Aller au contenu


Photo

La puissance c'est important?


85 réponses sur ce sujet

#51 Invité_Rocsim_*

Invité_Rocsim_*
  • Guests

Posté 22 May 2012 à 21:00

Comme je disais, je suis bien content de mon 2 watts, et pour des raisons bien précises:

1) j'ai du volume en masse pour une salle d'écoute de 11 x 11 pieds
2) j'écoute davantage de la viole de Gambe que des orchestrations symphoniques (que j'écouterai sur écouteurs pour respecter mon voisinage)
3) je ne cherche pas la haute fidélité à tout prix, parce que c'est un combat que j'ai abandonné il y a quelques années, suite à une conférence sur l'histoire des techniques d'enregistrement; ça m'a scié
4) ceci dit, j'ai besoin de ces qualités qui feront de mon écoute une belle expérience; sentir la présence des musiciens, entendre les menus détails, me sentir parmi eux, c'est le plus important pour moi, donc plus intimiste
5) mon ampli est "dark": volume au max, il n'y a pas un bruit, pas un soufflement, ni de grésillement ou de murmure électroacoustique ou microphonique; du moins, mes oreilles n'en sont pas témoins.
6) c'est moi qui l'ai monté, et je peux le réparer moi-même

Je pense qu'il vient un temps ou une chaîne audio de qualité peut aussi être un instrument de précision et de spécialisation; on ne pourra pas écouter tous les styles de musique avec la même appréciation. Hendrix, le jazz des années '50 et -60, quelques morceaux audiophiles, la musique de chambre, les beaux timbres dans le médium, les bonnes prises de son... ce sont de bons éléments qui s'expriment bien sur ma chaine. Pas sûr qu'une chaine polyvalente fera tout ressortir avec la même sonorité. Mais qui suis-je pour parler? Je n'ai pas tout écouté!

Mais des orchestrations très complexes avec des fréquences basses (les timbales notamment) restent invisibles, à moins d'y adjoindre un bon sub. J'en ai un, mais il me fait défaut en ce moment.

J'avais invité quelques personnes à écouter de la musique chez moi, et les commentaires reçus sont assez justes; le haut-parleur ne peut pas donner toute la puissance nécessaire à la basse, mais les médiums et les aigus sont très précis tout en étant assez doux, pas fatiguant pour une cenne. Mais je n'ai pas besoin d'aller dans la basse profonde; j'ai des voisins, et pas question de me les mettre à dos. Si un jour j'ai une maison, alors là, ce sera peut-être différent.

Ce qui fait que la question posée impose aussi de réfléchir aux limites de l'expérience musicale audiophile ou l'on recherche l'effet symphonique; le voisin.

Lors du dernier salon, j'étais avec YMD, et Zorro. Vers la fin, on a pu écouter une bien belle chaîne: Hegel. 2 amplis de puissance pontés (1115 Watts si je me rappelle bien) et ça sortait du Tonnerre de Brest. C'étais une très belle écoute, une des meilleures (mis à part celle des gros Célestions l'an dernier) que j'ai expérimenté. Pourtant, enlève le pontage, puis tout à coup, avec la baisse de puissance, le son s'est amélioré. On me parlera des problèmes inhérents au pontage, soit! Mais il reste que beaucoup de puissance n'est pas synonyme de qualité, prise comme seul élément. De toute évidence, les Hegels sont des engins d'une grande qualité de conception qui commande le respect (le mien du moins).

Mais j'en ai juste pas besoin.


L'effet symphonique; le voisin, très drôle.

Je me rend compte à quel point cette discussion peut prendre une allure plus philosophique que réaliste. Tu me rappelles que l'univers audiophile de chacun a souvent des limites que la meilleure théorie ne peut régler. Néanmoins compte tenu de ces contraintes, dans l'esprit audiophile, il est possible d'envisager le mieux dans les circonstances difficiles.

Si tant est que c'est ce que l'on veut.

#52 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 23 May 2012 à 06:32

C'est ce que je comprends aussi. Les basses avec du volume demandent des haut-parleurs de grand diamètre. La vitesse de l'aller/retour par seconde d'une membrane de hp détermine la fréquence reproduite et la distance parcourue par rapport au point neutre détermine l'ampleur du son reproduit. Si on veut déplacer une grosse membrane sur une distance aller/retour d'un pouce trente fois par seconde, ça prends un moteur puissant (aimant) et beaucoup de torque (ampli) pour l'alimenter. Est-ce bien ça?




10/10.

Je lisais la réponse de Pendergras qui disait écouter des ensembles modestes dans un piéce modeste elle aussi, et comme je le disais plutôt, son kit est très réussi. Chez moi je dispose de 400 watts par canal pour des enceintes de 96 dB d'efficacité, je n'écoute pas à des volumes Ti-louesque, un trio de jazz à bas volume me donne un excllent rendement. Mais si l'envie me poigne d'avoir le band dans le salon, je peux aussi.

#53 gomigo1

gomigo1

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1686 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:longueuil,québec

Posté 23 May 2012 à 07:57

Bon, probablement que je mélange pommes et oranges, ou bien il y a un principe que je ne comprend point, en fait voici mon exemple:

Supposons que vous disposiez d'une amplification de 150 w/c sous 8 ohms. Vous lui faites voir une impédance de 4ohms du au branchements d'enceintes de cette caractéristique (91db et 150w de puissance maximale admissible). Donc, on est rendus a 300w/c (l'amplification a la capacité de doublé sa puissance). Jusque la, ça vas..

Maintenant ces enceintes possède des doubles borniers, et je les adjoints d'un autre amplificateurs identiques (bi-amplification), c'est maintenant 2X 300w/c non?

Pour terminer, le tout est branché en mode balancé (circuiterie réellement balancé, pas seulement les prises) procurant une augmentation selon le manufacturier de 3db.

Mes questions:

- Comment se fait-il que la position du potentiomètre du pré-ampli ne change presque pas, par rapport a un même volume d'écoute ( a mi-course ou 30/60) avec un ou deux amplis (toujours en mode balancé par contre)?

- Comment des enceintes, avec ce set-up dépassant très largement leurs puissance maximale admissible, peuvent fonctionner adéquatement (sans écrêtage) ni signe de limite ateinte ?

Merci de me répondre.

