Aller au contenu


Les DAC et leur évolution sur 10 ans


8 réponses sur ce sujet

#1 Invité_LaSeR_*

Invité_LaSeR_*
  • Guests

Posté 13 March 2010 à 13:56

J'ai tout d'adord fait mes recherches sur le forum et donc lu quelques posts sur les dac , dont un qui décrivait les dac vintage et ceux plus actuels. Je vais aller droit au but, je songe à changer de DAC. Je possède un Audiomat Tango 2, datant de 1998-2000 environ. Tout comme François de ce même forum ( lui possèdant un 2.5, version 24/96 du Tango), j'ai noté une grande différence de qualité sonore quand j'ai ajouté ce dac à mon CEC TL51XZ ( ajout de matière, de poid sur les instruments, de réalisme ainsi que de chaleur) Bref, le duo CEC + DAC est superbe et c'est connu sur le net aussi.

La grande question : Est-ce que les nouveaux DAC d'aujourdui sont à des années lumière d'un traditionnel Tango 2 en terme de résolution et réalisme des timbres ? Ce lien démontre les entrailles du Tango 2 :

http://gentleaudio.f...2-550e-t115.htm


Et voici ce qui pourrait le remplacer:

http://www.audiophon...opt-p-5132.html

ou : http://www.pacificva.../images/032.jpg


Alors , suis-je en dehors de la track avec mon Tango 2 comparativement aux excellents DAC actuels ?

#2 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 13 March 2010 à 15:49

Salut LaSer.

Voici mon expérience à ce sujet. Elle vaut ce qu'elle vaut et j'espère qu'elle pourra t'aider à prendre une décison dans ta démarche. Selon moi les puces de conversions utlilisées dans les lecteurs CD et les DAC actuels sont certainement plus performantes par rapport à ce qui se fabriquait il y a 10 ou 15 ans. Il en est de même également pour les circuits de correction d'erreur et de jitter. Je possède un bon "vieux" lecteur Copland CDA-277 qui date d'environ 1999 (environ 3000$ valeur à neuf) et qui était monté en double différentiel avec des puces Burr Brown 20 bits. Je l'ai comparé dernièrement avec un DAC externe de la dernière génération (environ 1500$) monté aussi en double différentiel avec des incontournables puces Burr Brown 24bits/192kHz. Les deux entités sonnent de manière différente mais je n'ai pas éprouvé l'urgence de me procurer le DAC externe pour revamper mon Copland bien que ce DAC présentait une très belle sonorité.

Le DAC récent montrait une meilleure extension dans les hautes fréquences, ce qui se traduit par une plus grande transparence et une meilleure ouverture dans le haut-médium que le Copland. Par contre le circuit de sortie analogique du Copland est monté entièrement de façon symétrique et avec des pièces discrètes polarisées en class A, plutôt que d'utiliser des "chips op amp" (amplificateur opérationnel) comme la plupart des DAC actuels. Ce qui à mon avis, donne au Copland un avantage sur le DAC récent du côté des moyennes et basses fréquences qui sont plus soutenues, plus dynamiques et donne un supplément de chaleur aux timbres. Ce qui me permet de dire que la sonorité plus "douce" et plus "ronde" du Copland est plus pardonnante pour les mauvais enregistrement par rapport à celle du DAC récent. Par contre ce dernier nous offre à mon sens, une meilleure perception des ambiances et de l'image stéréo sur des enregistrements classiques. Ceci étant dit, l'un ne mange pas l'autre tout rond et je viverais très bien avec la sonorité de l'un ou l'autre circuit de conversion N/A. La question de changer ou pas dépend de tes goûts musicaux et de la personnalité du reste de ta chaîne hi fi. Évidemment si tu désires utiliser ton Tango avec un ordinateur, alors là il te faudra probablement aller vers un DAC avec entrée USB mais même à cela, la clé HiFace de M2TECH qui te permet de passer d'une sortie USB de l'ordinateur à une entrée SPDIF sur le DAC, fait des merveilles dans ce sens pour environ 150$.

Ce message a été modifié par Ymd - 13 March 2010 à 16:15 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#3 M.Roboto

M.Roboto

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2050 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Chaise
  • Interests:Manger, dormir, rêver...

Posté 13 March 2010 à 16:20

Le DAC récent montrait une meilleure extension dans les hautes fréquences, ce qui se traduit par une plus grande transparence et une meilleure ouverture dans le haut-médium que le Copland. Par contre le circuit de sortie analogique du Copland est monté entièrement de façon symétrique et avec des pièces discrètes polarisées en class A, plutôt que d'utiliser des "chips op amp" (amplificateur opérationnel) comme la plupart des DAC actuels. Ce qui à mon avis, donne au Copland un avantage sur le DAC récent du côté des moyennes et basses fréquences qui sont plus soutenues, plus dynamiques et donne un supplément de chaleur aux timbres. Ce qui me permet de dire que la sonorité plus "douce" et plus "ronde" du Copland est plus pardonnante pour les mauvais enregistrement par rapport à celle du DAC récent. Par contre ce dernier nous offre à mon sens, une meilleure perception des ambiances et de l'image stéréo sur des enregistrements classiques. Ceci étant dit, l'un ne mange pas l'autre tout rond et je viverais très bien avec la sonorité de l'un ou l'autre circuit de conversion N/A.


