du "cash", nous devrions tous foutre nos petits intégrés à la poubelle pour acheter un gros intégré MF de 500w/c à 8000$ pour se faire dire l'année d'ensuite que ce modèle a été remplacé par un autre encore meilleur?!?!?


Salut YMD,

Je comprends très bien ce que tu me dis mais ce n'est pas le sens de mon interrogation. On ne parle pas des tours de magie des équipes de marketing, on parle de la magie des amplis à petit wattage.

Je vais reposé ma question pour qu'il n'y ait pas d'équivoque. La magie, est-ce seulement le lot des amplis à petit wattage?

Autre version, un ampli à fort wattage peut il être magique?

Oui ou non?

Amicalement

Richard

#70 Maverik

Maverik

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1863 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lorraine

Posté 13 March 2008 à 08:55

Article intéressant tiré de Vander-elst.com sur le débat justement des enceintes bas et haut rendement, denrée rare c'est en français.
En résumé il dit là-dedans que les enceintes bas rendement ont un loudness incorporé dans leur filtre qui permet de compenser la courbe physiologique des sones (déjà discuté ici dans autre thread) qui boost les basses et les hautes pour compenser notre sensitivité lorsque qu'on écoute à bas volume, donc avantage pour ceux-ci pour ceux qui écoute à bas volume. En revanche les enceintes à haut rendement qu'il associe à des full-range (à tord?) restituent le son tel quel et si on écoute la muse autour de 90db/100db là c'est super car ces enceintes restituent toutes la dynamique sans atténuation et il prétend que nos CD sont mixés justement à ce niveau. Ça mérite quand même une lecture je pense:


/********************************************************************************
***********
Petites remarques (qui n’engagent que moi !) sur la querelle qui oppose les tenants du haut rendement et les adeptes des enceintes bas rendement…

--------------------------------------------------------------------------------

Lorsqu’un musicien, quel qu’il soit, organise, arrange, met en place une interprétation musicale, il va chercher à réaliser un équilibre, son équilibre, entre les sons graves, médiums et aigus. Pour ce faire, il utilise ses oreilles et module donc les sons en fonction de ‘’sa bande passante à lui’’ au niveau réel de la musique. Ceci est vrai pour le chef d’orchestre comme pour l’ingénieur du son d’un concert, voire le D.J. d’une soirée…

Vous savez que l’oreille - à un niveau sonore donné – est plus sensible aux sons médiums qu’aux graves ou aux aigus.

Plus le niveau d’écoute monte, plus la bande passante est large, pour atteindre sa plus grande étendue vers 90 à 100 dB.

Au-delà, c’est le seuil dit ‘’de la douleur’’ qui va faire la frontière.

Après 100 dB l’oreille va commencer à se protéger et va tendre le tympan pour diminuer la sensibilité. C’est cet effet de tension qui va d’ailleurs provoquer l’impression de fatigue auditive, (dans la vie de tous les jours, les muscles incriminés ne servent pas de façon continue).

Étant plus tendu, le tympan va moins bien ’’jouer’’ les graves, ce qui provoque une remontée des courbes visibles à 500 000 millisones.

La performance musicale est en général à un niveau sonore élevé (un violon cela dépasse allègrement les 100 dB et ne parlons pas de l’orgue ou de la trompette…)

Tous les musiciens vont donc interpréter toutes les musiques à un assez fort niveau. Là, leur bande passante (comme leur plaisir,) est optimale.

C’est cet équilibre que votre enregistrement contient.


Vous, comme nous tous, vous êtes confrontés à divers impératifs.

- Vous avez des voisins.

- Vous avez une épouse, voire des enfants qui dorment ou font leurs devoirs.

- Peu de place pour la chaîne…

- Et autres frustrations, brimades, etc…

Donc, vous écoutez à un niveau sonore bien plus bas que le niveau d’enregistrement…

Vous avez donc une bande passante moins bonne que les gens qui ont créé et homogénéisé la musique. Vous manquez de graves et d’aigus !

Pour compenser cet effet très connu, votre constructeur d’enceintes préféré a baissé un peu le médium pour tenter de rétablir l’équilibre : moins de médiums = plus de graves et d’aigus. Ce serait presque parfait, mais la perte de sensibilité de l’oreille dans les extrêmes dépend du niveau, il faudrait donc – dans l’absolu – écouter toujours une paire d’enceintes à X dB au dessous du niveau naturel de la musique au niveau où elle a été conçue pour que les remontées de graves et d’aigus compensent tout juste vos pertes à vous à ce niveau… Vaste programme !

Nous avons reproduit en figure 1 des courbes graduées en intensité sonore ressentie, les millisones. (par opposition aux décibels qui sont représentatifs d’une grandeur physique, le niveau sonore mesurable).