Salle HC:/ Proj. Pana PT-AE4000/ Toile Daylite high power/ Simaudio 4150se (2X)/ Simaudio HT-3/ Technics Master référence SATX-50/ Simaudio pré-amp+ alim. P-5002/ Pré-pro Intégra 80.2/ Jamo Concert 11, Concert 8, Concert Centre, 707i, sub (3x) Jamo 600e/ Oppo BDP-105, Rotel transport RDD-980 & Dac RDC 980/ Sony S-9000es/ T.T. Technics S-1800+ AT 440 LMA/ conditionneur courant Panamax-2000/ ir lutron/ Illico ENP multi

 

Pièce analogique:/ Sony 52''XBR7, Playstation3+ G-25+ Playseat, HTPC i-7+ carte audio Xonar+ vidéo 2g ddr5+ graveur BR/ Ampli Linar-Audio 150/ pré-amp Linar- Audio 1er/ Harman-Kardon 3490/ Pioneer VSX-9130TXH/ B&W Matrix 1/ Bose 901 série Vl/ Téléfunken Studio 70/ K7 JVC KD-V6/ KD-A77/ Reel to reel AKAI 4000DS MKll/ Tuner Sansui TU-S5/ Équaliseur JVC SH-GE70/ Oppo OPDV 971H/ Tascam CD-RW5000/ Drum Roland TD-6KV+ 2x ampli Roland KC-500/

 

Salon:/ Samsung 4K 65''JS9000/ Denon avr-S720w/ 6X B&W Solid/ centre Jamo 200/ sub Précision acoustic/ Oppo UDP-205/ NAS 2x WD 4To/ écouteurs B&O H-8 Bluetooth/ illico ENP multi 8x 4K

 

Chambre 1&2:/ Samsung 55'' F-7500/ Samsung 46'' D-7000/ Br Sony S-720/ BR Samsung S-7500/ Logitech Z-5500 (2X) 5.1/ 2X Illico ENP multi.


#54 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 23 May 2012 à 08:05

Par exemple mes Harbeth SHL5 n'ont qu'un woofer de 7 pouces très léger et conçu pour être rapide dans le médiium. Avec une sensibilité de seulement 86-87db et une impédance au dessus de 6 ohms, elle ne représente pas un charge complexe pour un amplificateur. Si bien que j'obtiens de très bon résultats avec mon Sugden de 30 w/c. Mais lorsque que je l'associe à un amplificateur de 100 watts et plus, elle adore se faire fouetter par ce dernier. Ce n'est pas une question de masochiste de la part de la Harbeth mais dans un salon de grandeur moyenne à aire ouverte, il lui faut un peu de jus pour qu'elle puisse s'exprimer à son maximum.

Pour répondre à votre question gromigo1, même vous avez une voiture avec un gros moteur puissant de 6 ou 8 cylindres, il vous est quand même possible de rouler à 30 ou 50 km/h. C'est lorsque que vous écrasez le chamnpignon pour dépasser et accélerer rapidement que vous constatez la différence d'avec un petit 4 cylindres de moins de 2 litres. Encore là tout dépend du poids de la voiture en question car il existe des automobiles avec des moteurs 2 litres turbocompressés qui peuvent faire la barbe à de grosses américaines de 6 ou 8 cylindres. Sur un amplificateur et en écoute normale on écoute la plupart du temps avec seulement quelques watts. La puissance de réserve est là pour supporter la demande en courant instantanées lors des montée et crescendos musicaux.

Ce message a été modifié par Ymd - 23 May 2012 à 08:19 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#55 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 23 May 2012 à 08:28

Bon, probablement que je mélange pommes et oranges, ou bien il y a un principe que je ne comprend point, en fait voici mon exemple:

Supposons que vous disposiez d'une amplification de 150 w/c sous 8 ohms. Vous lui faites voir une impédance de 4ohms du au branchements d'enceintes de cette caractéristique (91db et 150w de puissance maximale admissible). Donc, on est rendus a 300w/c (l'amplification a la capacité de doublé sa puissance). Jusque la, ça vas..

ce ne sont pas tous les ampli qui double leur puissance en passant de 8 à 4 ohms

Maintenant ces enceintes possède des doubles borniers, et je les adjoints d'un autre amplificateurs identiques (bi-amplification), c'est maintenant 2X 300w/c non?
Non, tu envois 300 watts au driver de grave et 300 watts aux drivers de mid/high, pas 600 watts

Pour terminer, le tout est branché en mode balancé (circuiterie réellement balancé, pas seulement les prises) procurant une augmentation selon le manufacturier de 3db.

Mes questions:

- Comment se fait-il que la position du potentiomètre du pré-ampli ne change presque pas, par rapport a un même volume d'écoute ( a mi-course ou 30/60) avec un ou deux amplis (toujours en mode balancé par contre)?

Ton potentiomètre donne un certain voltage à une position x, exemple .5 volt à la position 3, qu'il envois .5 volt à un ampli de 30 watts ou de 1000 watts, ça reste la même puissance à la sortie (pas le temps de te faire le calcul)

- Comment des enceintes, avec ce set-up dépassant très largement leurs puissance maximale admissible, peuvent fonctionner adéquatement (sans écrêtage) ni signe de limite ateinte ?

tu n'écoutes probablement jamais le volume dans le tapis genre à 300watts, n’oublie pas qu'a 1 watt tes enceintes sortent 91 dB

Merci de me répondre.



#56 gomigo1

gomigo1

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1686 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:longueuil,québec

Posté 23 May 2012 à 08:32

Merci de me répondre YMD, (en passant c'est gomigo1, bien qu'a bien y penser...gro est pas si loin de la réalité que ça)..

Disons que je trouve toujours un peu ''délicates'' les comparaisons audio/automobiles, je conçoit qu'une Porsche puisse rouler a 50 mi/h et qu'il serais possible d'atteindre cette vitesse avec un moteur de Lada, on devrais quand même appuyé plus loin sur l'accélérateur pour se faire non? Ce qui n'est pas le cas du potentionmètre de mon pré-ampli.
Dans un temps second, si l'on met un moteur de porsche dans une Lada la vitesse de pointe seras atteinte par la saturation de la transmission/différentiel etc... ce qui n'est pas le cas de mes enceintes si je conçcoit les données du fabriquant comme réelle, vous me comprenez?

Salle HC:/ Proj. Pana PT-AE4000/ Toile Daylite high power/ Simaudio 4150se (2X)/ Simaudio HT-3/ Technics Master référence SATX-50/ Simaudio pré-amp+ alim. P-5002/ Pré-pro Intégra 80.2/ Jamo Concert 11, Concert 8, Concert Centre, 707i, sub (3x) Jamo 600e/ Oppo BDP-105, Rotel transport RDD-980 & Dac RDC 980/ Sony S-9000es/ T.T. Technics S-1800+ AT 440 LMA/ conditionneur courant Panamax-2000/ ir lutron/ Illico ENP multi

 

Pièce analogique:/ Sony 52''XBR7, Playstation3+ G-25+ Playseat, HTPC i-7+ carte audio Xonar+ vidéo 2g ddr5+ graveur BR/ Ampli Linar-Audio 150/ pré-amp Linar- Audio 1er/ Harman-Kardon 3490/ Pioneer VSX-9130TXH/ B&W Matrix 1/ Bose 901 série Vl/ Téléfunken Studio 70/ K7 JVC KD-V6/ KD-A77/ Reel to reel AKAI 4000DS MKll/ Tuner Sansui TU-S5/ Équaliseur JVC SH-GE70/ Oppo OPDV 971H/ Tascam CD-RW5000/ Drum Roland TD-6KV+ 2x ampli Roland KC-500/

 

Salon:/ Samsung 4K 65''JS9000/ Denon avr-S720w/ 6X B&W Solid/ centre Jamo 200/ sub Précision acoustic/ Oppo UDP-205/ NAS 2x WD 4To/ écouteurs B&O H-8 Bluetooth/ illico ENP multi 8x 4K

 

Chambre 1&2:/ Samsung 55'' F-7500/ Samsung 46'' D-7000/ Br Sony S-720/ BR Samsung S-7500/ Logitech Z-5500 (2X) 5.1/ 2X Illico ENP multi.


