Aller au contenu


Photo

Se partir une discothèque de musique classique


54 réponses sur ce sujet

#26 Martin

Martin

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 5743 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Rive Sud de Montreal

Posté 05 August 2009 à 07:56

Citation (newbie @ mercredi 05 août 2009 à 00:01) <{POST_SNAPBACK}>
Tout d'abord, je voudrais vous dire que je trouve ce sujet passionnant. C'est déjà chic de savoir que quelqu'un cherche à attirer les néophythes vers cet univers riche en découvertes que représente la musique classique!!!

Pendant des années, j'ai vécu avec la fausse impression que la musique classique n'était pas pour moi. J'ai écouté du rock pendant des années, puis ensuite je me suis initié au jazz et ce n'est que récemment que le classique est entré sérieusement dans ma vie (pour y rester, bien sûr!). Puisse mon témoignage apporter quelque chose de neuf à votre réflexion!!

1. Les classiques du classique, comme les nomme assez justement Alice, m'ont toujours laissé totalement indifférent. Je ne sais pas trop pourquoi, d'ailleurs. Les premiers artistes à attirer vraiment mon attention sont des compositeurs du XXe siècle, que certains pourraient d'ailleurs juger plus difficiles d'accès : Prokofiev, Schoenberg, Ligeti, pour en nommer quelques uns. Étonnant? Pas nécessairement : la fougue et le caractère audacieux des «classiques contemporains» ont souvent été copiés, quelquefois avec brio, par les artistes les plus avant-gardistes de la scène alternative.

2. L'iconographie et, de façon générale, la présentation visuelle des albums classiques a longtemps conservé une image trop conservatrice, un peu comme s'il y avait forcément quelque chose de mal dans le fait de jouer avec l'image, comme si ça manquait horriblement de sérieux. Plusieurs interprètes ont d'abord attiré mon attention grâce à une nouvelle approche plus contemporaine, plus jeune, plus branchée. Je pense à des artistes comme Hilary Hahn (mon idole) ou encore à des gens comme Yannick Nézet-Seguin. Si j'analyse un tant soit peu ce qui s'est passé dans mon cerveau, j'en arrive à peu près à cette explication : c'est un peu comme si ces artistes de la nouvelle génération nous disaient (dans un message à peine subliminal) nous vivons avec vous, dans l'ère de l'internet et du Ipod, nous ne sortons pas d'un vieux placard poussiéreux. Pour citer un exemple que je connais plutôt bien, Hilary Hahn a son propre site web, elle diffuse des messages sur Twitter et clavarde avec ses fans sur FACEBOOK. Mozart se retourne-t-il dans sa tombe pour autant? Je ne le crois pas. En passant, c'est vraiment grâce à elle que j'ai compris tout le génie de ce compositeur. Même chose avec Paganini, Mendelssohn, Sibelius, etc. Il aura fallu un peu de jeunesse pour me donner la piqûre!!! Après, c'est avec délectation que j'ai ouvert les portes du vieux placard.


Loin de moi l'idée de remettre en question l'idée de la liste, décidément très classique, des oeuvres classiques à apprécier. Je voulais seulement apporter le témoignage de celui qui est entré dans la cathédrale par la porte latérale...

Au plaisir de vous lire!


J'aime bien ton commentaire Newbie et particulièrement le 2e point. Par rapport à ce point, pour moi c'est Nigel Kennedy qui a été un vent de fraîcheur. Lorsqu'il a "débuté" plusieurs le rebutait et le reniait car ses interprétations étaient différentes... trop différentes. Moi je les trouvais justement rafraîchissante et nous envoyait le message que la musique classique n'était pas "coulée dans le béton" et que ses variations et interprétations nous ouvrait tout un monde!

Ce message a été modifié par Martin - 05 August 2009 à 08:00 .

Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité! (Einstein)

Vivre sans musique c'est vivre sans air! (euh... celle-là est de moi!) ***************************************************************************************************************************************************************************
Système Hi-Fi: Naim SuperNait, Lecteur CD Naim CD5x, Flatcap2x, HP Spendor S8e rosenut, Cables NACA5, Interconnect Naim Hi-Line.