---> note par moi (Maverik): tracé des courbes perçues par l'oreille humaine (en sones) mais l'insertion marche pas.. désolé


Quand on passe de 1 000 à 5 000 millisones, on a l’impression que c’est 5 fois plus fort (pour une variation de puissance de plus de 20 dB, soit plus de 100 fois !).

Le seuil d’audibilité, 1 millisone, est très bas à 1 kHz, mais regardez donc à 50 Hz, il faut déjà 55 dB pour commencer à entendre !

Notre virtuose de tout à l’heure, lui, il a tout équilibré vers 100 000 millisones (environ 100 dB).

Si par le truchement de votre chaîne vous ‘’descendez’’ tout le spectre sonore vers 75 dB, vous resterez à peu près bien équilibré pour les aigus mais vous perdrez pratiquement 8 dB à 50 Hz (voyez le croisement entre la courbe 10 000 millisones et la verticale 50 Hz).

Si vous baissez encore votre impression de puissance par 2 (5 000 millisones), c’est du coup environ 15 dB que vous perdez à 50 Hz !

Jadis, (rien à voir avec mon cher Dédé Calmette !) sur les amplis on trouvait une fonction loudness qui apportait une correction dite physiologique à la bande passante. Plus le niveau était bas, plus les graves et aigus étaient relevés !

Pour en revenir à vos enceintes, si elles sont du type à faible rendement (80 à 90 dB à 1 mètre pour 1 W électrique), vous êtes pratiquement obligé d’écouter à faible niveau en raison de la tenue en puissance mais le concepteur lui aussi sera tenu de travailler bas ! Comme en général ces gens-là sont musiciens, l’équilibre initial sera à peu près reproduit pendant la mise au point des enceintes.

Tout va bien tant que vous restez à bas niveau.

Entre une enceinte qui creuse le médium et une oreille qui le relève, le résultat est satisfaisant.

Si un jour de crise, vous vous mettez à écouter Wagner ou le dernier titre de techno à fond les ballons, là vous retrouvez votre bande passante normale mais l’enceinte, elle, garde ses 5 ou 10 dB de plus dans le grave, et là rien ne va plus : boum boum !

Si au contraire, vous êtes partis sur un tout autre style de HP, dits de haut rendement, vous remarquerez que les larges bandes sont majoritaires.

(Remarque personnelle : le HP idéal couvre la bande sonore complète. S’il n’est pas assez bon, on en met deux complémentaires, si cela ne suffit pas on en place trois, puis quatre… moralité : plus les HP sont mauvais, plus il en faut).

Sur un tel haut-parleur, qui couvre une grande étendue de fréquence, il ne va pas être possible de privilégier le grave par rapport au médium !

Un système à haut rendement est en général tout bêtement l’association d’un gros aimant (eh oui, c’est plus cher !) et d’une membrane légère (eh oui, c’est plus difficile à faire sans résonances parasites !).

Cette membrane légère va ‘’monter’’ allègrement en fréquence et vous faire les médiums, voire les aigus dans la foulée ! (Supravox, Fertin !)

Avantages : - pas ou peu de filtres, donc pas de pertes inutiles, pas de rotations de phase fantaisistes, pas d’impédances exotiques pour l’ampli…

- bien meilleure réponse impulsionnelle, d’une part grâce à la faible masse mobile, d’autre part grâce à l’unicité de l’origine du son.

Inconvénients : - pas de ‘’loudness’’ incorporé. Lors d’une écoute à bas niveau, votre oreille va couper les graves et réduire tellement la bande passante que l’ensemble sera étriqué, avec juste du médium.


Un petit mot sur la dynamique : on vient de le voir, votre oreille a une étendue de perception de la puissance qui varie avec les fréquences.

Si nous reprenons notre exemple à 50 Hz, nous constatons, toujours sur la courbe de la figure 1 une plage qui s’étend de 55 dB à 122 dB, soit une dynamique de 67 dB à 50 Hz. A 1 kHz par contre, la même analyse donne une étendue de 120 dB.

Comme précisé plus haut, le musicien, ou le preneur de son, a la même oreille que vous, c’est donc dans la partie la plus vaste qu’il va exprimer la dynamique, dans le médium ! (encore lui ! ?).

Sans entrer dans les détails du calcul, vous pouvez voir sur la courbe que le fait de décaler vers le bas le niveau du médium va aussi modifier la perception des variations de niveau (n’oublions pas que les millisones sont représentatifs du niveau sonore perçu par l’homme).