#57 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 23 May 2012 à 08:36

Merci de me répondre YMD, (en passant c'est gomigo1, bien qu'a bien y penser...gro est pas si loin de la réalité que ça)..


Désolé pour l'erreur de frappe. Par chance je n'ai pas tappé gronigo, ce qui aurait pu être très mal interprété.

Si vous installez un moteur de Porsche dans une Lada, elle deviendra dangeureuse car elle n'est pas conçue pour cela. De la même manière un amplificateur trop puissant pour une enceinte dans une installation donnée n'apportera pas d'amélioration à la sonorité et même le contraire. J'ai donné des exemples dans mon message no.23 et Pendergrast en a confirmé l'expérience lors du dernier SSI.

Ce message a été modifié par Ymd - 23 May 2012 à 12:23 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#58 gomigo1

gomigo1

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1686 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:longueuil,québec

Posté 23 May 2012 à 09:02

YMD......LOLL (mais ça n'aurais pas été la première fois je te le jure..


Poiram,
- au niveau de l'amplification (Simaudio Céleste 4150se) ils sont, selon le fabriquant, réputés a doublé leurs puissance si leurs impédances est tronqué de moitié et capable de driver avec des impédances aussi bas que 2ohms.
- Je vois dans le 2X 300w/c (je n'ai pas mentionné 600 w/c) une augmentation de 3db du a l'ajout du double de la puissance est-ce correct comme interprétation?

- Si pour une position X le pré-ampli délivre toujours le même voltage a quoi bon se garnir d'amplis puissants voir même sur-puissants ? c'est la que je me perd..

Maintenant, puis-je adopter ce calcul:
Mes enceintes font 91db/1w/1m. L'addition de la bi-amblification m'apportant 2X 300w/c j'obtient un gain de 3 db, et le branchement en mode balancé donne également un gain de 3db ..
Puis-je additionner ces 6db au 91db des enceintes pour un totale efficace de...97db? ceci par rapport a un branchement simple en RCA, donc 91 db/1w/1m...

Ce message a été modifié par gomigo1 - 23 May 2012 à 09:03 .

Salle HC:/ Proj. Pana PT-AE4000/ Toile Daylite high power/ Simaudio 4150se (2X)/ Simaudio HT-3/ Technics Master référence SATX-50/ Simaudio pré-amp+ alim. P-5002/ Pré-pro Intégra 80.2/ Jamo Concert 11, Concert 8, Concert Centre, 707i, sub (3x) Jamo 600e/ Oppo BDP-105, Rotel transport RDD-980 & Dac RDC 980/ Sony S-9000es/ T.T. Technics S-1800+ AT 440 LMA/ conditionneur courant Panamax-2000/ ir lutron/ Illico ENP multi

 

Pièce analogique:/ Sony 52''XBR7, Playstation3+ G-25+ Playseat, HTPC i-7+ carte audio Xonar+ vidéo 2g ddr5+ graveur BR/ Ampli Linar-Audio 150/ pré-amp Linar- Audio 1er/ Harman-Kardon 3490/ Pioneer VSX-9130TXH/ B&W Matrix 1/ Bose 901 série Vl/ Téléfunken Studio 70/ K7 JVC KD-V6/ KD-A77/ Reel to reel AKAI 4000DS MKll/ Tuner Sansui TU-S5/ Équaliseur JVC SH-GE70/ Oppo OPDV 971H/ Tascam CD-RW5000/ Drum Roland TD-6KV+ 2x ampli Roland KC-500/

 

Salon:/ Samsung 4K 65''JS9000/ Denon avr-S720w/ 6X B&W Solid/ centre Jamo 200/ sub Précision acoustic/ Oppo UDP-205/ NAS 2x WD 4To/ écouteurs B&O H-8 Bluetooth/ illico ENP multi 8x 4K

 

Chambre 1&2:/ Samsung 55'' F-7500/ Samsung 46'' D-7000/ Br Sony S-720/ BR Samsung S-7500/ Logitech Z-5500 (2X) 5.1/ 2X Illico ENP multi.


#59 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 23 May 2012 à 09:19

YMD......LOLL (mais ça n'aurais pas été la première fois je te le jure..


Poiram,
- au niveau de l'amplification (Simaudio Céleste 4150se) ils sont, selon le fabriquant, réputés a doublé leurs puissance si leurs impédances est tronqué de moitié et capable de driver avec des impédances aussi bas que 2ohms.

Je ne voulais pas mettre en doute la qualité de ton ampli :-)

- Je vois dans le 2X 300w/c (je n'ai pas mentionné 600 w/c) une augmentation de 3db du a l'ajout du double de la puissance est-ce correct comme interprétation?
non, ce n'est pas 2 X 300 watts, c'est 300 watt à 2 places.

- Si pour une position X le pré-ampli délivre toujours le même voltage a quoi bon se garnir d'amplis puissants voir même sur-puissants ? c'est la que je me perd..

il faut que tu comprennes que le .5 volt est un exemple et que ce .5volt est variable, si la musique en un moment de silence, c'est 0 volt et si le base drum pette sa peau, tu peux avoir 2 volt mettons. Sur la position x tu as une moyenne de .5 volt et sur la position y tu as une moyenne de 1 volt, donc une moyenne plus fort. Mais un silence sera toujours à 0 volt. Un ampli plus puissant vas être capable de suivre la dite variation de voltage et fournir le wattage requis

Maintenant, puis-je adopter ce calcul:
Mes enceintes font 91db/1w/1m. L'addition de la bi-amblification m'apportant 2X 300w/c j'obtient un gain de 3 db, et le branchement en mode balancé donne également un gain de 3db ..
Puis-je additionner ces 6db au 91db des enceintes pour un totale efficace de...97db? ceci par rapport a un branchement simple en RCA, donc 91 db/1w/1m...

Ça ne marche pas comme ça, ton enceinte est toujours à 91 db/1w/1m

a

Ce message a été modifié par Poiram - 23 May 2012 à 09:25 .


#60 gomigo1

gomigo1

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1686 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:longueuil,québec

Posté 23 May 2012 à 09:41

Merci Mario de prendre de ton précieux temps pour me faire comprendre (quoique, pas sur sur que j'y parvienne vite comme ça). Tu sais comme on est les vieux bouc de 56 ans sur certains sujets..et sache qu'aucunement l'idée de penser que tu mettes en doute la qualité de mes amplis m'as effleuré l'esprit,je te sais gentleman, et si j'ai mis les ''cartes sur table'' c'est dans l'unique but de donné plus d'infos (mettre de la viande sur l'os quoi..)

