Aller au contenu


Photo

Audiophile/haute fidélité


131 réponses sur ce sujet

#126 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 12 March 2008 à 09:41

Dickduff

Tant que rajouter des ingredients sans la soupe!


Dis-moi, dans ce thread nous avons parlé des hps a basse efficacité et a haut rendement parmi d'autres principles. Qu'en pense tu de l'approche mutli canaux, du genre cinema maison pour reproduire la musique? Est-ce que ces gens la ne sont pas des audiophiles?

#127 Icarius

Icarius

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 121 Messages :

Posté 12 March 2008 à 09:53

Icarius

Pour avoir les "timbres" il faut avoir un melange de resolution, de poids, de densité, de richesse de dynamique, une precision. Ceci-dis, IMO la precision des timbres est un resultat de plusiers facteurs.


Bon, je crois que je me suis mal exprimé, désolé. Je voulais rendre cela le plus simple possible, ne pas rentrer
trop de détails. J'ai manqué ma shot.


Si je fabrique un ampli qui reproduit à merveille le Stradivarius, je fais des compromis pour un quatuor qui a un alto, deux violons standards et un violoncelle. Ceux-ci seront désavantagés car l'amplitude , le détail et le timbre propres au Stradivarius ne s'accorderont pas nécessairement à la basse du violoncelle. Je ne suis pas un spécialiste mais j'ai une bonne oreille et je peux dire qu'à l'écoute de divers kits dans des boutiques hifi, avec mes cd préférés, je passe de l'emballement pour certains cd...à la déception pour certains autres !!!

Parce que nos goûts de mélomane ne se limitent pas à UNE oeuvre musicale ou à Un instrument en particulier. Le maniac du son est généralement un maniac de la MUSIQUE, sous toutes ses formes. Pour satisfaire ses goûts, il doit faire des compromis...sinon, il s'achète une chaîne pour chaque cd :rolleyes: Il y a des chaînes qui comblent les plus exigeants

Alain



Encore une fois, mille excuses. Je voulais seulement prendre un exemple sur quelque chose que je pensais que tout
le monde connaissais: le stradivarius. C'est sûr que je voulais englober tous les instruments qu'il n’y a pas juste ce violon.

De toute façon, plus besoin de me casser la tête, je n'ai qu'à rentrer à la Shop du Future, suis certain qu'ils ont ça
un kit Hi-Fi complet pour moins de $ 300.00. En plus Hi-Fi certifié, c'est marqué sur l'emballage. :D

#128 Maverik

Maverik

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1863 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lorraine

Posté 12 March 2008 à 10:21

Ho boy! C'est ce que tu as compris. Remarque c'est un point de vue qui se défend mais ce n'est pas du tout ce que je pense. Je te souligne en passant que ce que je crois n'est pas vérité et que ton idée est aussi bonne que la mienne.

Maintenant! Une fois que tu les a les appareils, tu peux les changés à répétition, c'est la phase échangite aigüe, certain ne dépasseront pas ce stade, d'autres vont tenter de comprendre certains phénomènes comme l'acoustique, les effets du positionnement des HP, la cohérence, le poids, phénomènes qui sont tous audiophiles car ils sont corollaires aux appareils mais c'est la compréhension de ces mêmes phénomènes qui amène la distinction de l'audiophile pur de celui qui a une tendance haute fidélité. Comprends-tu?

Sais pas si cet exemple va aider. Hier je suis chez mon ami Claude et nous avons parlé pas mal de cette intéressante discussion. À un moment donné il me dit qu'il n'avait pas des appareils haute fidélités, probablement vrai mais ce qu'il fait n'élève pas les appareils au rang haute fidélité mais l'écoute, elle, a une tendance haute fidélité parce qu'il apporte des modifications, aussi mineures soient-elles, avec une idée précise, se rapprocher de la réalité. En d'autres termes la qualité des appareils n'a pas grand chose à voir avec la haute fidélité.

Contrairement aux définitions qui ont été rapportées dans cette discussion, la haute fidélité, pour moi est plus philosophique qu'une étiquette sur un appareil car il n'y en a aucun qui peut faire entrer un orchestre symphonique dans ton salon. C'est ce qui m'amène, dans ce cheminement, à affirmer que la connaissance des sons des instruments est capitale entre autre chose. Comment de toute façon peut-il en être autrement?

