Aller au contenu


Photo

Les difference subtiles


81 réponses sur ce sujet

#76 Invité_AltecVot_*

Invité_AltecVot_*
  • Guests

Posté 23 September 2005 à 19:47

Ayoye, ça fait longtemps que j’ai pas lu une « dérape » comme celle-là . C’est délirant la tournure qu’a pris ce sujet. Bravo !

Et ne comptez pas sur moi pour en remettre. Revenons au but du sujet. Est-ce que les différences sont subtiles ou non ?

J’y étais ! Je me suis invité à la dernière minute, par hazard. Je devais parler à Stéphane et j’ai su qu’il y avait une écoute de lecteur. Je me suis pointé et j’ai écouté. Je me suis mis en mode « analyse » et non pas en mode « détente ». Il y avait Poiram, Linnman, Stéphane et Anglofun. Trois lecteurs; Un Classé, un Linn et un Cary. Trois machines de haut niveau. Trois sonorités différentes. Meilleurs ou moins bonnes ? Non ! Différentes. Oui ! Ce qui possiblement correspond aussi à des goûts différents.

Je tiens à préciser que le but de l’exercice auquel je me suis prêté n’était pas de savoir qui était le meilleur ou bien le plus dispendieux. Trop de paramètres( hp, ampli, préampli, salle, etc.) méconnus pour moi ne me pemettent pas de qualifier un lecteur meilleur qu'un autre dans ces conditions.

En ce qui me concerne voici ma classification TRÈS personnelle qui n’engage que moi et rien que moi et ce sans arrière pensée, conflit d’intérêt ou apparence de conflit d’intérêt. Suis-je suffisamment clair ?

Le Linn : Ample, un « Sound Stage » large profond et haut mais avec un léger voile. Une sonorité très enveloppante. Le bas un peu brouillon mais toujours bien tenu. Une signature sonore toute en retenue, sans effluve et sans esclandre. Un détachement des instruments inhabituel avec un petit manque d'air entre chacun. Un appareil qui donne l’impression que l’on contemple une immense sculpture polie et lustrée ayant une belle finition mais avec un manque de détails.

Le Classé : Un « Sound Stage » très large et profond mais beaucoup moins haut que le Linn, moins enveloppant aussi. Une profusion de micro détails sans aucune agressivité (ce qui m’a réconcilié avec la marque puisque ma dernière impression de ce lecteur m’avait déçu). Une signature sonore retenu et un excellent contrôle dans le grave. Le meilleur des trois à ce niveau. Le détachement des instrument est intéressant avec un peu plus d'air que le Linn. Un appareil qui donne l’impression de contempler une grande sculpture finement ciselée, très raffiné et détaillée mais me donnant une impression de "distance et de froideur".

Le Cary : « En pleine face ! ». L’antithèse du lecteur poli. Complètement à l'opposé des deux autres. Parfois agressant et dur. Mais selon moi, plus réaliste (principalement les prestations "live"). Moins enveloppant que le Linn, moins détaillé que le Classé mais d’une « vitalité » exhubérante et « énergique ». Une sculpture à la hache, sans finition sans ornementation. La matière brute, organique, vivante.

Des trois, dans l’installation de Stéphane, c’est le Cary qui correspond le plus à ce que je recherche comme caractéristiques sonores en ce moment.

Ce qui me fait constater les faits suivants. Il y a des différences marquées entre les trois lecteurs. Je suis même certain que trois lecteurs de moins de 1000 $ offrirait autant de différence. La fameuse synergie est un facteur non négligeable qui a permis de mettre en évidence qu’avant d’acquérir un appareil… il faut l’écouter dans sa propre installation.

Merci à Stéphane ainsi qu’aux autre comparses.

Vous pouvez maintenant me tirer dessus. Go !


A+

AltecVot

#77 Pencoat

Pencoat

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 591 Messages :

Posté 23 September 2005 à 20:27

Ayoye, ça fait longtemps que j’ai pas lu une « dérape » comme celle-là . C’est délirant la tournure qu’a pris ce sujet. Bravo !

Et ne comptez pas sur moi pour en remettre. Revenons au but du sujet. Est-ce que les différences sont subtiles ou non ?

J’y étais ! Je me suis invité à la dernière minute, par hazard. Je devais parler à Stéphane et j’ai su qu’il y avait une écoute de lecteur. Je me suis pointé et j’ai écouté. Je me suis mis en mode « analyse » et non pas en mode « détente ». Il y avait Poiram, Linnman, Stéphane et Anglofun. Trois lecteurs; Un Classé, un Linn et un Cary. Trois machines de haut niveau. Trois sonorités différentes. Meilleurs ou moins bonnes ? Non ! Différentes. Oui ! Ce qui possiblement correspond aussi à des goûts différents.

Je tiens à préciser que le but de l’exercice auquel je me suis prêté n’était pas de savoir qui était le meilleur ou bien le plus dispendieux. Trop de paramètres( hp, ampli, préampli, salle, etc.) méconnus pour moi ne me pemettent pas de qualifier un lecteur meilleur qu'un autre dans ces conditions.