Je comprend le 300w/c a 2 places, mais n'est-ce pas la même chose que lorsque l'on double des enceintes (genre 2 système identique ouvert a la même puissance et on obtient un différentiel de 3db par rapport a un seul?

Je comprend (du moins j'imagine comprendre)que les enceintes demeurent toujours physiquement a 91db, je me suis mal exprimé et m'en excuse, j'aurais du plutôt dire ''ressentir une pressions accoustique de 97db'' pour un même volume par rapport au branchement simple en RCA

Salle HC:/ Proj. Pana PT-AE4000/ Toile Daylite high power/ Simaudio 4150se (2X)/ Simaudio HT-3/ Technics Master référence SATX-50/ Simaudio pré-amp+ alim. P-5002/ Pré-pro Intégra 80.2/ Jamo Concert 11, Concert 8, Concert Centre, 707i, sub (3x) Jamo 600e/ Oppo BDP-105, Rotel transport RDD-980 & Dac RDC 980/ Sony S-9000es/ T.T. Technics S-1800+ AT 440 LMA/ conditionneur courant Panamax-2000/ ir lutron/ Illico ENP multi

 

Pièce analogique:/ Sony 52''XBR7, Playstation3+ G-25+ Playseat, HTPC i-7+ carte audio Xonar+ vidéo 2g ddr5+ graveur BR/ Ampli Linar-Audio 150/ pré-amp Linar- Audio 1er/ Harman-Kardon 3490/ Pioneer VSX-9130TXH/ B&W Matrix 1/ Bose 901 série Vl/ Téléfunken Studio 70/ K7 JVC KD-V6/ KD-A77/ Reel to reel AKAI 4000DS MKll/ Tuner Sansui TU-S5/ Équaliseur JVC SH-GE70/ Oppo OPDV 971H/ Tascam CD-RW5000/ Drum Roland TD-6KV+ 2x ampli Roland KC-500/

 

Salon:/ Samsung 4K 65''JS9000/ Denon avr-S720w/ 6X B&W Solid/ centre Jamo 200/ sub Précision acoustic/ Oppo UDP-205/ NAS 2x WD 4To/ écouteurs B&O H-8 Bluetooth/ illico ENP multi 8x 4K

 

Chambre 1&2:/ Samsung 55'' F-7500/ Samsung 46'' D-7000/ Br Sony S-720/ BR Samsung S-7500/ Logitech Z-5500 (2X) 5.1/ 2X Illico ENP multi.


#61 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 23 May 2012 à 17:54

Merci Mario de prendre de ton précieux temps pour me faire comprendre (quoique, pas sur sur que j'y parvienne vite comme ça). Tu sais comme on est les vieux bouc de 56 ans sur certains sujets..et sache qu'aucunement l'idée de penser que tu mettes en doute la qualité de mes amplis m'as effleuré l'esprit,je te sais gentleman, et si j'ai mis les ''cartes sur table'' c'est dans l'unique but de donné plus d'infos (mettre de la viande sur l'os quoi..)

Je comprend le 300w/c a 2 places, mais n'est-ce pas la même chose que lorsque l'on double des enceintes (genre 2 système identique ouvert a la même puissance et on obtient un différentiel de 3db par rapport a un seul?

Je comprend (du moins j'imagine comprendre)que les enceintes demeurent toujours physiquement a 91db, je me suis mal exprimé et m'en excuse, j'aurais du plutôt dire ''ressentir une pressions accoustique de 97db'' pour un même volume par rapport au branchement simple en RCA

Tentative de réponse, je n'ai pas la science infuse, loin de là, donc si je me goure corrigez moi. Alors pour ta sortie XLR vs RCA, la sortie max en RCA est autour de 2 volts je crois et en XLR autour de 6 volts. Effectivement, il y a plus de jus en XLR, mais par contre l'entrée XLR s'attend à 6 volts et la RCA s'attend à recevoir 2 volt. Donc, si tu comprends, à un mème volume, oui le XLR en envoie plus, mais l'entrée en veux plus. pas de différence de volume entendu.

Pour les enceintes, quand tu bi amplifi, tu prends tes deux paires de bornier, c'est comme si tu séparais ton enceinte en deux, une enceinte de basse et une enceinte de mid/high. Tu envoie donc 300 watts dans les basses et 300 watts dans les mid/hautes. Par contre tu as le même résultat quand tu mets 300 watts à ton enceinte non bi amplifié. Pas plus fort ou moins fort. Pourquoi bi amplifier alors, parce que tu as un ampli qui travail pour les basses et un ampli pour les mid-hautes, même que certain vont mettre un 300 watts pour les basses et un 150 pour les mid-hautes qui sont moins gourmandes. le son ne sera pas déséquilibré puisque le voltage à l'entrée est régulé pas le pré ampli (volume x comme dans mon exemple plus haut). Tous ça pour die que pas de gain en dB là non plus.


ouille j'ai mal à la tête :Invision-Board-France-114:

#62 magog

magog

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1182 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Magog

Posté 23 May 2012 à 18:15

Tentative de réponse, je n'ai pas la science infuse, loin de là, donc si je me goure corrigez moi. Alors pour ta sortie XLR vs RCA, la sortie max en RCA est autour de 2 volts je crois et en XLR autour de 6 volts. Effectivement, il y a plus de jus en XLR, mais par contre l'entrée XLR s'attend à 6 volts et la RCA s'attend à recevoir 2 volt. Donc, si tu comprends, à un mème volume, oui le XLR en envoie plus, mais l'entrée en veux plus. pas de différence de volume entendu.

Pour les enceintes, quand tu bi amplifi, tu prends tes deux paires de bornier, c'est comme si tu séparais ton enceinte en deux, une enceinte de basse et une enceinte de mid/high. Tu envoie donc 300 watts dans les basses et 300 watts dans les mid/hautes. Par contre tu as le même résultat quand tu mets 300 watts à ton enceinte non bi amplifié. Pas plus fort ou moins fort. Pourquoi bi amplifier alors, parce que tu as un ampli qui travail pour les basses et un ampli pour les mid-hautes, même que certain vont mettre un 300 watts pour les basses et un 150 pour les mid-hautes qui sont moins gourmandes. le son ne sera pas déséquilibré puisque le voltage à l'entrée est régulé pas le pré ampli (volume x comme dans mon exemple plus haut). Tous ça pour die que pas de gain en dB là non plus.


ouille j'ai mal à la tête :Invision-Board-France-114:



Hé que j'aime ça comment tu parle:)
J'abonde dans le même sens.
Pour l'amour de la musique

#63 pommepatate4

pommepatate4

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 128 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 May 2012 à 19:59

C'est ce que je fais, j'envoie 45 watt tube (Conrad Johnson) aux hautes et 250 watt aux basses (Bryston).

