Aller au contenu


Photo

Essai sur la musicalité


152 réponses sur ce sujet

#1 Celloman

Celloman

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2045 Messages :

Posté 18 October 2005 à 11:32

Mes écoutes récentes dans les boutiques audio de Montréal m'ont amené matière à réflexion. En effet, une constatation était frappante: la plupart des appareils écoutés possèdent une résolution et un rendu de détails impressionnants. Peut-être le trend actuel de la hifi ? Cette résolution devrait logiquement aider à reproduire plus fidèlement la musique. Et pourtant, tous ces appareils ne sont pas égaux dans la façon qu'ils ont de venir éliciter nos émotions, de nous faire oublier l'écoute analytique pour nous impliquer dans la musique, de nous laisser vivre celle-ci sans effort ou fatigue. Reproduire des sons détaillés n'est donc évidemment pas suffisant pour l'expérience musicale. Il faut donc chercher à définir entre les détails cet intangible qui relie le tout pour en approximer la musique.

Plusieurs grands esprits ont tenté de définir la musique.
Victor Hugo: « La musique, c'est du bruit qui pense ».
Leibniz: « La musique est une mathématique de l'âme qui compte sans savoir qu'elle compte ».
Boucourechliev: «la musique est un système de différences qui structure le temps sous la catégorie du sonore».
Inconnu: «résultat d'une organisation volontaire des sons»

Et maintenant un esprit beaucoup moins grand - de moi (pourquoi pas :irk:): «message esthétique et émotionnel résultant d'une architecture sonore personnelle et pourtant souvent universelle»

En même temps, définir la musique demeure très difficile pour un musicien, ou du moins comme un ancien musicien comme moi car la musique se définit en fait lorsqu'on la vit. Donc je la définirais plus par l'expérience qu'on en fait que par ses constituants, ses différents éléments. Comme a dit Malher: «tout se trouve dans la partition – sauf l'essentiel».

Qu'est-ce qui fait alors la musicalité d'un appareil audio ?

Si je poursuis dans le même raisonnement, la musicalité d'un appareil audio serait sa capacité à reproduire le mieux possible la musique pour en éliciter son expérience sur les plans émotionnel et cognitif (esthétique/analytique). Mais l'envers de la médaille est qu'un musicien est paradoxalement souvent une moins bonne personne pour évaluer de la musicalité et même de la qualité globale d'un système audio. En effet, parce qu'un musicien a tendance à se centrer sur l'interprétation et le message musical, son cerveau compense les défauts, sauf si c'est vraiment inécoutable. Mais de compenser ainsi fatigue, ce qui est déjà un indice de difficulté de reproduction du message musical. Absence de fatigue auditive/cognitive donc.

Le deuxième élément qui me vient à l'esprit est l'impression de Globalité. En effet, la musique est d'abord et surtout perçue comme un tout, et non comme une succession d'éléments différents et séparés. Une impression de discontinuité dans la reproduction musicale entrave l'expérience qu'on peut en faire, et le plaisir qu'on peut en tirer, qu'il soit émotionnel ou intellectuel.

Ce tout se présente dans la meilleure façon comme un ensemble fluide, mouvant, organique, libre et vivant. Comment résumer mon troisième élément ? Une impression de vie imprévisible par l'ensemble de ses constituants, car une prévisibilité amenerait monotonie, et une expérience esthétique et intellectuelle moins satisfaisante. Le style de musique joue bien sûr (sic) ici, mais je parle plutôt de la multitude du bon rendu des éléments entendus, de cette sensation multi-texturée et quasi-fractale que sont rythme, dynamique, transitoires, enveloppe harmonique, decay, cohérence. Il y a toujours des éléments auxquels on ne s'attend pas, toujours des découvertes.

Il me semble également que dans ces derniers éléments le rythme et la cohérence permettent particulièrement de nous immerger dans l'expérience musicale... même s'ils ne sont pas tout.