#27 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 26 January 2010 à 09:03

Bach: Concertos brandebourgeois.
Bach: Concertos pour violon.
Bach: Variations Goldberg.


3 bonnes suggestions! Ah Bach, Bach, Bach... Ça c'est mon meilleur... Il a pris la musique Baroque ICI et l'a ammené aux frontières du Classique, LÀ -->.

Un très grand!!! J'ai cru comprend que les Brandebourgeois ne faisaient pas l'unanimité, or, je trouve aussi que ce sont de formidables oeuvres très accessibles pour découvrir Bach!!! De petites pièces ver d'oreille, c'est dansant, c'est chantant... très diversifiés, chacun pour mettre en valeur un instrument spécifique de l'orchestre baroque! Mon choix de version se porte sur une version récente sur instruments d'époque très recommandée, Il Giardino Armonico!

Concertos pour violons.... hmm, peut-être pas pour débuter?

Variations Goldberg, ah oui, mais peut-être pas pour débuter... De toute façon, à découvrir au piano avec Gould, version 1955 ou 1981!

Mais tout de même avant les variations Gouldberg (!), je proposerais le Clavier Bien Tempéré... encore une fois au piano (je déteste la boîte à punaises!!!). Ashkenazy en a réalisé un très bel enregistrement ces dernières années, c'est un MUST!!!

Mon goût personnel, proposerait dans les ESSENTIELS de Bach, la Messe en Si mineur BWV 232, par Gardiner, bien entendu!!! J'ajouterais qu'il est inutile d'être croyant pour croire en la belle musique... De toute façon, Bach s'est bien amusé en la composant... puisque dans sa version complète actuelle, elle serait injouable autant chez les Luthériens que chez les Catholiques... ;-)

Beethoven: Concertos pour piano n°3 et 5.
Beethoven: Sonates pour piano n°8, 14, 26.
Beethoven: Symphonie n°3.
Beethoven: Symphonies n°5 et 6.
Beethoven: Symphonie n°9.


Beethoven, un autre de mes compositeurs favoris! Lui, il a pris la musique Classique là où elle était et l'a amené aux frontières de la musique Romantique, beaucoup de sensualité chez Beethov, de passion également!

Pour ce qui est des Concertos pour piano, oui tout à fait, ce sont des essentiels chez Beethov! Avec Perahia, d'excellentes versions DDD... Wow!!!

Les sonates pour piano, oui, de petits bijoux à découvrir!!! Ma préférence va à Kempff en deux CD essentiels chez D&G (un CD qui comprend les sonates très connues, puis celui intitulé « Late Piano Sonatas ».

Les symphonies également! Un formidable coffret 2-CD est paru dernièrement chez D&G et qui regroupe de formidables versions numériques des symphonies 5, 6 & 9 par Karajan et le BPO. Karajan et Beethov, une équipe gagnante en ce qui me concerne!!! Avec lui, vous verrez qu'un orchestre est capable de jouer en même temps et que toutes les nuances sont possibles!!!

Mozart: Concertos pour flûte.
Mozart: Concertos pour piano n°18, 21, 22, 23, 26, 27.
Mozart: Don Giovanni.
Mozart: La flûte enchantée.
Mozart: Quatuors dédiés à Haydn.
Mozart: Requiem.
Mozart: Les dernières Symphonies.


Mozart, lui, il a pris la musique de son père et en est venu à développer son propre style avec le temps ;-) J'ai beaucoup de difficulté avec les oeuvres du jeune Mozart, on a parfois l'impression que c'est de la musique d'ascenceur avant l'invention de l'ascenceur... ;-)

Concertos pour flûtes? Euh, non... quoiqu'un très bon CD avec Pahud & Mayer chez EMI couple le 1er concerto pour flûte avec l'excellent Concerto pour Clarinette K. 622, qui lui, est un ESSENTIEL!

Concertos pour piano, ah oui!!!! Encore là, avec Perahia... l'intégrale en coffret, ESSENTIEL!