Ingénieur électrique

sources : -> Arcam CD17 -> Thorens TD-160

preamp : -> Conrad Johnson PV5 modifié -> Outlaw RR2150 

crossover actif : -> Rane AC22

amplis : -> Bryston 4B-ST (basses) -> Conrad Johnson MV-55 (hautes) -> BGW Model 250 (qui traîne; quelqu'un le veut?)

speakers : -> Mission Cyrus 782


#64 Pendergast

Pendergast

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1380 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 May 2012 à 21:26

L'effet symphonique; le voisin, très drôle.

Je me rend compte à quel point cette discussion peut prendre une allure plus philosophique que réaliste. Tu me rappelles que l'univers audiophile de chacun a souvent des limites que la meilleure théorie ne peut régler. Néanmoins compte tenu de ces contraintes, dans l'esprit audiophile, il est possible d'envisager le mieux dans les circonstances difficiles.

Si tant est que c'est ce que l'on veut.


C'est vrai que j'ai tendance à philosopher, mon expérience étant plutôt limitée.

Mais on pourrais aussi dériver vers des questions du genre: "est-ce que l'audiophilie est objective?" Restons-en à la puissance; c'est clair que la puissance ne peut s'exprimer qu'avec des moyens techniques appropriés. Je pense que les personnes qui ont affichés précédemment l'ont bien exprimé. On en revient à la bonne conception et au bon appariement des appareils.

J'ajouterai que de faire jouer une chaine très.. hmm.. "expressive" à défaut d'un meilleur terme, dans une pièce trop petite, et cela pourrais équivaloir à de la perte, ou du gaspillage de puissance. Pour ainsi dire, il est probable que la puissance d'une chaîne peut être amoindrie de qualité dans un environnement limité. La puissance ne sera pas la condition unique de la qualité du rendu sonore. Mais j'avoue spéculer; je n'ai jamais eu de chaine avec plus de 80 watts par canal, avec des Totem Monitor One avec 86db (je crois mais plus certain) dans une salle d'écoute avec une géométrie "anti audiophile". Je suis probablement dans l'erreur.

À savoir si tant est que c'est ce que l'on veut, moi je répondrai que:
1) La fin justifie les moyens
2) Que tout étant égal par ailleurs, des environnements différents exigent des moyens différents
3) La puissance est utile tant et aussi longtemps que cette puissance se situe au sein d'un seuil optimal de performance qui sera bordé par la capacité des autres éléments de la chaine à transiger avec cette puissance, et cela inclura la matière dont est faite les murs, le plancher, la disposition des meubles, etc.

Alors non, la puissance n'est pas tout.

Tiens, on pourrait ajouter un point de vue psychanalytique dans le mix. Voire même anthropologique et politique (sur des bases marxistes), et on pourrait même pousser l'analyse aux aspect religieux relativement à cette recherche de puissance en audio, sous le couvert de l'audiophilie. Mais je m'abstient; croyez-le ou non, j'avais 3 pages d'écrites et je me suis ravisé.

Ça doit être parce que j'ai pas assez de puissance dans ma chaîne; je me suis senti retenu...

;o)

#65 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 23 May 2012 à 21:35

J'adore :D

#66 gomigo1

gomigo1

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1686 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:longueuil,québec

Posté 24 May 2012 à 05:16

Tentative de réponse, je n'ai pas la science infuse, loin de là, donc si je me goure corrigez moi. Alors pour ta sortie XLR vs RCA, la sortie max en RCA est autour de 2 volts je crois et en XLR autour de 6 volts. Effectivement, il y a plus de jus en XLR, mais par contre l'entrée XLR s'attend à 6 volts et la RCA s'attend à recevoir 2 volt. Donc, si tu comprends, à un mème volume, oui le XLR en envoie plus, mais l'entrée en veux plus. pas de différence de volume entendu.

Pour les enceintes, quand tu bi amplifi, tu prends tes deux paires de bornier, c'est comme si tu séparais ton enceinte en deux, une enceinte de basse et une enceinte de mid/high. Tu envoie donc 300 watts dans les basses et 300 watts dans les mid/hautes. Par contre tu as le même résultat quand tu mets 300 watts à ton enceinte non bi amplifié. Pas plus fort ou moins fort. Pourquoi bi amplifier alors, parce que tu as un ampli qui travail pour les basses et un ampli pour les mid-hautes, même que certain vont mettre un 300 watts pour les basses et un 150 pour les mid-hautes qui sont moins gourmandes. le son ne sera pas déséquilibré puisque le voltage à l'entrée est régulé pas le pré ampli (volume x comme dans mon exemple plus haut). Tous ça pour die que pas de gain en dB là non plus.


ouille j'ai mal à la tête :Invision-Board-France-114:


Merci Poiram, c'est plus clair, pas limpide, mais je comprend mieux. Il me reste a prendre 2 tylénol, et faire aussi mes devoirs de lecture...

excellente journée a toi...et a tous

Salle HC:/ Proj. Pana PT-AE4000/ Toile Daylite high power/ Simaudio 4150se (2X)/ Simaudio HT-3/ Technics Master référence SATX-50/ Simaudio pré-amp+ alim. P-5002/ Pré-pro Intégra 80.2/ Jamo Concert 11, Concert 8, Concert Centre, 707i, sub (3x) Jamo 600e/ Oppo BDP-105, Rotel transport RDD-980 & Dac RDC 980/ Sony S-9000es/ T.T. Technics S-1800+ AT 440 LMA/ conditionneur courant Panamax-2000/ ir lutron/ Illico ENP multi

 

Pièce analogique:/ Sony 52''XBR7, Playstation3+ G-25+ Playseat, HTPC i-7+ carte audio Xonar+ vidéo 2g ddr5+ graveur BR/ Ampli Linar-Audio 150/ pré-amp Linar- Audio 1er/ Harman-Kardon 3490/ Pioneer VSX-9130TXH/ B&W Matrix 1/ Bose 901 série Vl/ Téléfunken Studio 70/ K7 JVC KD-V6/ KD-A77/ Reel to reel AKAI 4000DS MKll/ Tuner Sansui TU-S5/ Équaliseur JVC SH-GE70/ Oppo OPDV 971H/ Tascam CD-RW5000/ Drum Roland TD-6KV+ 2x ampli Roland KC-500/

 

Salon:/ Samsung 4K 65''JS9000/ Denon avr-S720w/ 6X B&W Solid/ centre Jamo 200/ sub Précision acoustic/ Oppo UDP-205/ NAS 2x WD 4To/ écouteurs B&O H-8 Bluetooth/ illico ENP multi 8x 4K

 

Chambre 1&2:/ Samsung 55'' F-7500/ Samsung 46'' D-7000/ Br Sony S-720/ BR Samsung S-7500/ Logitech Z-5500 (2X) 5.1/ 2X Illico ENP multi.


#67 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 24 May 2012 à 07:13

Je comprend Pendergast, et je partage un peu ton opinion.