Par l'absence de fatigue cognitive et cognitive, par l'expression globale et non uniquement centrée sur les détails de la musique, par un rendu rythmé, cohérent, vivant et imprévisible, voilà comment je pourrais humblement et approximativement définir ce qui fait la musicalité d'un appareil audio.

Mais vous pourriez aussi vous dire que mon texte n'est qu'une série d'élucubrations pseudo-intellectuelles de la part d'un hurluberlu qui a pensé un jour être un musicien.... Je me rends compte aussi que j'ai probablement outrepassé les limites de la musicalité, et empiété sur la qualité globale d'un appareil audio. L'exercice intellectuel fut quand même amusant. Ne vous gênez pas pour toute sorte de commentaires.
"I think the surest sign that there is intelligent life in the universe is that it hasn't tried to contact us yet." -Calvin (from Calvin & Hobbes)
"Exposure can also be the key........... to audio hell" - Weetabix

#2 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 18 October 2005 à 12:29

Excellent questionnement celloman, qui fait réfléchir. Si je comprend bien tu n'as rien trouvé qui te satisfasse? Laisse moi essayé de t'expliquer ma vison tout à fait pesonnelle de la chose.

Premièrement un appareil audio n'est pas musical, un appareil n'a pas de musicalité. Tout comme un musicien trop technique n'est pas musical. Ça me fait pensé au film «Tout les Matins du monde» où le maître, Monsieur de St-Colombe, dit à Marin Marais alors élève: «Tu n'est pas un musicien, tu es un bon technicien, mais pas un musicien». Il faut une âme, il faut allé au delà de la partition. Et le vécu aussi entre en ligne de compte, Les Suites pour violoncelle de Bach par Pablo Casal à ses 13 ans n'ont pas la même intensité que celle qu'il a interprèté avant sa mort. Non seulemet tou son vécu y transparait, mais son coprs souffrant et ses doigts le font souffrir et tu l'entend sur l'enregistrement. Et ça, sur n'importe quel système de son, tu en as la chair de poule tellement c'est intense.

Tu suis un petit peu mon idée? Un système de son sera plus ou moin proche de la réalité, il modifiera selon sa conception plus ou moins les sons, y ajoutera une coloration plus ou moins agréable. Si tu parles de son tout court, oui les appareils ne se comporte pas tous pareils. De cet aspect tu choisi celui qui te convient le mieux. Mais jamais un système de son sera musical.

Quand j'étais ti cul, on était pas bien riche, je m'étais monté un système de son fait d'un vieux meuble stéréo que j'avais ramassé. J'avais mis les haut parleurs dans des caisse de Pepsi, elle étaient en bois dans le temps et la table Garrard avec un 5 cent collé sur le bras. Pourtant, quand j'écoutai les Suites de violoncelle par pablo Casal, je pleurai. La musicalité me touchai.

Aurais-tu perdu ton écoute musicale? Avons-nous perdu notre écoute musicale?

#3 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 18 October 2005 à 12:43

...ah un thread interessant mon cher!

Tu sais, souvent on discute (je dis bien discute) de l'audio en terme hardware et d' autres fois on discute de la musicalité. Dans l' audio y' a deux aspets a l' écoute:

1-) Analytique
2-) Meloman...ou suivre nos emotions.

Je le sais, je vous apprends rien...

Pour moi, les 2 sont necessaire. La musicalité parcontre pour moi affecte purement mes emotions, genre quand je suis dans ma voiture et puis j' entends "Journey", je montre le volume et j' ecoute...je vie la musique....pas la performance du systeme.

Chez nous, c' est pas du tout la meme chose. Pas trop sur pourquoi mais c' est pas pareil. Il faut que mon systeme sois capable de capturé la puissance de la musique et remplir ma salle. Je ne veux pas un manque de puissance, de la distortion ou manque de resolution. Je veux l'ampleur du musicien ou c' est la musique qui joue. Donc pour arriver a cela, il faut que la resolution, la tonalité, le soundstage, les basses, les voix, la dynamique sois fait comme un ensemble. Je m' explique; Si tout ces aspets sonore font en sorte qui me donne l' ampleur que la musique essaie de nous faire vivre....ca devien musicale pour moi.