Don Giovanni? Je déteste personnellement ce volet de Mozart... Du burlesque, c'est du burlesque... Gilles Latulippe ou Mozart, pas capable!!! J'apprends à apprivoiser La Flûte enchantée... au moins c'est une fable, déjà c'est moins « Ciel, mon mari!!! » ;-)

Quatuors dédiés à Haydn... oeuvres essentielles à découvrir, oui, mais 4 violons (des p'tits et des gros) qui essaient de jouer ensemble... pour un néophyte, je n'oserais jamais!!!

Les dernières symphonies, d'accord, oui!!! Je possède un formidable coffret 3-CD avec Bernstein chez D&G, vraiment MON choix!!! Encore là, vraiment ESSENTIEL!

Le Requiem oui, mais pas dans les essentiels et surtout pas pour un néophyte!!! Les messes aux morts, on fait pas jouer ça le samedi matin en mangeant ses toasts!!! ;-) J'aurais tendance à le remplacer dans la liste par la Grande Messe en do mineur K. 427. Avec Karajan et la superbe voix chaude de Barbara Hendricks chez D&G, on tombe littéralement sous le charme!!!

Ce message a été modifié par Bespin - 26 January 2010 à 09:12 .


#28 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 26 January 2010 à 22:02

Salut,

Les Goldberg par Simone Dinnerstein :d_clap_20:

Brandbourgeois par Suzuki en SACD :coeur-anime:

Partitas par Perahia (viennent de sortir les no. 1,5 et 6) Diapason d'Or

Les concertos pour violon de Bach, pour tous ! avec le Musica Antica Kölnh

Le clavier bien tempéré (orchestral) par Scherchen :d_clap_20:

Les sonates pour piano de Mozart par Clara Haskil :d_clap_20: :d_clap_20:

Les concertos pour piano de Mozart par Ashkenazy :coeur-anime:

Liszt par Brendel, Cziffra, Berman et Arrau

...

Tasmanian


#29 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 29 January 2010 à 20:25

Brahms: Concertos pour piano.
Brahms: Concerto pour violon.
Brahms: Sonates.
Brahms: Les danses Hongroises.



Tout d'abord les danses hongroises, oui, c'est un excellent choix pour débuter. Un peu comme les rhapsodies hongroises de Liszt, il s'agit pour la plupart d'adaptations de musiques traditionnelles tziganes. Des mélodies faciles à retenir, c'est très dansant, impossible d'y rester insensible! Il y a un excellente version chez Naxos, avec Itsvan Bogar.

En ce qui a trait aux concertos pour piano et les sonates, je n'ai pas encore accroché sur aucune version que j'ai entendue, je vais donc m'abstenir de commenter ce choix.

Pour ce qui est du concerto pour violon, je suis tout a fait d'accord, c'est un incontournable. Je craque pour la version de Mutter (belle pochette!) avec le BPO sous la baguette de Karajan (couplé avec l'excellent concerto pour violon en mi mineur de Mendelssohn). Nous parlions de la série « Living Stereo » de RCA dans un autre topic, la version de Heifetz est aussi à recommander.

Pour terminer cette introduction (en douceur!) à Brahms, j'ajouterais à cette liste, le célèbre « double » concerto pour violon et violoncelle en la mineur. Une belle façon d'en faire la découverte est d'y aller avec Oistrakh, Rostropovich et Richter chez EMI. C'est aussi une splendide occasion d'y découvrir le « triple » concerto de Beethoven.


Ce message a été modifié par Bespin - 29 January 2010 à 20:36 .


#30 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 29 January 2010 à 20:36

Mutter et Mendelssohn Op. 64 :coeur-anime: surtout dans la récente version live à Leipzig avec Masur. En plus, le superbe trio Op. 49 accompagné par James Levine et Lynn Harrel. Plus énergique que son interprétation avec Karajan et le DVD est en bonus.

Tasmanian


#31 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 29 January 2010 à 21:13



Tout d'abord les danses hongroises, oui, c'est un excellent choix pour débuter. Un peu comme les rhapsodies hongroises de Liszt, il s'agit pour la plupart d'adaptations de musiques traditionnelles tziganes. Des mélodies faciles à retenir, c'est très dansant, impossible d'y rester insensible! Il y a un excellente version chez Naxos, avec Itsvan Bogar.

En ce qui a trait aux concertos pour piano et les sonates, je n'ai pas encore accroché sur aucune version que j'ai entendue, je vais donc m'abstenir de commenter ce choix.