Si vous n'êtes pas d'accord avec cet énoncé, j'aimerais connaître vos arguments, il me manque peut être quelque chose.

Amicalement

Richard


ne t'inquiète pas, j'ai poussé le bouchon un peu trop loin. Fredhammersmith a bien répondu juste avant ton post, il a sorti la théorie de la relativité générale: les appareils audios sont en fait décrit en termes soniques (mais le débat demeure à savoir si ces descriptions sont plus hifiste ou audiophile).

lecteur Rega Apollo tuner Sansui TU-517 intégré Audiomat Arpège enceintes 3A Grand Veena câbles Imago tourlou


#129 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 March 2008 à 10:25

Dickduff

Tant que rajouter des ingredients sans la soupe!


Dis-moi, dans ce thread nous avons parlé des hps a basse efficacité et a haut rendement parmi d'autres principles. Qu'en pense tu de l'approche mutli canaux, du genre cinema maison pour reproduire la musique? Est-ce que ces gens la ne sont pas des audiophiles?


Bonne question mais je me sens bien incompétent en cinéma maison alors que je ne connais rien de cet autre passion. Là je vais laisser la place à quelqu'un qui s'y connait.

Mais je profite de l'occasion pour te demander ou est-ce que tu te situes toi? Audiophile pur ou avec tendance haute fidélité?

J'ai comme l'impression que nous ne serons pas d'accord.

Richard

Ce message a été modifié par Dickduff - 12 March 2008 à 10:28 .


#130 M.Roboto

M.Roboto

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2050 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Chaise
  • Interests:Manger, dormir, rêver...

Posté 12 March 2008 à 10:37

De toute façon, plus besoin de me casser la tête, je n'ai qu'à rentrer à la Shop du Future, suis certain qu'ils ont ça
un kit Hi-Fi complet pour moins de $ 300.00. En plus Hi-Fi certifié, c'est marqué sur l'emballage. :D

Excellent! Certifié en plus. C'est justement ce que je cherchais. Je vais y aller tout de suite et utiliser la théorie de la relativité Audiophilus Stradivarius pour étourdir le vendeur. Il va surement me donner un bon rabais juste pour se débarasser de moi.

#131 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 12 March 2008 à 10:58

C'est drole. Quand j'ai commencé ce hobby, c'est le cinema maison qui m'interessais. Par contre plus, jeune j'écoutais le systeme 2 channel de mes parents qui etait, a l'époque, bien pour Joe Loue Tout.

Quand j'ai acheté le kit cinema maison donc, recepteur, dvd 5.1 etc etc, j'écoutais la musique mais......

Quand je visitais mes parents, je remarquais, même en background, que la "musicalité" n'était pas pareil.

Hmmmmmmmmmmmmmmmmmm. WTF? I have up to date stuff vs old crap :blink:

Bulle petté.

J'ai toujours un ensemble projecteur, Pre Pro en multi canaux. D'ailleurs le tout en Open baffles. par contre pour la musique c'est, a mon avis, pitoyable. Surtout avec les formats compressé DvD de filmes et DvD musicaux, that's just wrong!! Par contre en SACD ça passe "mieux".

Bon, il faut dire, je vais laisser la chance au courreurs!

Ce message a été modifié par Anglofun - 12 March 2008 à 11:07 .


#132 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 12 March 2008 à 11:58

Contrairement aux définitions qui ont été rapportées dans cette discussion, la haute fidélité, pour moi est plus philosophique qu'une étiquette sur un appareil car il n'y en a aucun qui peut faire entrer un orchestre symphonique dans ton salon. C'est ce qui m'amène, dans ce cheminement, à affirmer que la connaissance des sons des instruments est capitale entre autre chose. Comment de toute façon peut-il en être autrement?

Si vous n'êtes pas d'accord avec cet énoncé, j'aimerais connaître vos arguments, il me manque peut être quelque chose.

Amicalement

Richard


Si on reprend les définitions du dictionnaire et qu'on les considère comme valides, la haute fidélité est une sous catégorie ou si vous préférez, une ramification plus pointue de l'électroacoustique qui est pratiquée en général par des audiophiles de tous genres. Par exemple un DJ peut être considéré comme un audiophile puisqu'il pratique son métier à l'aide de l'électroacoustique. Par contre ses priorités dans la sonorité de ses équipements ne sera pas l'image stéréo, la transparance et la justesse des timbres mais plutôt que ça "groove" et que tout le monde ait le goût d'embarquer sur la piste de dance. Un passionné de radio amateur peut être aussi un audiophile dès lors que ses investissements dans ses équipements ont pour but d'améliorer la portée de ses ondes et la clarté du signal qu'il reçoit.