Nina Simone est un exemple. Souvent je l' ammene quand je fait l' ecoute d' un <<systeme>>. La raison, c' est que si le poids de la voix de Nina m'arrive pas j' ai bien de la misere a me rendre <<emotionally involved>> avec elle...avec le systeme. Naturellement si la resolution du systeme n' arrive pas a me transmettre les subtilté micro dynamique...je n'arrive pas encore une fois. Si j' ai pas (dans Little Girl Blue)elle assise a gauche et le piano a droite mais d' une facon ou les 2 sont connecté sans voir un vide (donc soundstage)...j' ai encore de la misere a me connecter.

J' espere de me faire comprendre et j' espere qu' on me lis pas en diagonale...

Les aspets sonore IMHO ne sont pas subjectif. La musicalité, est subjectif. Des fois je me demande si les gens sont sur la bonne track...si ils sont bien guidé et que leurs priorites pour les aspets sonore sont a bonne place.

C' est pour cette raison je trouve ces genres de threads important.

#4 moiDeb

moiDeb

    Super modératrice

  • Super modérateur
  • 3145 Messages :
  • Gender:Female
  • Location:Rive-Sud
  • Interests:Audio, Films, Informatique, Jeux, Gadgets, Pêche,

Posté 18 October 2005 à 12:59

Poiram, je ne pense pas que j'ai perdu mon écoute musicale. Je ne passe pas mon temps à tenter de mesurer ce que j'entends, malgré que je peux donner des détails et que j'apprécie les améliorations faites ici au système depuis le début.

J'écoute et je sens la musique en moi et j'ai l'impression qu'elle me parle parfois. J'entends les notes qui me font frissoner, les soupirs, les touches des joueurs de jazz sur leurs trompettes, je sens vibrer les peaux des gros tambours chinois, les respirations des musiciens, les voix sublimes qui me donnent parfois l'impression que les compositeurs et interprètes ont été diviniment touchés, etc. Je pense particulièrement à Itzak Perlman dans la Liste de Shindler; il fait pleurer son violon et l'émotion m'accapare... Maria Callas qui chante et qui transmet son émotion, pensez-y, il y a tout plein de musique qui nous fait la même chose.

Je pense aussi, par contre, que les gens ne l'apprécient plus parfois, ils sont tellements préoccupés à mesurer ce qu'ils entendent.....qu'ils oublient d'écouter et de s'émerveiller du talent que certains possèdent pour nous transporter ailleurs et nous faire oublier tous les maux du monde pour un court délai.

Je viens de lire le commentaire d'Anglofun et je dirais que je suis plus mélowomane :lol: .
.
.
.
.
« Sois heureux un instant. Cet instant, c’est ta Vie. ».

#5 Celloman

Celloman

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2045 Messages :

Posté 18 October 2005 à 13:17

Hmmm.
Poiram, j'ai dit que j'ai trouvé qu'il y avait des différences importantes entre les appareils malgré leur résolution et capacité à rendre les détails. Pas qu'il n'y avait rien eu qui m'avait plu... Par ailleurs, je ne crois pas qu'un appareil ne soit pas musical, car on entend des différences entre les appareils. Relis ce que j'écris:

"la musicalité d'un appareil audio serait sa capacité à reproduire le mieux possible la musique pour en éliciter son expérience sur les plans émotionnel et cognitif (esthétique/analytique)."

Que cette perception réellement présente soit variable d'un individu à l'autre, oui, pas de problème avec ça, c'est ce qui fait d'ailleurs la force et la faiblesse de l'oreille d'un bon musicien:

"Mais l'envers de la médaille est qu'un musicien est paradoxalement souvent une moins bonne personne pour évaluer de la musicalité et même de la qualité globale d'un système audio. En effet, parce qu'un musicien a tendance à se centrer sur l'interprétation et le message musical, son cerveau compense les défauts, sauf si c'est vraiment inécoutable."