Pour ce qui est du concerto pour violon, je suis tout a fait d'accord, c'est un incontournable. Je craque pour la version de Mutter (belle pochette!) avec le BPO sous la baguette de Karajan (couplé avec l'excellent concerto pour violon en mi mineur de Mendelssohn). Nous parlions de la série « Living Stereo » de RCA dans un autre topic, la version de Heifetz est aussi à recommander.

Pour terminer cette introduction (en douceur!) à Brahms, j'ajouterais à cette liste, le célèbre « double » concerto pour violon et violoncelle en la mineur. Une belle façon d'en faire la découverte est d'y aller avec Oistrakh, Rostropovich et Richter chez EMI. C'est aussi une splendide occasion d'y découvrir le « triple » concerto de Beethoven.





Pour les deux concertos de Brahms, tu ne peux rester insensible à l'interprétation que Gilels en fait. Rubinstein et Nelson Freire sont également des balises importantes. Les sonates pour violoncelle avec Rostropovich et Rudolf Serkin sont écoeurantes !

Une bonne intro pas cher est le coffret de Julius Katchen sur l'oeuvre pour piano. Un must !

Tasmanian


#32 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 30 January 2010 à 06:28

@Girard

Gilels, c'est bien, c'est même très bien, mais petite exigence personnelle en ce qui concerne les concertos pour piano, j'aime bien les avoir en DDD... J'attends peut-être que Perahia les enregistre! Il faudrait que je découvre cette version, elle est DDD, vous la connaissez?

http://www.amazon.co...s/dp/B000EBFVK4




#33 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 30 January 2010 à 14:51

@Girard

Gilels, c'est bien, c'est même très bien, mais petite exigence personnelle en ce qui concerne les concertos pour piano, j'aime bien les avoir en DDD... J'attends peut-être que Perahia les enregistre! Il faudrait que je découvre cette version, elle est DDD, vous la connaissez?

http://www.amazon.co...s/dp/B000EBFVK4



C'est domage que tu cherches tes cd seulement en DDD car tu passes à côté de 80 % des meilleurs interprètes de l'histoire de la musique classique. Il y a des excellents AAD et ADD et d'excellents vinyles aussi :D . Par exemple, pour Brahms, Gilels ou Serkin/Szell demeurent inégalés.

Quant à Moravec, c'est un bon pianiste et je ne connais pas son enregistrement des concertos de Brahms mais Christophe Huss, dans Classics Today France lui donne 6/10 pour l'interprétation et 6/10 pour la qualité d'enregistrement. Pour 30 $....

"Le temps qui passe depuis la première parution de ces concertos, en 1991, n'a pas atténué une certaine déception et le sentiment que quelque chose ne se passe pas ici comme il faudrait. Il ne semble pas qu'on ait donné à Ivan Moravec le chef et les ingénieurs du son qui auraient pu relayer sa vision tellurique des concertos de Brahms.

Ce qui ne va pas sur le plan sonore, c'est la balance piano-orchestre trop en faveur du piano et qui ne traite pas l'orchestre de manière très détaillée ou aérée. Sur le plan de la direction (et/ou de la balance) on a des violons, des bois, peu de cordes graves et peu de percussions (et, plus, globalement un arrière de l'orchestre évanescent). À l'intérieur même du 1er Concerto, entre le volet initial et le Finale, le dosage semble bouger un peu.

Il est certes difficile ici d'accompagner Moravec, qui évolue entre bon sens terrien et échappées oniriques (ces "plages de rêve" sont un peu trop soulignées), mais Belohlavek passe à côté de plusieurs choses essentielles: faire reposer l'orchestre sur des cordes graves charpentées, marquer les arêtes et l'articulation, souligner le rôle des cuivres et de la percussion. Au lieu de discuter (concerter) avec lui, il a l'air de suivre Moravec, tout comme il a l'air de subir passivement la musique de Brahms.

De fait, cette réédition intéressera surtout les admirateurs du pianiste tchèque, qui cherchent à connaître quelles réponses il apporte aux différentes problématiques de ces concertos. À mon goût, cet intérêt est plus dans la science du jeu et la matière pianistique que dans la lecture du texte, reposant sur des dichotomies un peu marquées. La prise de son met assez l'accent sur le clavier pour que cela soit facile de juger."