Un signal qui varie de 90 à 100 dB vous donne une impression de gagner 50 000 millisones (50 000 à 100 000), le même signal décalé 10 dB en dessous ne vous donnera plus qu’une impression de gain de 30 000 millisones (20 000 à 50 000 environ). Si ces chiffres représentatifs de " sensation sonore " ne sont pas assez parlants, imaginez-les en euros ! !…

Voilà donc le secret de la dynamique des enceintes dites à haut rendement mais… êtes-vous prêt à " encaisser " le niveau sonore qui en résulte ? Certains sont agressés par les " attaques " ou tout simplement l’ampleur d’un passage fort ou un tutti d’orchestre. Ils vont trouver que : " oui, c’est bien le son de tes enceintes, mais… c’est un peu agressif dans le médium, non ? ? " (ah, c’est sûr que dans les enceintes où il n’y a pas de médium, le problème se pose moins…).

Autre remarque personnelle : ceux qui se sont approchés des instruments de musique savent combien ils délivrent un niveau sonore important et comme ils sont souvent agressifs ! J’ai souvenir d’un concert d’orgue positif qui m’avait durement éprouvé, et pourtant j’étais bien à 7 ou 8 mètres de l’instrument ! Un soir où un ami était venu nous régaler de son violon, j’ai mesuré, dans mon fauteuil, dans mon salon, un niveau qui a atteint 104 dB…

Oui, les enceintes à haut rendement donnent parfois des sonorités agressives, mais dans ma fidélité à moi, que je voudrais haute, je tente de restituer les sons, tous les sons, les faibles et les forts, les doux et les violents, les bruits, toux et grincements de plancher. Voulant être fidèle à l’original – autant que faire se peut – je ne vois pas de quel droit je pourrais ne choisir que les sons qui me plaisent…

Je peux concevoir que l’on constitue une chaîne pour faire un joli son, mais alors que l’on ne parle pas de " haute fidélité " ! (Tiens, je vais appeler ces systèmes des enjoliveurs ! Ça vous apprendra !)


En guise de conclusion

Un système à haut niveau est en général plus linéaire, même s’il donne l’impression de placer le médium en avant.

Il aura l’avantage de ne pas modifier la courbe de réponse de la reproduction avec comme corollaire négatif l’obligation d’aller rechercher le niveau original de la musique pour que cela soit écoutable.

Autre inconvénient connu de la vie de l’audiophile, la sensibilité aux zizis, machins, petits bruits et autres distorsions qui s’entendent d’autant mieux que l’enceinte rend si bien le médium (auquel votre oreille est si sensible), médium qui véhicule avec tant de bonheur les distorsions des amplis et les écrêtages des micros placés trop près des instruments ! Désolé.


Un système à plus faible rendement sera beaucoup plus civilisé, en atténuant le médium il va vous permettre de supporter – parfois en même temps – la chanteuse (ou le piano) qui sature ce pauvre micro et l’ampli qui fait ce qu’il peut pour bouger ces petits haut-parleurs sans aimant mais avec filtre torturé ! Toutefois, c’est le seul système pour vous permettre d’écouter à très bas niveau de façon satisfaisante !




En résumé :



Une enceinte à faible rendement est forcément mise au point à bas niveau, elle va donc être conçue pour relever les graves et un peu les aigus pour compenser l’oreille.

Il vous faudra l’écouter dans les mêmes conditions : pas trop fort.



Une enceinte à haut rendement est naturellement plus linéaire et est en général mise au point à un niveau relativement élevé.

Là aussi il vous faudra écouter dans les mêmes conditions, au niveau où vos oreilles sont (à peu près) linéaires. Ca tombe bien, c’est l’ordre de grandeur du niveau réel de la musique ! !



C’est aux alentours de 90 à 100 dB que l’oreille a la meilleure bande passante, c’est là aussi que la dynamique est la mieux perçue.
********************************************************************************
*************/

lecteur Rega Apollo tuner Sansui TU-517 intégré Audiomat Arpège enceintes 3A Grand Veena câbles Imago tourlou


#71 FrankDIY

FrankDIY

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 3916 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal

Posté 13 March 2008 à 09:09

Je vais reposé ma question pour qu'il n'y ait pas d'équivoque. La magie, est-ce seulement le lot des amplis à petit wattage?


Selon moi "non", mais cela dépend de l'ampli "gros wattage". Ce serait prétentieux d'affirmer le contraire. Je sais, je fais toujours référence à la même compagnie, mais c'est que je connais bien leur produits. Par exemple Pass Labs peuvent vous vendre un ampli de 350 ou même 1000 watts (toujours deux étages) et ces amplis seront très performants en bas wattages car il fonctionneront en classe A premièrement. Certaine partie de leur circuiterie ne fonctionneront pas non plus et on se retrouve alors avec un amplificateur simplifié à bas wattage. Si on veut de la puissance, on l'a aussi!