Donc, oui, Anglofun, il y a un côté subjectif à cause de la variabilité interpersonnelle de cette perception. Mais elle n'en est pas moins réelle AMHA.
"I think the surest sign that there is intelligent life in the universe is that it hasn't tried to contact us yet." -Calvin (from Calvin & Hobbes)
"Exposure can also be the key........... to audio hell" - Weetabix

#6 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 18 October 2005 à 13:17

...en passant je ne pense pas, meme je sais, que Celloman ce questionne pas sur la musicalité qu'il interprete mais plutot comment l' industrie ou le monde en generale est rendu avec leurs priorites.

La plupart des systemes font du tres bon staging. .. au cout de la dynamique est le poids....un manque flagrant.

Pourquoi avoir des priorites sur seulement le staging au cout de la dynamique et le poids ? Ceci affecte la musicalité a fonds IMHO.

Celloman if I am on the wrong track, please reguide me.

#7 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 18 October 2005 à 13:21

Je viens de lire le commentaire d'Anglofun et je dirais que je suis plus mélowomane.

Moideb, moi je dis avec le systeme que tu as, there is no way que tu es melowoman. La sonorité t'emporte avant la musique.

Si non, tu aurais une mini chaine Sanyo.

#8 moiDeb

moiDeb

    Super modératrice

  • Super modérateur
  • 3145 Messages :
  • Gender:Female
  • Location:Rive-Sud
  • Interests:Audio, Films, Informatique, Jeux, Gadgets, Pêche,

Posté 18 October 2005 à 13:22

Moideb, moi je dis avec le systeme que tu as, there is no way que tu es melowoman.  La sonorité t' emporte avant la musique.
Si non, tu aurais une mini chaine Sanyo.

Tu as raison, c'est la qualité du son, la définition, la précision, le rendu qui me fait triper !
.
.
.
.
« Sois heureux un instant. Cet instant, c’est ta Vie. ».

#9 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 18 October 2005 à 13:27

Tu as raison, c'est la qualité du son, la définition, la précision, le rendu qui me fait triper !

;)

#10 Invité_AltecVot_*

Invité_AltecVot_*
  • Guests

Posté 18 October 2005 à 13:32

Merci Celloman de démarrer un sujet de cette nature. Ça fait un bout de temps qu'on n'a pas fait de voltige "méta" musicale. J'adore !

Ma perception de ce qu'est la musicalité est explicite dans ton propos lorsque tu mentionnes :

En effet, la musique est d'abord et surtout perçue comme un tout, et non comme une succession d'éléments différents et séparés. Une impression de discontinuité dans la reproduction musicale entrave l'expérience qu'on peut en faire, et le plaisir qu'on peut en tirer, qu'il soit émotionnel ou intellectuel.

Ce tout se présente dans la meilleure façon comme un ensemble fluide, mouvant, organique, libre et vivant.

Sans mettre de côté les autres éléments, qui sont aussi des constituantes du message musical reproduit, c'est surtout la perception du "Tout" qui est importante pour moi. Évidemment, comme le mentionne Poiram, il faut aussi qu'au moment de l'enregistrement cette impression de musicalité ait été capté. Si elle n'y est pas, rien ne pourra l'ajouter (sauf peut-être une "Take two"). Contrairement à ce que Poiran mentionne, oui un système peut être musical s'il laisse passer et transmet le plus fidèlement possible, l'émotion et la magie captées lors de l'enregistrement.

A+

AltecVot

#11 Celloman

Celloman

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2045 Messages :

Posté 18 October 2005 à 13:39

...en passant je ne pense pas, meme je sais, que Celloman ce questionne pas sur la musicalité qu' il interprete mais plutot comment l' industrie ou le monde en generale est rendu avec leurs priorites.

La plupart des systemes font du tres bon staging. .. au cout  de la dynamique est le poids....un manque flagrant.

