Aller au contenu


Photo

Entrevue d'un "Master engineer" (anglais)


4 réponses sur ce sujet

#1 charlano

charlano

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 688 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Sherbrooke, Qc

Posté 04 August 2016 à 09:31

Je suis un grand fan de podcasts de différents sujet car ils m'apprennent beaucoup de choses sans que j'aie besoin de toujours mettre mon nez dans les livres ou faire de recherches sur internet. Un podcast que j'aime bien écouter est "The Vinyl Guide". Ce podcast aborde divers sujets à propos du medium vinyle. Cette semaine, Nate reçoit un "master engineer" vraiment passionné qui explique en détail en quoi consiste faire un master de vinyle et les différences avec le numérique, notamment en terme de compression. On y apprend entre autre que bien que le CD possède une plage dynamique supérieur, les "master engineer" sont poussés dans le dos pour compresser afin que ça sorte plus fort à la radio ou autre. Alors que le vinyle, bien que moins dynamique par ses caractéristiques physiques n'a pas vraiment de "règles" étant donné que c'est rendu un médium de niche et aussi compte tenu de ses limitations physiques (de temps et de tracking) il peut donc sonner mieux et présenter moins de fatigue.

 

Bref je vous encourage à écouter cet épisode du podcast, et pourquoi pas si vous avez aimé tous les écouter:

http://www.thevinylg...welcome-to-1979

 

 

logo-recordmastering101.jpg?format=750w


Ce message a été modifié par charlano - 04 August 2016 à 09:32 .

Ampli intégré: Rotel RA-12  |  Enceintes: B&W 683 S2  |  Caisson sous-grave: Martin Logan Depth i  |  Platines vinyles: Thorens TD-166 MkI, Thorens TD-160 MKI, Thorens TD-147  |  Cartouches: Denon DL-110, Ortofon VMS20E II, AT-95E  |  Platine CD: Lecteur Bluray Sony (sans DAC) |  Écouteur: Sennheiser Momentum Over Ear MKI  |


#2 charlano

charlano

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 688 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Sherbrooke, Qc

Posté 30 August 2016 à 16:21

Un lien qui parle du même problème...

http://productionadv.../rhcp-vinyl-cd/


Ampli intégré: Rotel RA-12  |  Enceintes: B&W 683 S2  |  Caisson sous-grave: Martin Logan Depth i  |  Platines vinyles: Thorens TD-166 MkI, Thorens TD-160 MKI, Thorens TD-147  |  Cartouches: Denon DL-110, Ortofon VMS20E II, AT-95E  |  Platine CD: Lecteur Bluray Sony (sans DAC) |  Écouteur: Sennheiser Momentum Over Ear MKI  |


#3 Pendergast

Pendergast

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1347 Messages :
  • Gender:Male

Posté 03 September 2016 à 07:37

Merci pour ces liens.  Michael Ferrere de Analogplanet.com (ancien de stéréophile) a des commentaires drôlement intéressants aussi concernant l'écoute du numérique versus le digital.

 

Bizarrement, depuis que j'ai une table tournante, je me prête davantage à écouter mes vinyles que mes CD ou mes fichiers numériques; sans être capable de percevoir une différence (je n'ai probablement pas le talent), il me semble avoir plus de plaisir à l'écoute des vinyles. Et ça, avec un préampli phono de merde (on l'entend ce bruit de fond tout le temps).



#4 charlano

charlano

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 688 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Sherbrooke, Qc

Posté 03 September 2016 à 10:25

Ouais sans vraiment être meilleur en qualité (meme l'inverse) que le numerique sauf pour le mastering qui est souvent moins compressé à cause du maudit Loudness War, l'écoute du vinyle reste une expérience plus complète où tous les sens sont sollicités, sauf le goût!

D'abord le fait de sortir l'album tout doucement de la pochette sans l'abîmer, sentir l'odeur du carton qui est subtilement différent d'un album à l'autre, la petite caresse qu'on donne au disque avec petit nettoyage au balai avant de positionner la clamp et l'aiguille. L'odeur de la table tournante en soulevant le couvercle (surtout si modèle en bois). Le son plus chaleureux et moins stérile que le numerique. Regarder la grande pochette pendant que ça joue. Le fait de devoir rester pas loin et écouter le disque avant de devoir le tourner de bord. Ajoutons à cela un petit scotch et les 5 sens sont comblés!

Ceci étant dit, ça ne m'empêche pas du tout d'apprécier aussi ma collection numerique qui s'agrandit sans cesse. Beaucoup moins epeurant aussi lorsque les enfants jouent autour...mais l'expérience est toujours un peu moins complète.

Ce message a été modifié par charlano - 03 September 2016 à 10:26 .

Ampli intégré: Rotel RA-12  |  Enceintes: B&W 683 S2  |  Caisson sous-grave: Martin Logan Depth i  |  Platines vinyles: Thorens TD-166 MkI, Thorens TD-160 MKI, Thorens TD-147  |  Cartouches: Denon DL-110, Ortofon VMS20E II, AT-95E  |  Platine CD: Lecteur Bluray Sony (sans DAC) |  Écouteur: Sennheiser Momentum Over Ear MKI  |


#5 charlano

charlano

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 688 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Sherbrooke, Qc

Posté 03 September 2016 à 10:33

Anyway je suis tout le temps en train de changer de source d'un album à l'autre...

Ampli intégré: Rotel RA-12  |  Enceintes: B&W 683 S2  |  Caisson sous-grave: Martin Logan Depth i  |  Platines vinyles: Thorens TD-166 MkI, Thorens TD-160 MKI, Thorens TD-147  |  Cartouches: Denon DL-110, Ortofon VMS20E II, AT-95E  |  Platine CD: Lecteur Bluray Sony (sans DAC) |  Écouteur: Sennheiser Momentum Over Ear MKI  |





1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)