Aussi il faut pas sous-estimer, le côté physiologie auditive lors de l'écoute de la musique.

Prenons par exemple l'écoute d'une musique ou d'un instrument avec une chaine audio, ou la basse est légèrement en retrait et même coupé, l'oreille via le cerveau, est capable de compenser et de presque entendre les notes ou plutôt les octaves manquantes ou en retrait.

Donc en partant de ce principe, même avec une puissance d'amplification ou un manque dans les basses, le plaisir d'écoute peut être le même.

Lors de la journée DIY, on n'a écouté le fameux ampli SE 300B de Daze avec des enceintes haute efficacité monté dans une charge Onken, malgré l'absence des octaves les plus basses, la basse était assez présente pour ressentir toute la dynamique et la vivacité musicale de bon enregistrement live ou studio.

#68 Invité_Rocsim_*

Invité_Rocsim_*
  • Guests

Posté 24 May 2012 à 07:27

C'est vrai que j'ai tendance à philosopher, mon expérience étant plutôt limitée.

Mais on pourrais aussi dériver vers des questions du genre: "est-ce que l'audiophilie est objective?" Restons-en à la puissance; c'est clair que la puissance ne peut s'exprimer qu'avec des moyens techniques appropriés. Je pense que les personnes qui ont affichés précédemment l'ont bien exprimé. On en revient à la bonne conception et au bon appariement des appareils.

J'ajouterai que de faire jouer une chaine très.. hmm.. "expressive" à défaut d'un meilleur terme, dans une pièce trop petite, et cela pourrais équivaloir à de la perte, ou du gaspillage de puissance. Pour ainsi dire, il est probable que la puissance d'une chaîne peut être amoindrie de qualité dans un environnement limité. La puissance ne sera pas la condition unique de la qualité du rendu sonore. Mais j'avoue spéculer; je n'ai jamais eu de chaine avec plus de 80 watts par canal, avec des Totem Monitor One avec 86db (je crois mais plus certain) dans une salle d'écoute avec une géométrie "anti audiophile". Je suis probablement dans l'erreur.

À savoir si tant est que c'est ce que l'on veut, moi je répondrai que:
1) La fin justifie les moyens
2) Que tout étant égal par ailleurs, des environnements différents exigent des moyens différents
3) La puissance est utile tant et aussi longtemps que cette puissance se situe au sein d'un seuil optimal de performance qui sera bordé par la capacité des autres éléments de la chaine à transiger avec cette puissance, et cela inclura la matière dont est faite les murs, le plancher, la disposition des meubles, etc.

Alors non, la puissance n'est pas tout.

Tiens, on pourrait ajouter un point de vue psychanalytique dans le mix. Voire même anthropologique et politique (sur des bases marxistes), et on pourrait même pousser l'analyse aux aspect religieux relativement à cette recherche de puissance en audio, sous le couvert de l'audiophilie. Mais je m'abstient; croyez-le ou non, j'avais 3 pages d'écrites et je me suis ravisé.

Ça doit être parce que j'ai pas assez de puissance dans ma chaîne; je me suis senti retenu...

;o)


Pendergast,

J'ose croire que tu n'as pas mal pris ma remarque sur la tendance philosophique, ô combien nécessaire, que prenait parfois cette discussion. Anyway 3 pages, j'aurais aimé les lires.

Voici comment je vois ça. Il y a la puissance de la chaine, celle qui a été décrite, expliquée savamment. Il y a une autre puissance, celle de la musique, plus spécifiquement celle des instruments de musique seul ou en ensemble, petit ou gros. La puissance de la chaine se doit d'être au service de la puissance de la musique. Peu importe la salle de son, la synergie entre les appareils, la longueurs des câbles, la couleur des yeux de l'audiophile, si les qualités et les diktats imposés par la musique ne sont pas respectés, il ne peut y avoir de la musique.

La définition de la musique peut être que technique, sans nul doute. La musique dont je parle, c'est aussi une expression artistique, celle qui a le pouvoir d'exprimer des émotions, des sensations et c'est cette partie de la musique qui m'intéresse de reproduire et qui représente mon défi audiophile. Je dois reproduire fidèlement des sons et libérer des émotions. Si ces deux conditions ne sont pas remplies, j'ai quoi en bout de ligne ?

Cette question sur la puissance m'interpelle mais parle t'on de la même chose ?







#69 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 24 May 2012 à 14:29

+1
La puissance musicale!

#70 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 24 May 2012 à 21:07

Comme je l'ai expliqué plus haut, actuellement je roule avec un ampli tube Single Ended 807 de 6w/c (tube RCA de la 2 ieme guerre mondiale) et des enceintes qui sont pas très efficaces (87db), et c'est du bonbon écouté de la musique la dessus, très définie, une image incroyable et un grand naturel des timbres des instruments.

La puissance c'est bon, mais avant tout c'est la musicalité qui est le plus important pour moi. J'ai aussi un ampli transistor de 200w/c 8ohms (300w/c 4ohms) genre Mark Levinson (le nom est changé en façade car même compagnie ;)), double mono en alimentation et circuit, que je peux branché sur mon préampli tubes CJ, mais si je ne le branches pas en ce moment, car il a un petit problème, mais ça seras vite corrigé. Malgré cela, je ne m'ennuie pas avec le petit SE 807.

Ce message a été modifié par denbret - 24 May 2012 à 21:07 .


#71 Pendergast

Pendergast

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1380 Messages :
  • Gender:Male

Posté 24 May 2012 à 22:00

Pendergast,

J'ose croire que tu n'as pas mal pris ma remarque sur la tendance philosophique, ô combien nécessaire, que prenait parfois cette discussion. Anyway 3 pages, j'aurais aimé les lires.

Voici comment je vois ça. Il y a la puissance de la chaine, celle qui a été décrite, expliquée savamment. Il y a une autre puissance, celle de la musique, plus spécifiquement celle des instruments de musique seul ou en ensemble, petit ou gros. La puissance de la chaine se doit d'être au service de la puissance de la musique. Peu importe la salle de son, la synergie entre les appareils, la longueurs des câbles, la couleur des yeux de l'audiophile, si les qualités et les diktats imposés par la musique ne sont pas respectés, il ne peut y avoir de la musique.

La définition de la musique peut être que technique, sans nul doute. La musique dont je parle, c'est aussi une expression artistique, celle qui a le pouvoir d'exprimer des émotions, des sensations et c'est cette partie de la musique qui m'intéresse de reproduire et qui représente mon défi audiophile. Je dois reproduire fidèlement des sons et libérer des émotions. Si ces deux conditions ne sont pas remplies, j'ai quoi en bout de ligne ?

Cette question sur la puissance m'interpelle mais parle t'on de la même chose ?