--Christophe Huss

Tasmanian


#34 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 30 January 2010 à 16:07

@Girard

Attention, je n'ai pas dit que je ne cherchais que du DDD! je cherche du DDD pour les concertos pour piano spécifiquement... J'aime bien que le son du piano aie l'air dégagé de l'orchestre et que les tutti soient dynamiques... ce qu'on n'a pas nécessairement sur les plus vieux enregistrements.

Quant à la critique, c'est bien pour pour dire que tout est une question de goût; le Guide Penguin place l'enregistrement de Moravec / Bêlohlávek au même niveau que celui de Gilels / Jochum (Key + 3 étoiles) et lui décerne en plus sa rosette...

Les anglais et les français ne s'entendront donc jamais! Image IPB

#35 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 30 January 2010 à 22:38

@Girard

Attention, je n'ai pas dit que je ne cherchais que du DDD! je cherche du DDD pour les concertos pour piano spécifiquement... J'aime bien que le son du piano aie l'air dégagé de l'orchestre et que les tutti soient dynamiques... ce qu'on n'a pas nécessairement sur les plus vieux enregistrements.

Quant à la critique, c'est bien pour pour dire que tout est une question de goût; le Guide Penguin place l'enregistrement de Moravec / Bêlohlávek au même niveau que celui de Gilels / Jochum (Key + 3 étoiles) et lui décerne en plus sa rosette...

Les anglais et les français ne s'entendront donc jamais! Image IPB



C'est vrai que la critique est à prendre avec un grain de sel. Je me fie surtout à mes goûts mais je me sert des reviews pour découvrir les nouveaux cd. Et si mes trois revues préférées sont unanimes, je vais écouter chez Archambault. Malheureusement, je ne peux pas acheter tout ce que j'aime alors j'ai mon carnet...pour ne pas oublier :) De temps en temps, la nuit, je pèse sur le bouton Order, sans le dire à ma conjointe :pfff: Elle sait que je suis extrêmiste sur les bords !!!

Tasmanian


#36 Martin

Martin

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 5743 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Rive Sud de Montreal

Posté 30 January 2010 à 22:41

De temps en temps, la nuit, je pèse sur le bouton Order


Ça fait du bien de savoir que je ne suis pas le seul à faire ça aussi! :lol:
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité! (Einstein)

Vivre sans musique c'est vivre sans air! (euh... celle-là est de moi!) ***************************************************************************************************************************************************************************
Système Hi-Fi: Naim SuperNait, Lecteur CD Naim CD5x, Flatcap2x, HP Spendor S8e rosenut, Cables NACA5, Interconnect Naim Hi-Line.

#37 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 30 January 2010 à 23:13

Ça fait du bien de savoir que je ne suis pas le seul à faire ça aussi! :lol:


Amazon + Guide de musique classique + forums = achats impulsifs...

Tant de choses à découvrir, si peu de temps! Image IPB




#38 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 30 January 2010 à 23:25

.....+ deals chez Archambault + deals eBay + deals boutiques de vinyles usagés = $$$ :blush: Mais :D c'est mieux que de dépenser pour de la drogue, comme disait ma mère.

Tasmanian


#39 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 31 January 2010 à 07:00

.....+ deals chez Archambault + deals eBay + deals boutiques de vinyles usagés = $$ :blush: Mais :D c'est mieux que de dépenser pour de la drogue, comme disait ma mère.


Image IPB



#40 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 05 February 2010 à 18:00

Tchaikovski: Les Concertos.
Tchaikovski: Symphonies n° 4 à 6.



Que dire de ce grand compositeur russe inquiet et tourmenté? Eh bien, que ça paraît beaucoup dans sa musique! Déjà que la Russie c'était pas jojo à l'époque, le fait d'être homosexuel l'était encore moins. En juillet 1877, le compositeur vit un des épisodes les plus sombres de sa vie : pour tenter de guérir son homosexualité, il épouse Antonia Milioukova, une de ses anciennes élèves qui nourrit une grande passion pour lui. Ce mariage est un échec. Rapidement, Tchaïkovski, qui ne peut plus supporter la vue de sa femme, tente de se suicider en essayant de contracter une pneumonie.