Ce n'est pas le cas de tout les amplificateurs puissants, il faut juste trouver le bon. On peut aussi "transformer" n'importe quel amplificateur puissant en amplificateur de courrant avec une grosse résistance en série avec l'enceinte. L'alimentation des enceintes efficaces et celles à large bande peut devenir "magique".
Mon site de projets DIY (en anglais)
Mon blogue DIY (en français)

Calculations? We don't need stinkin calculations! We just make them really big! - Nelson Pass

Imagination is more important than knowledge. Knowledge is limited; imagination encircles the world. - Albert Einstein

Only two things are infinite, the universe and human stupidity. - Albert Einstein

#72 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 13 March 2008 à 09:12

Je ne suis pas du tout en accord avec vous.


D'accord avec toi. Man I like you!

le mot crois, veut dire exposure limité

#73 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 13 March 2008 à 09:13

Salut YMD,

Autre version, un ampli à fort wattage peut il être magique?

Oui ou non?

Amicalement

Richard


Réponse oui mais à un prix que la plupart d'entre nous ne sommes pas capables d'entrevoir. Comme de toute façon on ne peut pas tout avoir et qu'il faut faire des compromis dans nos choix, on prend la solution qui représente le meilleur compromis pour nos besoins. Tout dépend des aspects que vous prioriser dans la sonorité d'une chaîne hi fi. Il ya deux ans j'étais insatisfait de mon intégré "haut de gamme" de 60 w/c qui lui, avait déjà remplacé un autre intégré japonnais de 110 w/c. Comme bien des gens je croyais que la solution à mon problème serait de me procurer un monstre de puissance pour réveiller mes enceintes qui ont une sensibilité disons "moyenne". Or après plusieurs écoutes de différents modèles à transistors et à lampes, de grande puissance et de faible puissance, je me suis retrouvé avec un modèle de 30 w/c.

Qu'est-ce qui peut expliquer ce recul constant dans la puissance de mes amplificateurs? Il s'est avéré que pour mes besoins et mon type d'écoute musicale, un 30 w/c était suffisant mais je suis très conscient que mes priorités ne sont pas nécessairement celles des autres. Je ne prétend pas posséder la vérité sur ce sujet et personne n'est obligé de me croire mais ce que je veux laisser comme message, c'est que la meilleure aternative c'est celle que vous aurez choisie après une mûre réflection et sans vous laissez influencer par les "vendeurs du temple".

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#74 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 13 March 2008 à 09:16

Salut YMD,

Je comprends très bien ce que tu me dis mais ce n'est pas le sens de mon interrogation. On ne parle pas des tours de magie des équipes de marketing, on parle de la magie des amplis à petit wattage.

Je vais reposé ma question pour qu'il n'y ait pas d'équivoque. La magie, est-ce seulement le lot des amplis à petit wattage?

Autre version, un ampli à fort wattage peut il être magique?

Oui ou non?

Amicalement

Richard


Exposure is key! :devil:

Hearing is understanding.


(dickduff part en courant avec les bras dans les aires)

#75 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 13 March 2008 à 09:23

Selon moi "non", mais cela dépend de l'ampli "gros wattage". Ce serait prétentieux d'affirmer le contraire. Je sais, je fais toujours référence à la même compagnie, mais c'est que je connais bien leur produits. Par exemple Pass Labs peuvent vous vendre un ampli de 350 ou même 1000 watts (toujours deux étages) et ces amplis seront très performants en bas wattages car il fonctionneront en classe A premièrement. Certaine partie de leur circuiterie ne fonctionneront pas non plus et on se retrouve alors avec un amplificateur simplifié à bas wattage. Si on veut de la puissance, on l'a aussi!

Ce n'est pas le cas de tout les amplificateurs puissants, il faut juste trouver le bon. On peut aussi "transformer" n'importe quel amplificateur puissant en amplificateur de courrant avec une grosse résistance en série avec l'enceinte. L'alimentation des enceintes efficaces et celles à large bande peut devenir "magique".


Salut, ne t'en fais pas, pour moi c'est LINN que je connais bien.

En fait la discussion porte beaucoup plus sur les HP de tous types, de très basse efficacité à très haute efficacité.

Le texte founi par Maverik est intéressant et démêle la question des HPs. Vous avez remarqué qu'il n'a jamais été question d'amplification alors est-ce que le sujet est sur les HPs haute/basse efficacité ou la magie de l'amplification à petit wattage?

Si c'est la dernière portion de ma question qui prévaut, d'autres avis?

Amicalement

Richard




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)