Je sais pas si on parle de la même chose, et je n'ai pas mal pris ton commentaire non plus; on discute, n'est-ce pas? Au pire on sera d'accord sur notre désaccord?

j'ai joué de la trompette, du hautbois, du trombone et du sax alto dans un band de 25 musiciens pendant 5 ans, avec un ensemble de cuivres (10) et aussi des bois (10). La puissance modulée pour permettre aux cuivres de jouer harmonieusement avec des flutes traversières et des clarinettes, j'en ai l'expérience on stage. Je vais aussi au concert, bien que cette musique soit moins accessible: le Nouvel Ensemble Moderne, ou se mêlent des thèmes, des harmonies et des mélodies extrêmements complexes, parfois cacophoniques à défaut d'une autre terme.

Peut-être que l'expérience musicale st modulée par les médias qui la transportent, tel la densité de l'air et le taux d'humidité? Quand Dendret joue de la guitare, je parie qu'il l'a joue parfois avec ampli, parfois sans ampli, parfois de la sèche, parfois de l'électrique; chaque expérience sera différente, mais chaque fois, ce sera toujours de la musique, peu importe la puissance. La sonorité différera, mais cela restera toutefois de la musique.

Tiens, ce soir, il y avait des concerts de casseroles; dans le brouhaha, on pouvait abstraire des structures rythmiques qui se maintenaient à travers l'improvisation. Même volume, même son de canne, mais encore; de la musique. Tu me diras; "oui mails l'expérience audiophile..."

On pourra clore notre échange sur cela: je n'y crois plus à l'aspect audiophile. Tout au plus pouvons nous obtenir un rendu qui nous impressionne, mais jamais nous aurons la reproduction fidèle d'une concert dans nos salons, à moins de ne reproduire que quelques instruments à la fois. La recherche est noble, mais la puissance est secondaire; encore une fois, je pense que c'est dans la conception des appareils qu'on retirera la meilleure expérience possible. J'admetrais qu'une puissance minimale serait nécessaire, mais personne ne pourra arriver à faire consensus sur le minimum de puissance nécessaire pour arriver à une expérience audiophile. Personne. Si vous y arrivez, je veux entendre cette chaine miraculeuse, et je paie la bière à son proprio.

Je sort le popcorn et le vélo stationnaire (pour compenser).

;o)

Ce message a été modifié par Pendergast - 24 May 2012 à 22:02 .


#72 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 24 May 2012 à 22:31

Tout au plus pouvons nous obtenir un rendu qui nous impressionne, mais jamais nous aurons la reproduction fidèle d'une concert dans nos salons, à moins de ne reproduire que quelques instruments à la fois.


On m'a souvent demandé qu'est-ce que je choisirais comme chaîne hi fi avec un budget illimité? À cela je répond toujours que si j'étais millionnaire, je me paierais beaucoup plus de billets pour aller au concert où à des spectacles live. Je voyagerais même autour du monde pour écouter de la musique. Donc ma valise deviendrait mon passeport pour la musique, mes oreilles et mes yeux seraient ma chaîne haute fidélité. Aucune installation si audiophile soit-elle ne peut rivaliser avec la musique en chair et en os. La puissance qui est importante c'est celle de la vie en direct, le reste n'est qu'acessoire.

Ce message a été modifié par Ymd - 24 May 2012 à 22:37 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#73 Invité_Rocsim_*

Invité_Rocsim_*
  • Guests

Posté 25 May 2012 à 07:30

Intéressants point de vue. Oui on discute c'est vrai.

Un représentant audio de Montréal me disait un jour que la musique reproduite était une illusion. Que cela soit dans l'auto ou la chaine audio, le violon tu le reconnais. Évidemment on s'entend que la spatialisation c'est différent d'une auto à ton salon mais on reconnait instantanément le violon, l'illusion est là.

Par ailleurs, je crois que, dans l'état actuel des choses, le contrôle de tous les paramètres pour reproduire de la musique est impossible. D'une part parce que nous ne les connaissons pas tous ces paramètres et/ou qu'il est difficile de tous les mettre en oeuvre et il y a ce que nous ne pouvons contrôler, pensez aux enregistrements. Mais au fait, qu'est-ce que ça prend pour reproduire de la musique ? Quelqu'un a t'il l'ensemble des paramètres, une liste de ceux-ci, que je pourrais consulter ? Selon chacun des points de vue détaillés ici, on peut affirmer qu'aucun d'entre nous n'a tord mais qui a totalement raison ?

Je suis curieux aussi de savoir, selon vous, ce qui manque, ce qui est difficile de reproduire chez vous sur votre chaine audio ?

Chez moi, un des éléments principaux qui manque est la puissance générée par un piano ou tout autre instrument ou un orchestre de tous les styles de musique. Vous avez raison lorsque vous dites que la puissance ce n'est pas tout mais c'est une condition que l'on ne peut oublier dans l'équation audio. Avec la puissance il y a la synergie et le choix des composantes, la salle de son et son acoustique, le respect des timbres, la dynamique, qui est autre chose que de la musique qui brasse, la rythmique, l'équilibre général de la chaine, la qualité des enregistrements et quoi encore ? Et pour y arriver ça va prendre tout ça.

Pour l'audiophile qui croit encore que la reproduction fidèle est possible, je suis un de ceux là, le défi est de taille. Avec l'ajout de toutes les nouvelles connaissances (acoustique, DSP, EQ etc) et les plus anciennes qui ne sont pas encore toutes contrôlées, l'audio n'a pas le chic de se simplifier avec le temps.

De plus, YMD qui voyagerait autour du monde pour écouter sa musique live, Pendergast qui ne croit plus à l'audiophilie, moi qui a une idée différente de la musique et de sa reproduction, 3 gars, 3 façons de penser l'audiophilie. Que dire des façons de penser de Poiram, CAT, Apogeeman, Gomigo et tous ceux qui fréquentent QAV et tous les autres fora, toutes bonnes mais toutes différentes. Sais pas mais..........................

Ce message a été modifié par Rocsim - 25 May 2012 à 07:35 .


#74 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 25 May 2012 à 08:23

Un représentant audio de Montréal me disait un jour que la musique reproduite était une illusion. Que cela soit dans l'auto ou la chaine audio, le violon tu le reconnais. Évidemment on s'entend que la spatialisation c'est différent d'une auto à ton salon mais on reconnait instantanément le violon, l'illusion est là.


Monsieur Rocsim vous touchez un point ici.

Il ne faut jamais perdre de vue que la fonction d'une bonne, voire une très bonne chaîne hi fi c'est d'imiter le mieux possible la sonorité des instruments et de la voix d'ou l'utilistion du terme analogique. Lorsque la musique est reproduite analogiquement, on fait référence au mot analogue qui veut dire selon le Larousse: Qui offre une ressemblance ou des rapports de similitude avec autre chose. Entre un musicien avec son instrument et l'enregistrement de ce dernier que l'on entend, il y a toute une série d'équipements et d'appareils audio qui viennent interférer ou modifier la sonorité réelle des interprètes et de leurs instruments. Le numérique nous a beaucoup aidé dans ce sens depuis les dernières années mais nous devons toujours passer par l'analogique pour que physiquement, nous puissions entendre cette musique.

