Aller au contenu


Photo

Le téléjournal..


9 réponses sur ce sujet

#1 CAT345

CAT345

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2388 Messages :
  • Gender:Male

Posté 09 January 2019 à 08:43

Il me semble que le téléjournal de radio-canada devrait s'en tenir à rapporter les faits, point à la ligne.

 

Hier soir, (8 janvier 2019 ) le téléjournal commence avec la phrase suivante :

 

Donald Trump utilise la peur pour convaincre les Américains...

 

Est-ce que l'information nationale que nous payons avec nos taxes et impôts serait devenue un éditorial mis de l'avant par un certain mouvement politique?

 

Pour ma part, je m'attends à une information neutre qui se contente de rapporter les faits en me laissant le choix de faire ma propre idée sur les événements journaliers.



#2 Socrate007

Socrate007

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 4290 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montreal
  • Interests:Gadgets techno, Cinéma, Musique, jeux et émotions fortes

Posté 09 January 2019 à 12:51

Je suis d’accord que les nouvelles et autres émissions d’information (ex. La Facture), même à Radio Canada, deviennent sensationnalistes et c’est vraiment désolant.

Dans ce cas-ci, il faut se demander où est la limite entre l’opinion et rapporter les faits... Quand il existe un consensus parmi les experts du domaine, ça devient une infomation qui doit être rapportée...

C’est sans compter les faussetés et les exagérations exprimées par Trump qui sont rapidement vérifiables...

Par exemple, l’Associated Press à invalidé rapidement la mention que la majorité de la drogue passe par la frontière sud pour justifier la construction d’un mur quand elle passe par les points d’entrée officiels... Il y a un très faible pourcentage qui passe en dehors des points d’entrée...

Quand un individu utilise des phénomènes qui font peur à la population pour justifier leurs décisions politiques et qu’en plus c’est exagéré et/ou faux de manière vérifiable, ce n’est plus une opinion mais un fait vérifiable.

On peut être d’accord avec des politiques, des valeurs ou des opinions impopulaires mais rien ne justifie de mentir pour arriver à ses fins.
« I find your lack of faith disturbing. » - Lord Darth Vader

#3 CAT345

CAT345

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2388 Messages :
  • Gender:Male

Posté 09 January 2019 à 18:51

Pas d'accord Socrate,

 

Le consensus d'experts c'est quoi au juste? Les médias doivent rapporter ce qui s'est dit et s'est fait et ils ne doivent pas émettre d'opinion. Il y a les éditoriaux dans les journaux ou les émissions spécialisées qu'on a le choix de lire ou de regarder à notre guise si nous voulons connaître des avenues différentes. 

 

Le peuple est très capable de se forger lui-même une idée sur ce qui se passe vraiment et malgré tout ce ''pushing'' médiatique qui commence à en écœurer plus d'un, je gagerais bien une bonne bière froide que l'élite va encore en manger une en 2020..


Ce message a été modifié par CAT345 - 09 January 2019 à 18:51 .


#4 boblesdents

boblesdents

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPip
  • 419 Messages :
  • Gender:Male

Posté 10 January 2019 à 15:44

Je ne suis pas d'accord sur le faits que les médias ne doivent pas émettre d'opinions.

C'est impossible de ne pas en émettre.



#5 CAT345

CAT345

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2388 Messages :
  • Gender:Male

Posté 10 January 2019 à 16:35

Je ne suis pas d'accord sur le faits que les médias ne doivent pas émettre d'opinions.

C'est impossible de ne pas en émettre.

 

Tu as raison, je n'aurais pas dû parler des médias en général. 

 

Le téléjournal est un service d'information publique payé par le gouvernement du Canada avec l'argent de nos impôts et eux ne doivent pas émettre d'opinions.



#6 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7672 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 13 January 2019 à 07:48

Je suis d’accord que les nouvelles et autres émissions d’information (ex. La Facture), même à Radio Canada, deviennent sensationnalistes et c’est vraiment désolant.

Dans ce cas-ci, il faut se demander où est la limite entre l’opinion et rapporter les faits... Quand il existe un consensus parmi les experts du domaine, ça devient une infomation qui doit être rapportée...

C’est sans compter les faussetés et les exagérations exprimées par Trump qui sont rapidement vérifiables...