Pourquoi avoir des priorites sur seulement le staging au cout de la dynamique et le poids ? Ceci affecte la musicalité a fonds IMHO.

Celloman if I am on the wrong track, please reguide me.

Moi ? Te guider ? Comment guider un ouragan sonore ? :P
Je me posais la question comme je le disais dans mon message - qu'est-ce qui fait que des appareils seront différents sur le plan de la musicalité malgré leur pouvoir de résolution impressionnant égal. Mais tu as aussi raison: l'industrie semble privilégier actuellement la résolution, les détails, au détriment de la musicalité. Du moins c'est mon impression après mes différentes écoutes.

Merci Celloman de démarrer un sujet de cette nature. Ça fait un bout de temps qu'on n'a pas fait de voltige "méta" musicale. J'adore !

Ma perception de ce qu'est la musicalité est explicite dans ton propos lorsque tu mentionnes :
Sans mettre de côté les autres éléments, qui sont aussi des constituantes du message musical reproduit, c'est surtout la perception du "Tout" qui est importante pour moi. Évidemment, comme le mentionne Poiram, il faut aussi qu'au moment de l'enregistrement cette impression de musicalité ait été capté. Si elle n'y est pas, rien ne pourra l'ajouter (sauf peut-être une "Take two"). Contrairement à ce que Poiran mentionne, oui un système peut être musical s'il laisse passer et transmet le plus fidèlement possible, l'émotion et la magie captées lors de l'enregistrement.

A+

AltecVot

Tu as bien compris le sens de mon texte - et on semble être sur la même longueur d'onde (sic)!

Poiram, désolé si je n'avais pas compris cette partie importante de ton texte: la musicalité ne pourra s'exprimer bien sûr que si elle a été captée convenablement à l'enregistrement.
"I think the surest sign that there is intelligent life in the universe is that it hasn't tried to contact us yet." -Calvin (from Calvin & Hobbes)
"Exposure can also be the key........... to audio hell" - Weetabix

#12 Albator

Albator

    Super modérateur

  • Super modérateur
  • 3305 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montreal
  • Interests:Audio, musique, cinéma, photographie

Posté 18 October 2005 à 14:42

Sans mettre de côté les autres éléments, qui sont aussi des constituantes du message musical reproduit, c'est surtout la perception du "Tout" qui est importante pour moi. Évidemment, comme le mentionne Poiram, il faut aussi qu'au moment de l'enregistrement cette impression de musicalité ait été capté. Si elle n'y est pas, rien ne pourra l'ajouter (sauf peut-être une "Take two"). Contrairement à ce que Poiran mentionne, oui un système peut être musical s'il laisse passer et transmet le plus fidèlement possible, l'émotion et la magie captées lors de l'enregistrement.

Je suis pas mal d'accord avec la définition d'AltecVot quoique je crois que la musicalité veut dire restituer le plus fidèlement possible l'événement musical, que la musique soit belle, discordante, agressive, remplie d'émotion, etc. Evidemment, un système qui sonne bien est euphonique mais pas nécessairement musical.

Albator

#13 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 18 October 2005 à 14:51

Oui et je me suis mal exprimé. C'est en effet AltecVot qui a compris l'essence de mon texte. Quand je dit qu'il n'y a pas d'ampli musical je pense au sens musical d'un artiste, d'un interprète. Un ampli ne feras pas bien sortir une interprètation pourri. Il ne réinterprètera pas la pièce.

Par contre quand vous parlez d'un ampli musical, vous parlez de cet aspect qu'a un appareil à venir vous cherchez plus qu'un autre de par ses charactéristiques particulières. ll vas être plus doux, plus rapide, moins edgie, plus ci, moins ça. Donc plus dans vos goûts... Je me trompe? Ces mêmes critères s'appliquent aux autres composante d'une chaine aussi? Un lecteur CD ou une enceinte vas être plus musical que d'autre.