Mythe ou réalité?...pour certains la bonne vielle puce Philips TDA1541A de type non-oversampling est encore celle à battre. Elle n'est plus fabriqué aujourd'hui sauf pour des copies contrefaits qui se vendent un peu partout sur le web. C'est beaucoup dire.
Un article intéressant à son sujet ici

#4 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 13 March 2010 à 17:28

Mythe ou réalité?...pour certains la bonne vielle puce Philips TDA1541A de type non-oversampling est encore celle à battre. Elle n'est plus fabriqué aujourd'hui sauf pour des copies contrefaits qui se vendent un peu partout sur le web. C'est beaucoup dire.
Un article intéressant à son sujet ici


La TDA1541A étampée "Crown" était une puce triée, sélectionnée et spécifique pour ses performances en lecture de fichiers Red Book" 16bits/44.1kHz. En 2007 elle fut à nouveau utilisée par le fabricant de lecteurs CD haut de gamme AMR. Comme elle n'est plus fabriquée depuis plusieurs années, la puce TDA1541 est devenue très rare et très recherchée si bien que je ne sais pas si AMR l'utilise encore. Sugden utilise également des puces "vintage" pour ses lecteurs CD mais tous ces fabricants devront tôt ou tard se rallier à la production courante des puces de conversions 24bits/192kHz.

Ce message a été modifié par Ymd - 13 March 2010 à 17:31 .

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#5 Invité_LaSeR_*

Invité_LaSeR_*
  • Guests

Posté 14 March 2010 à 05:25

Wow, très intéressant. :)

#6 Legarem

Legarem

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1409 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Neuville Qc

Posté 14 March 2010 à 08:11

L'évolution technologique est certaine au point de vue technique mais en ce qui a trait à l'évolution de la qualité sonore, c'est pas toujours aussi évident. En partant, l'upsampling joue-t-il mieux que le non upsampling ? Pour moi, c'est comme une caméra à la quelle on rajoute des lentilles de performance. On peut voir plus de détails etc mais la base reste la même.

La semaine passée, je suis devenu acquéreur d'un 'vieux' dac Sugden SDA! qui a la fameuse puce TDA1541A single crown. Je reste très surpris des résultats de cette machine vintage. Les sorties analogues sont bourrées d'op amps NE5532. Une chirurgie sera pratiquée pour les 'tasser' du chemin afin de cerner la signature du fameux TDA1541A.

Pour le Tango 2.5, je l'ai eu en main ici pendant deux semaines. Il y a de la dynamique, de la basse profonde, tout semble beau, il y a du détail (trop ? ) mais il n'y a pas d'homogénéité. Ce dac à mon avis n'est carrément pas musical. T'as pas le goût de taper du pied lors de l'écoute. Tant qu'au CEC TL51XR, Le transport de cette machine est excellent et vraiment très performant. Par contre le dac de cette machine n'est vraiment pas à la hauteur du reste au point qu'on doit vraiment utiliser un autre dac pour avoir du plaisir avec cette machine. Mon transport TL51X est sur une tablette dans la cave et bien que j'utilise maintenant un serveur musical, j'hésite beaucoup à m'en départir car j'ai adoré ce transport.
[

#7 Ymd

Ymd

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 9909 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Le design industriel, la hi fi, la musique et la photographie.

Posté 14 March 2010 à 16:20

Mon transport TL51X est sur une tablette dans la cave et bien que j'utilise maintenant un serveur musical, j'hésite beaucoup à m'en départir car j'ai adoré ce transport.


Si un jour tu le revends, fais-moi signe.

En photographie il n'y a pas de mauvais sujets, il n'y a que des mauvais photographes.

 


#8 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 15 March 2010 à 11:17

L'évolution technologique est certaine au point de vue technique mais en ce qui a trait à l'évolution de la qualité sonore, c'est pas toujours aussi évident. En partant, l'upsampling joue-t-il mieux que le non upsampling ? Pour moi, c'est comme une caméra à la quelle on rajoute des lentilles de performance. On peut voir plus de détails etc mais la base reste la même.

La semaine passée, je suis devenu acquéreur d'un 'vieux' dac Sugden SDA! qui a la fameuse puce TDA1541A single crown. Je reste très surpris des résultats de cette machine vintage. Les sorties analogues sont bourrées d'op amps NE5532. Une chirurgie sera pratiquée pour les 'tasser' du chemin afin de cerner la signature du fameux TDA1541A.

Pour le Tango 2.5, je l'ai eu en main ici pendant deux semaines. Il y a de la dynamique, de la basse profonde, tout semble beau, il y a du détail (trop ? ) mais il n'y a pas d'homogénéité. Ce dac à mon avis n'est carrément pas musical. T'as pas le goût de taper du pied lors de l'écoute. Tant qu'au CEC TL51XR, Le transport de cette machine est excellent et vraiment très performant. Par contre le dac de cette machine n'est vraiment pas à la hauteur du reste au point qu'on doit vraiment utiliser un autre dac pour avoir du plaisir avec cette machine. Mon transport TL51X est sur une tablette dans la cave et bien que j'utilise maintenant un serveur musical, j'hésite beaucoup à m'en départir car j'ai adoré ce transport.


Wow, au prix que le Tango 2.5 doit se vendre....

En tout cas, avec mon nouveau DAC DIY 'Special Legarem' ...héhé et les transfos de sortie Ramsas :music:, hier soir j'ai tappé du pied et pas à peu près. (y)

Le DAC est plus musicale que l'autre que j'ai, je me rends compte que ce si fait la grosse différence de musicalité (à part la définition et l'extension aux extrèmes), c'est la richesse harmonique dans les médiums....la puce a beau être performante et bien implémenté mais si ce critère ne ressort pas...adieu la musicalité.

#9 Invité_LaSeR_*

Invité_LaSeR_*
  • Guests

Posté 15 March 2010 à 15:06

Et ce DAC spécial Legarem , est-il entièrement fabriqué à la main ? Quelle est la voie pour que je puisse en arriver là, bref par ou je commence ?

Continuez, je m'abreuve de vos paroles, tout en écoutant Jazz at the Pawnshop version jap. K2HD. :ayoye:




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)