En ce qui me concerne voici ma classification TRÈS personnelle qui n’engage que moi et rien que moi et ce sans arrière pensée, conflit d’intérêt ou apparence de conflit d’intérêt. Suis-je suffisamment clair ?

Le Linn : Ample, un « Sound Stage » large profond et haut mais avec un léger voile. Une sonorité  très enveloppante.  Le bas un peu brouillon mais toujours bien tenu. Une signature sonore toute en retenue, sans effluve et sans esclandre. Un détachement des instruments inhabituel avec un petit manque d'air entre chacun. Un appareil qui donne l’impression que l’on contemple une immense sculpture polie et lustrée ayant une belle finition mais avec un manque de détails.

Le Classé : Un « Sound Stage » très large et profond mais beaucoup moins haut que le Linn, moins enveloppant aussi. Une profusion de micro détails sans aucune agressivité (ce qui m’a réconcilié avec la marque puisque ma dernière impression de ce lecteur m’avait déçu). Une signature sonore retenu et un excellent contrôle dans le grave. Le meilleur des trois à ce niveau. Le détachement des instrument est intéressant avec un peu plus d'air que le Linn. Un appareil qui donne l’impression de contempler une grande sculpture finement ciselée, très raffiné et détaillée mais me donnant une impression de "distance et de froideur".

Le Cary : « En pleine face ! ». L’antithèse du lecteur poli. Complètement à l'opposé des deux autres. Parfois agressant et dur. Mais selon moi, plus réaliste (principalement les prestations "live"). Moins enveloppant que le Linn, moins détaillé que le Classé mais d’une « vitalité » exhubérante et « énergique ». Une sculpture à la hache, sans finition sans ornementation. La matière brute, organique, vivante.

Des trois, dans l’installation de Stéphane, c’est le Cary qui correspond le plus à ce que je recherche comme caractéristiques sonores en ce moment.

Ce qui me fait constater les faits suivants. Il y a des différences marquées entre les trois lecteurs. Je suis même certain que trois lecteurs de moins de 1000 $ offrirait autant de différence. La fameuse synergie est un facteur non négligeable qui a permis de mettre en évidence qu’avant d’acquérir un appareil… il faut l’écouter dans sa propre installation.

Merci à Stéphane ainsi qu’aux autre comparses.

Vous pouvez maintenant me tirer dessus. Go !
A+

AltecVot

<{POST_SNAPBACK}>



pan!!! t'es mort...

#78 zorro

zorro

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2788 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 September 2005 à 21:23

Bon au point ou nous sommes rendu, ca nous prend un ecoute a l'aveugle
Tomahack2 oranize-moi ca je fourni le vin :ayoye:

Ne discute jamais avec un imbécile, il t'amène à son niveau, après il te bat avec son expérience.

Celui qui a peur meurt à tous les jours, celui qui n'a pas peur meurt une fois seulement. (Paolo Borsellino, Juge antimafia Italien, assassiné en 1992)


#79 Invité_Tomahack2_*

Invité_Tomahack2_*
  • Guests

Posté 23 September 2005 à 21:29

Bon au point ou nous sommes rendu, ca nous prend un ecoute a l'aveugle
Tomahack2 oranize-moi ca je fourni le vin :ayoye:

<{POST_SNAPBACK}>


J'ai encore quelques bonne années devant moi ...je ne voudrais pas les finir en chaise roulante. :D

Ce message a été modifié par Tomahack2 - 23 September 2005 à 21:31 .


#80 zorro

zorro

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2788 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 September 2005 à 21:46

J'ai encore quelques bonne années devant moi ...je ne voudrais pas les finir en chaise roulante.  :D

<{POST_SNAPBACK}>

:o Surprenant.... j'ai deja connu un Tomahack tres courageux.. mais peut-etre Tomahack2 c'est pas la meme personne

Ne discute jamais avec un imbécile, il t'amène à son niveau, après il te bat avec son expérience.

Celui qui a peur meurt à tous les jours, celui qui n'a pas peur meurt une fois seulement. (Paolo Borsellino, Juge antimafia Italien, assassiné en 1992)


#81 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 23 September 2005 à 21:47

Hé que j'aimerai être aussi articulé que toi AltecCVot, c'est vraiment beau de te lire. J'aimerai avoir ton talent, j'adore. :)

Alors en effet, j'ai bien aimé le Linn, j'apprécie le son British, bien polie, bien scupltée, une très belle image sonore etc.

Bon mon Classé, que dire, je suis habitué, je veux entendre le son des clefs sur une clarinettes et la salive dans la hanche, le bracelet au poignet du drummer...

Et le Carry, du punch, de la dynamique mais au détriment des détails, trop agerssisf et surtout un confusion et un déphasage dans l'image sonore qui m'a empèché de profité des autres qualitées. La localisation était confuse. :(

#82 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 23 September 2005 à 21:55

Altecvot, t`ecris trops bien caliboire! Peut être SI j`avais 10% de ton talent y`aurais 90% moins de derapage!

^_^




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)