Oufff!

Je connais peu l'oeuvre de Tchaikovsky, mais il me parait aussi que pour avoir une bonne idée de son « tourment », il faille puiser dans ses symphonies. Je possède le double coffret de Karajan chez DG et franchement, faut être « dans le mood ». De très beau passages mélodiques, mais aussi des moments très violents... « Faut être dans le mood »...

Côté concertos pour piano, le 1er est un classique (mélodie très très très connue). J'y vais de façon assez classique avec Van Cliburn chez RCA (SACD), interprétation assez respectueuse sans fla fla.

Et puis un peu par la bande, parce qu'il est bon de consommer Tchaikovsky à petites doses (!), on le retrouve souvent à partager la vedette sur un tas d'albums à recommander... Dont notamment celui de Jascha Heifetz chez RCA, où le concerto pour violon Op. 35 est couplé avec celui de Brahms, Op. 77.

Pour du plus léger... et surtout dans le temps de Noël... Eh bien on craque évidemment pour le ballet Casse-Noisette avec Gergiev chez Philips.

Ce message a été modifié par Bespin - 05 February 2010 à 18:02 .


#41 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 05 February 2010 à 22:04

Un très grand compositeur ! J'aime beaucoup l'écouter. Il y a des oeuvres de lui qui sont un peu méconnues et qui méritent qu'on s'y arrête.

Les 4 Suites pour Orchestre. Sublime. Et puis, Amazon a une promotion pour la série Duo de Phillips. Cette collection est caractérisée par un coffret de deux cd (2 pour 1). Présentement, trois coffrets pour 30 $. Les suites se retrouvent dans cette collection. L'interprétation de Dorati et la qualité sonore sont excellentes.

Disque enscencé unanimement par la critique internationale, les Trios merveilleusement interprétés par Lang Lang, Misha Maisky et Vadim Repin. 10/10

Sérénade pour cordes et Souvenir de Florence, dirigés par Philippe Entremont et l'Orchestre de Chambre de Vienne, sur étiquette Naxos, est un cd incontournable. Un délire de qualité, une vivacité d'exécution et une qualité sonore hors pair.

Les Saisons et autres pièces pour piano sont des miniatures absolument divines. Des pierres précieuses ! Ashkenazy les interprète de manière admirable.

Les Symphonies par Ricardo Muti, chez Brilliant Classics, on également fait l'unanimité de la critique. L'an passé je les ai trouvées à 25 $ chez Archambault lors d'une promotion Brilliant Classics (7 CD). Qualité intégrale: interprétation et qualité sonore !

Fichier(s) joint(s)


Tasmanian


#42 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 06 February 2010 à 01:21

Un très grand compositeur ! J'aime beaucoup l'écouter. Il y a des oeuvres de lui qui sont un peu méconnues et qui méritent qu'on s'y arrête.

Les 4 Suites pour Orchestre. Sublime. Et puis, Amazon a une promotion pour la série Duo de Phillips. Cette collection est caractérisée par un coffret de deux cd (2 pour 1). Présentement, trois coffrets pour 30 $. Les suites se retrouvent dans cette collection. L'interprétation de Dorati et la qualité sonore sont excellentes.

Disque enscencé unanimement par la critique internationale, les Trios merveilleusement interprétés par Lang Lang, Misha Maisky et Vadim Repin. 10/10

Sérénade pour cordes et Souvenir de Florence, dirigés par Philippe Entremont et l'Orchestre de Chambre de Vienne, sur étiquette Naxos, est un cd incontournable. Un délire de qualité, une vivacité d'exécution et une qualité sonore hors pair.

Les Saisons et autres pièces pour piano sont des miniatures absolument divines. Des pierres précieuses ! Ashkenazy les interprète de manière admirable.

Les Symphonies par Ricardo Muti, chez Brilliant Classics, on également fait l'unanimité de la critique. L'an passé je les ai trouvées à 25 $ chez Archambault lors d'une promotion Brilliant Classics (7 CD). Qualité intégrale: interprétation et qualité sonore !