Par exemple, l’Associated Press à invalidé rapidement la mention que la majorité de la drogue passe par la frontière sud pour justifier la construction d’un mur quand elle passe par les points d’entrée officiels... Il y a un très faible pourcentage qui passe en dehors des points d’entrée...

Quand un individu utilise des phénomènes qui font peur à la population pour justifier leurs décisions politiques et qu’en plus c’est exagéré et/ou faux de manière vérifiable, ce n’est plus une opinion mais un fait vérifiable.

On peut être d’accord avec des politiques, des valeurs ou des opinions impopulaires mais rien ne justifie de mentir pour arriver à ses fins.

 

 

Tous les hommes politiques le font, ça fait partie de la politique et se montrer surpris est un peu exagéré. Avez-vous déjà acheté un char usagé...  :D  Tous les vendeurs vous vendront le meilleur char et emploieront tous les moyens pour vous le vendre, y compris le mensonge. Avez-vous lu l'article de Steve E. Fortin, dans le Journal hier, le 12 ?

 

https://www.journald...puyaient-le-mur

 

Faut pas jouer à la vierge offensée, les politiciens comme les médias orientent l'information selon le public visé. On est à l'aire du marketing et de l'image. Tout le monde a maintenant accès à un espace public et les politiciens, en connivence avec les médias, tentent de contrôler le message. Je suis d'accord avec CAT. Et j'ajouterais qu'il ne faut pas oublier qu'un «consensus» n'e pas une vérité. Un consensus est un accord entre diverses parties en éliminant l'opposition ou les vérités contraires. Ça vous rappelle quelque chose....le consensus sur le climat    :lol:  On élimine les éléments qui invalident ce que les pays (pas les scientifiques) désirent. Un prétexte à taxer les citoyens. Un consensus est aussi éloigné de la vérité que la lune de la terre.

 

Trump fait peur pour justifier son mur ! C'est ce qu'il doit faire pour passer son point. On ne peut lui reprocher, l'opposition fait pareil à son égard. Attention, Trump me laisse indifférent, je ne suis pas américains. Je regarde surtout dans ma cour. Pas de temps pour «militer» du côté des States, j'aime mieux y aller en voyage. D'ailleurs, en avril, je fais un voyage photo dans les parcs de l'Utah   :D

 

Et ce n'est pas que Trump. Les médias tentent de contrôler les citoyens. Exemples: dénigrement de de la CAQ, complaisance envers QS, complaisance envers Labeaume et son tramway alors que la majorité de la population de la région n'en veut pas. Dénigrement du troisième lien, les balivernes au sujet de l'influence de l'homme sur le climat, etc. etc. Et ceci s'accompagne également de son contraire. On ne parle pas de certaines choses pour ne pas nuire à son discours.

 

Les journaux et la télé ont le droit d'émettre des opinions mais ça doit être annoncé. C'est la raison d'être d'un éditorial ou d'une émission d'opinion. Un journaliste qui donne une opinion devrait l'annoncer et ne pas faire comme ils se fait dans tous les médias, transformer une opinion en...nouvelle ! Et les titres ! Rien de plus menteur qu'un titre. Le moyen idéal pour faire passer un message. Ils savent que la majorité des gens ne liront que le titre et l'encart. Donc, il fessent avec le titre. Et on ne parle pas des contradictions.

 

Bref, oui, les médias manipulent l'opinion publique mais de plus en plus, les gens ne sont pas dupes et font un pied de nez aux médias et aux politiciens (Brexit, Gilet Jaune, élection et réélection (!) de Trump, Bolsonaro au Brésil, etc... L'important, c'est d'essayer de réfléchir par soi-même et de s'informer à différentes sources.


Ce message a été modifié par girard - 13 January 2019 à 07:52 .

Tasmanian


#7 Raul

Raul

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2158 Messages :
  • Gender:Male

Posté 21 January 2019 à 12:10

J’ai écouté religieusement l’information de Radio-Canada pendant 25 ans. Je croyais alors que c’était le meilleur réseau d’information. Jusqu’au jour où j’ai visionné une entrevue d’Anne-Marie Dussault avec les trois leaders universitaires durant la crise étudiante. Elle était à genoux devant eux. Complaisance, indulgence... Elle était là pour servir leur cause. Même chose lors d’une entrevue avec le nouveau PM Justin Trudeau. Ce réseau est totalement gangrené par la gauche et la partisanerie. Il y a seulement Sébastien Bovet qui semble être honnête intellectuellement.   