À partir du moment où l'on accepte le fait que la musique reproduite ne sera jamais totalement comme la vraie musique en direct, on peut statuer sur différentes caractéristiques nécessaires à une chaîne hi fi pour bien reproduire la musique. J'ai entendu des hauts parleurs large bande sans aucun système de filtrage, alimentés par des amplificateurs de 7-8 watts ne possédant qu'une seule lampe de sortie par canal. Ces systèmes minimalistes réussissaient à nous bluffer litéralement sur des solo des piano ou des petits ensembles acoustiques. Mais quand venaient le temps de reproduire un big band, les choses se gâtaient un peu. À l'opposé une chaîne hi fi très puissante alimentant une paire d'enceinte à pluisieurs hauts parleurs peut reproduire un grand orchestre mais la magie sur un simple instrument commme le piano ou un violon est plus difficile à atteindre. Si on parle d'une installation audio qui peut tout reproduire aussi bien que les deux systèmes mentionnés ci-dessus, on parle également d'un budget stratosphérique.

Il a plusieurs années le fondateur de Musical Fidelty est passé à l'histoire avec un petit amplificateur intégré de seulement 20 w/c en pure classe A qui possédait une musicalité incroyable pour l'époque. Par la suite et avec l'avènement du numérique, il a produit des amplificateurs super puissants en classe A/B et son discours plublicitaire étaient qu'en bas de 200 w/c on ne pouvait pas vraiment reproduire toute la musique. Aujourd'hui ce même fabricant nous revient avec des amplificateurs de seulement 35 w/c en pure classe A mais d'un prix assez salé. Classe A ,classe A/B ou classe D que doit-on conclure de toute ses différentes approches adoptées par les fabricants d'amplificateurs? Oui la puissance est nécessaire pour tout reproduire mais à quel prix? Comme une chaîne hi fi pour la plupart d'entre nous sera toujours le résultat d'une série de compromis, il faut savoir choisir quel type de puissance choisir selon nos aspirations musicales.

Ce message a été modifié par Ymd - 25 May 2012 à 08:27 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#75 Invité_Rocsim_*

Invité_Rocsim_*
  • Guests

Posté 25 May 2012 à 09:19

Monsieur Rocsim vous touchez un point ici.

Il ne faut jamais perdre de vue que la fonction d'une bonne, voire une très bonne chaîne hi fi c'est d'imiter le mieux possible la sonorité des instruments et de la voix d'ou l'utilistion du terme analogique. Lorsque la musique est reproduite analogiquement, on fait référence au mot analogue qui veut dire selon le Larousse: Qui offre une ressemblance ou des rapports de similitude avec autre chose. Entre un musicien avec son instrument et l'enregistrement de ce dernier que l'on entend, il y a toute une série d'équipements et d'appareils audio qui viennent interférer ou modifier la sonorité réelle des interprètes et de leurs instruments. Le numérique nous a beaucoup aidé dans ce sens depuis les dernières années mais nous devons toujours passer par l'analogique pour que physiquement, nous puissions entendre cette musique.

À partir du moment où l'on accepte le fait que la musique reproduite ne sera jamais totalement comme la vraie musique en direct, on peut statuer sur différentes caractéristiques nécessaires à une chaîne hi fi pour bien reproduire la musique. J'ai entendu des hauts parleurs large bande sans aucun système de filtrage, alimentés par des amplificateurs de 7-8 watts ne possédant qu'une seule lampe de sortie par canal. Ces systèmes minimalistes réussissaient à nous bluffer litéralement sur des solo des piano ou des petits ensembles acoustiques. Mais quand venaient le temps de reproduire un big band, les choses se gâtaient un peu. À l'opposé une chaîne hi fi très puissante alimentant une paire d'enceinte à pluisieurs hauts parleurs peut reproduire un grand orchestre mais la magie sur un simple instrument commme le piano ou un violon est plus difficile à atteindre. Si on parle d'une installation audio qui peut tout reproduire aussi bien que les deux systèmes mentionnés ci-dessus, on parle également d'un budget stratosphérique.

Il a plusieurs années le fondateur de Musical Fidelty est passé à l'histoire avec un petit amplificateur intégré de seulement 20 w/c en pure classe A qui possédait une musicalité incroyable pour l'époque. Par la suite et avec l'avènement du numérique, il a produit des amplificateurs super puissants en classe A/B et son discours plublicitaire étaient qu'en bas de 200 w/c on ne pouvait pas vraiment reproduire toute la musique. Aujourd'hui ce même fabricant nous revient avec des amplificateurs de seulement 35 w/c en pure classe A mais d'un prix assez salé. Classe A ,classe A/B ou classe D que doit-on conclure de toute ses différentes approches adoptées par les fabricants d'amplificateurs? Oui la puissance est nécessaire pour tout reproduire mais à quel prix? Comme une chaîne hi fi pour la plupart d'entre nous sera toujours le résultat d'une série de compromis, il faut savoir choisir quel type de puissance choisir selon nos aspirations musicales.


Voilà une discussion qui a du boeuf.

C'est bien vrai que l'audiophilie, sans oublier les enregistrements, est bien imparfaite. Pour corroborer ce que j'ai mis en gras et qui est possiblement la pierre angulaire de la hifi moderne, lorsque j'écoute de la musique sur ma chaine ou celle d'un ami, je me pose toujours cette question, ce que j'entend est-ce plausible ?

L'avantage que je vois avec la plausibilité, c'est la non obligation d'être absolument ou hautement fidèle. La plausibilité m'offre la possibilité de visiter des univers audio et d'accepter leurs différences. Tant que cela demeure plausible, moi je marche la dedans. C'est comme dans la vraie vie, un artiste et son groupe, avec le même spectacle en tournée, ne sonnera pas tout à fait de la même manière d'une salle à l'autre. En fait, ce n'est pas encore la facture sonore du groupe qui change comme l'intelligibilité. Les échos, le son qui rebondit et tous les autres aléas des salles de concert et arénas/brasseries etc, exigent une technique performante pour sonoriser la grande diversité des salles visitées. C'est une écoute travaillée que l'on entend en spectacle et mieux elle est travaillée, meilleur c'est ! Même chose en audio finalement non !

Le coté positif est que ça marche dans bien des cas, j'ai en tête ma dernière écoute chez Poiram. Voilà une écoute qu'il faut vivre une fois pour se faire une idée où est rendue la technologie et la reproduction fidèle de la musique et il n'y a pas d'acoustique, pas d'EQ, pas de DSP rien de ça et ça marche du feu de dieu. Quand serait-il avec les trucs à la dernière mode, permettez moi de rêver. Ailleurs le potentiel audio est là mais ce n'est pas ce qui compte pour notre audiophile alors que c'est l'écoute de sa musique préférée qui prend toute la place et c'est parfait comme ça.

Le souci que j'ai c'est que, lorsque je m'entretiens avec un de ceux là et que je ne le sais pas et inversement, ce n'est pas facile de s'entendre.







0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)