Voilà qui m'intéresse beaucoup, merci pour les pistes! Je pars à la découverte!

#43 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 06 February 2010 à 11:13

Ce matin, mes murs de pierres m'ont renvoyé ces sonorités de Brahms et Schumann recréées par un quatuor d'enfer, Argerich, Maisky, Kremer Bashmet... Quatuor avec piano Op. 25 de Brahms et les Fantasiestücke. De la très grande musique ! Un disque incontournable.



J'étais à Verbier, en Suisse, le jour de 2001 qui a vu, en concert, la rencontre détonante, historique, de ces quatre artistes dans le Quatuor op. 25 de Brahms. Je n'étais pas le seul à tituber en sortant du concert et peut-être ne suis-je pas le mieux placé (ah, les oreilles du cœur!) pour juger ce CD "objectivement". Mais bon, je vais y aller méthodiquement et essayer de trouver un défaut ce disque, réalisé sept mois plus tard à Berlin en studio.

Trop ardent? Il ne me semble pas que le Brahms de l'Opus 25 puisse être un vieux sage molasson. Brutal, alors? Si Brahms écrit un rondo "alla zingarese" c'est sans doute pour lui donner un cachet, un esprit et une liberté. Monolithique, quand même? Non, pas du tout: écoutez les inflexions, la respiration, la subtilité des nuances. Ce n'est pas parce que des artistes prennent la musique à bras le corps (ce n'est pas si fréquent, profitons-en!) que l'on doit s'en effaroucher. Oui, le Brahms du quatuor Argerich, Kremer, Bashmet et Maïsky ne ressemble à aucun autre, car il va traquer dans la musique cette part d'animalité et de viscéralité. Tout l'art de ces musiciens est de rationnaliser cette approche instinctive, par des dosages incroyables entre les instruments, un accord sur les phrasés et une écoute mutuelle qui font de cet Opus 25 un témoignage aussi essentiel que le Trio de Tchaïkovski précédemment paru chez DG. Oui, l'auditeur suffoque. Oui, on n'est pas habitués à pareil traitement. Mais oui, aussi, à chaque réécoute on retrouve d'autres ressources d'autres plaisirs. Et, disons le quand même comme tel, le Rondo final est l'un des monuments discographiques chambristes de ces 20 dernières années. Nul doute que vous vous repasserez ce «Rondo alla Zingarese» en boucle...

Les pièces de Schumann ont la même fougue, là où un peu plus de pondération, un peu plus de matière sonore auraient été parfois les bienvenues (cf. le début de la marche finale), notamment de la part de Kremer, un rien fluet. Mais, là aussi, la somme des qualités, la soif de partager en musique, sont si grandes que l'on rend les armes devant ce très grand disque d'immenses musiciens, qui ne se contentent pas des formes contraintes et de la superficialité inhérentes à notre époque.

Achat prioritaire évidemment.


--Christophe Huss

Fichier(s) joint(s)


Tasmanian


#44 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 06 February 2010 à 17:49

@Girard

DG fait vraiment des jaquettes épouvantables! Vous aimez plus ou moins par rapport à quelle version, outre la critique de Monsieur Huss?

Ce message a été modifié par Bespin - 06 February 2010 à 18:10 .


#45 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 06 February 2010 à 19:46

L'autre version du quartuor de Brahms que j'ai est celui de Gilels et du quatuor Amadeus dont je vantais la qualité dans un autre post. Les deux interprétations sont excellentes et je dois dire que je n'ai pas de préférence, ça dépend comment je file. Gilels est plus classique, plus "austère" mais pas dans un sens péjoratif. Argerich et ses amis, c'est vraiment un trip de musique, on croirait un party où l'improvisation est de mise. Des attaques énergiques et une synchronicité hors pair. En plus, il y a l'excellent Opus 88 de Schumann. Quand à ce dernier, l'autre version que je possède est de facture également plus classique. C'est celle du Trio Florestan, sur Hypérion. Un très beau disque, également, mais sans la fougue d'Argerich et cie.

Bref, je varie mes écoutes. Ce sont tous des valeurs sûres alors c'est vraiment l'écoute en magasin et les goûts personnels qui restent les meilleurs guides.