#8 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7672 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 22 January 2019 à 12:07

Dussault, Lepage, Tisseyre... C'est la gauche bobo qui se prostitue pour leurs intérêts et des salaires faramineux qu'ils n'auraient jamais chez Quebecor.... Trudeau achète la complaisance à coup de centaine de millions à R.-C (et ça continue avec le cadeau à la presse canadienne), et tout le monde ont la consigne des boss d'aller à gauche et d'encenser le PM ! Faut dire que naturellement, ils sont tr`s à gauche et ont toujours mordu la main qui les nourrissait.


Tasmanian


#9 CAT345

CAT345

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2388 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 January 2019 à 10:34

À mon avis, le gros problème avec les médias et la presse en général est que les faits ne sont pas rigoureusement vérifiés avant qu'une nouvelle soit diffusée. Avant un bulletin d'information, si le diffuseur cite : ''selon une source anonyme'' ou ''selon des gens bien informés'', cette nouvelle n'a plus aucune crédibilité.

 

Je pense qu'il est difficile dans le contexte actuel de rester neutre et de comprendre ce qui est juste ou non car on est quasiment forcés de prendre parti pour un camp ou pour l'autre au risque de se faire traiter de tout les noms!

 

Le mouvement journalistique actuel aurait t-il comme objectif de miner l'individualisme? 



#10 girard

girard

    MODÉRATEUR

  • Modérateur
  • 7672 Messages :
  • Location:Île d'Orléans

Posté 24 January 2019 à 09:06

À mon avis, le gros problème avec les médias et la presse en général est que les faits ne sont pas rigoureusement vérifiés avant qu'une nouvelle soit diffusée. Avant un bulletin d'information, si le diffuseur cite : ''selon une source anonyme'' ou ''selon des gens bien informés'', cette nouvelle n'a plus aucune crédibilité.

 

Je pense qu'il est difficile dans le contexte actuel de rester neutre et de comprendre ce qui est juste ou non car on est quasiment forcés de prendre parti pour un camp ou pour l'autre au risque de se faire traiter de tout les noms!

 

Le mouvement journalistique actuel aurait t-il comme objectif de miner l'individualisme? 

 

 

Ils orientent les nouvelles et jouent sur le titre en misant sur le fait que la majorité des lecteurs ne liront que ça. Ils ne recueillent pas tous les faits, seulement ce qui sert à passer LEUR message. Le plus bel exemple est celui du flo avec sa calotte de Trump et l'indien qui joue du tambour. Quand tu regardes la vidéo au complet, le jeune n'a pas grand chose à se reprocher et l'indien a l'air d'un imbécile. Bref, pas de quoi faire une nouvelle mais en faisant du cherry picking, ça sert leur objectif anti Trump.

 

Un autre exemple flagrant. Le Journal publie un article sur la fonte du glacier du Groenland selon les données d'un centre de recherche spatiale scandinave. Le journaliste catastrophiste crie au scandale et le texte laisse croire que nous sommes responsables. Je suis allé sur le site du centre de recherche en question et ils étudient le réchauffement en fonction....de l'activité solaire et non du CO2. Leurs recherches tendent vers les taches solaires et l'activité cyclique du Soleil pour expliquer le climat sur terre et ses variations. Un bel exemple de Fake News. Un autre exemple est le fait qu'aucun média n'a fait état du dernier rapport de recherche de la NASA (pourtant assez crédible comparé à Greenpeace, Ouranos et Équiterre....) qui divulgue leurs derniers résultats des données satellite (octobre 2018) à l'effet que le climat se refroidit et le cycle devrait durer 80 ans en raison de la disparition cyclique des taches solaires et de la fuite de CO2 vers l'espace. Un phénomène connu et récurrent (petit âge glaciaire du Moyen-Âge, réchauffement au XVII et XVIIIème siècle, refroidissement de la fin du XIXème siècle, etc....


Ce message a été modifié par girard - 24 January 2019 à 09:18 .

Tasmanian





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)