Pour moi l'audiophile amateur de haute fidélité est un tout autre animal. Son but ultime est de reproduire le plus fidèlement possible le message enregistré sur différents supports analogiques et numériques. Pour y arriver ces équipements ont a répondre à des critères de performances différents des autres audiophiles. Comme la majorité des messages enregistrés qu'il écoute sont principalement composés de musique, cette dernière devient implicitement un de ses outils de références pour pouvoir évaluer une chaîne hi fi. Même si il existe une multitude de type de musique, d'instruments et de façon de les enregistrer, il m'apparaît évident qu'un audiophile amateur de hi fi qui possède une bonne exposition aux différents instruments acoustiques non amplifiés, aura plus de cordes à son arc pour évaluer les qualités d'une composante hi fi. Cette dernière condition n'est pas un absolu mais disons que ça aide énormément pour compléter notre "coffre d'outils" d'audiophile. Pour finir je dirai que la qualité du son est un des buts ultimes de la haute fidélité mais comme elle est sujette à la subjectivité de chaque "évaluateur", il est difficile voire même impossible de lui attribuer une valeur précise et quantifiable comme le mètre ou le pied. Par contre j'ai déjà entendu des chaînes hi fi qui sonnaient comme un "maître" alors que d'autres sonnaient comme un "pied".

Ce message a été modifié par Ymd - 12 March 2008 à 12:03 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#133 Martin

Martin

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 5743 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Rive Sud de Montreal

Posté 12 March 2008 à 12:12

Si on reprend les définitions du dictionnaire et qu'on les considère comme valides, la haute fidélité est une sous catégorie ou si vous préférez, une ramification plus pointue de l'électroacoustique qui est pratiquée en général par des audiophiles de tous genres. Par exemple un DJ peut être considéré comme un audiophile puisqu'il pratique son métier à l'aide de l'électroacoustique. Par contre ses priorités dans la sonorité de ses équipements ne sera pas l'image stéréo, la transparance et la justesse des timbres mais plutôt que ça "groove" et que tout le monde ait le goût d'embarquer sur la piste de dance. Un passionné de radio amateur peut être aussi un audiophile dès lors que ses investissements dans ses équipements ont pour but d'améliorer la portée de ses ondes et la clarté du signal qu'il reçoit.

Pour moi l'audiophile amateur de haute fidélité est un tout autre animal. Son but ultime est de reproduire le plus fidèlement possible le message enregistré sur différents supports analogiques et numériques. Pour y arriver ces équipements ont a répondre à des critères de performances différents des autres audiophiles. Comme la majorité des messages enregistrés qu'il écoute sont principalement composés de musique, cette dernière devient implicitement un de ses outils de références pour pouvoir évaluer une chaîne hi fi. Même si il existe une multitude de type de musique, d'instruments et de façon de les enregistrer, il m'apparaît évident qu'un audiophile amateur de hi fi qui possède une bonne exposition aux différents instruments acoustiques non amplifiés, aura plus de cordes à son arc pour évaluer les qualités d'une composante hi fi. Cette dernière condition n'est pas un absolu mais disons que ça aide énormément pour compléter notre "coffre d'outils" d'audiophile. Pour finir je dirai que la qualité du son est un des buts ultimes de la haute fidélité mais comme elle est sujette à la subjectivité de chaque "évaluateur", il est difficile voire même impossible de lui attribuer une valeur précise et quantifiable comme le mètre ou le pied. Par contre j'ai déjà entendu des chaînes hi fi qui sonnaient comme un "maître" alors que d'autres sonnaient comme un "pied".

Ça m'apparait pas mal juste et complet comme commentaire!
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité! (Einstein)

Vivre sans musique c'est vivre sans air! (euh... celle-là est de moi!) ***************************************************************************************************************************************************************************
Système Hi-Fi: Naim SuperNait, Lecteur CD Naim CD5x, Flatcap2x, HP Spendor S8e rosenut, Cables NACA5, Interconnect Naim Hi-Line.




1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)