Tasmanian


#46 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 06 February 2010 à 19:50

@Girard

DG fait vraiment des jaquettes épouvantables! Vous aimez plus ou moins par rapport à quelle version, outre la critique de Monsieur Huss?




C'est vrai que la pochette est affreuse ! Il ne manque que la mention: Wanted Dead or Alive ^_^

Tasmanian


#47 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 18 February 2010 à 17:56

C'est vrai que la pochette est affreuse ! Il ne manque que la mention: Wanted Dead or Alive ^_^



Je réécoutais les quatuors pour piano de Brahms que j'ai avec le trio des Beaux Arts chez Philips, et ça m'emmerde... c'est vieux, c'est plate, y'a un bruit de fond épouvantable. beurk! Image IPB

J'ai bien envie de le découvrir votre CD même si la pochette est affreuse!



#48 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 18 February 2010 à 20:53

Je réécoutais les quatuors pour piano de Brahms que j'ai avec le trio des Beaux Arts chez Philips, et ça m'emmerde... c'est vieux, c'est plate, y'a un bruit de fond épouvantable. beurk! Image IPB

J'ai bien envie de le découvrir votre CD même si la pochette est affreuse!




Tu peux regarder aussi du côté du quatuor Prazak (pas Prozak :furious: :yahoo: ), sur l'excellente étiquette Praga. J'ai entendu celui pour clarinette avec Pascal Moraguès. Il est dans mon cartable pour achat futur. Vraiment superbe et très belle qualité sonore en SACD.


http://www.amazon.ca... prazak&x=0&y=0

http://www.classicst...?ReviewNum=1469
http://www.classicst...?ReviewNum=1308
http://www.classicst...?ReviewNum=1785

Tasmanian


#49 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7494 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 23 February 2010 à 01:03

De Sibelius, plusieurs connaissent son fameux concerto pour violon Opus 47 (le seul qu'il a écrit !). Ou encore le merveilleux tableau symphonique Finlandia, sa musique de scène Pelléas et Mélisande - à ne pas confondre avec l'opéra de Debussy - ou encore ses superbes symphonies, si proche de nous par l'évocation des quatre saisons, de l'isolement hivernal, de la lutte pour survivre et dompter les éléments. Toutes ces oeuvres méritent une place de choix dans notre discothèque.

Mais peu de personne connaissent l'oeuvre de jeunesse qui apporta la consécration à Sibelius en 1892-1893 et qui fut oubliée jusqu'à ma naissance, en 1958 ! Ce fut une année de naissance marquée par le génie...de Sibelius, on s'en doute. Or donc, l'oeuvre en question se nomme Kullervo, symphonie Opus 7.

C'est une merveilleuse découverte que j'ai eu le plaisir de faire récemment et qui m'a donnée le goût de la partager avec vous. La version que je possède est celle de Leif Segerstam dirigeant l'orchestre philharmonique d'Helsinki accompagnée par un soprano, un baryton et un choeur qui s'en donne à "choeur" joie, si je puis dire. L'oeuvre est bien servie par une prise de son large et profonde - ample, je dirais - et bien détaillée.

Bref, on peut dire que Kullervo, c'est du bonbon ! Étiquette Ondine en SACD hybride.

http://www.classicst...?ReviewNum=2586

http://www.amazon.co...66904502&sr=1-2

Sur Bis, il y a aussi la version de Osmo Vanska qui est également hautement recommandable

http://www.amazon.co...66904502&sr=1-1

Ce message a été modifié par girard - 23 February 2010 à 01:16 .

Tasmanian


#50 Bespin

Bespin

    membre

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 483 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 28 February 2010 à 08:04

À 9,99$ chez Arkiv, c'est présentement une formidable occasion de découvrir et Beethoven et Karajan, avec ces 3 superbes enregistrements issus du cycle '77 [DDD]!!!

Symphonies 5, 6 & 9
Image IPB

http://www.arkivmusi...&album_group=10


Pareil pour les dernières symphonies de Mozart par Bernstein, à 11,99$ seulement!!!

Image IPB


http://www.arkivmusi...&album_group=10

Ce message a été modifié par Bespin - 28 February 2010 à 08:07 .





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)