#14 Celloman

Celloman

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2045 Messages :

Posté 18 October 2005 à 15:05

Oui et je me suis mal exprimé. C'est en effet AltecVot qui a compris l'essence de mon texte. Quand je dit qu'il n'y a pas d'ampli musical je pense au sens musical d'un artiste, d'un interprète. Un ampli ne feras pas bien sortir une interprètation pourri. Il ne réinterprètera pas la pièce.

Par contre quand vous parlez d'un ampli musical, vous parlez de cet aspect qu'a un appareil à venir vous cherchez plus qu'un autre de par ses charactéristiques particulières. ll vas être plus doux, plus rapide, moins edgie, plus ci, moins ça. Donc plus dans vos goûts... Je me trompe? Ces mêmes critères s'appliquent aux autres composante d'une chaine aussi? Un lecteur CD ou une enceinte vas être plus musical que d'autre.

Je ne parlais pas de mes goûts. J'essayais de définir par quoi pouvait être exprimé la musicalité au travers d'un appareil ou d'un système. Mon essai porte sur comment il peut le faire.

Mais ce n'est qu'un essai, avec ma part de subjectif.
"I think the surest sign that there is intelligent life in the universe is that it hasn't tried to contact us yet." -Calvin (from Calvin & Hobbes)
"Exposure can also be the key........... to audio hell" - Weetabix

#15 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 18 October 2005 à 15:40

Et loin de moi l'intention de vouloir entraver de près ou de loin cette réflexion, D'ailleur parfois sur l'ordi on est loin de pouvoir se taper une bonne écoute. Alors je suis passé au salon. hé que c'est vrai que un système sonne bien que c'est plus facile d'embarqué dans la musique (y)

#16 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 18 October 2005 à 15:56

Je ne parlais pas de mes goûts. J'essayais de définir par quoi pouvait être exprimé la musicalité au travers d'un appareil ou d'un système. Mon essai porte sur comment il peut le faire.

Mais ce n'est qu'un essai, avec ma part de subjectif.

Très très intéressant, à vous lire, je me rends compte jusqu'à quel point il y a une complexitude entre tous ces paramaitres qui composent l'écoute de la musique. De l'état même de nos oreilles au moment de l'écoute, du type de musique en passant par les appareils qui composent la chaine, la salle etc... Aussi notre faculté à l'habitude du son d'un appareil, un ampli mettons, ainsi que nos réactions aux différences d'un autre ampli comparer au nôtre, qui peut mener à l'échangitte aigu. Il y a les modes, Anglo parlait du staging ou la précision des détails. Vous parlez de la qualité des enregistrements qui sont, selon moi, truffés d'incongruités, pourquoi une chanteuse chante au centre alors qu'elle joue du piano qui lui est à gauche. On demande à notre cerveau de comprendre ce message qui au départ est faux et en plus d'y entendre de la musicalité. J'en suis à me demander si finalement au lieu de chercher l'appareil idéal, on ne serait pas mieux tous ensemble de dire à l'industrie d'enregistrer comme du monde.

amicalement
Richard

#17 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 18 October 2005 à 18:21

Dickduff, c'est bien sûr que si l'industrie.... mais ce n'est pas le cas, Joe 6 pack rules the earth.

Donc Celloman, that's it...no more comments me amigo ?

#18 Weetabix

Weetabix

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2750 Messages :
  • Location:Montréal

Posté 18 October 2005 à 19:01

Le deuxième élément qui me vient à l'esprit est l'impression de Globalité. En effet, la musique est d'abord et surtout perçue comme un tout, et non comme une succession d'éléments différents et séparés. Une impression de discontinuité dans la reproduction musicale entrave l'expérience qu'on peut en faire, et le plaisir qu'on peut en tirer, qu'il soit émotionnel ou intellectuel.

Ce tout se présente dans la meilleure façon comme un ensemble fluide, mouvant, organique, libre et vivant.

Comme d'autres j'aime beaucoup cette description de la musicalité. L'inverse me fait penser à une écoute analytique. Un sport auquel je m'adonne un peu trop dernièrement :(

Je me posais la question comme je le disais dans mon message - qu'est-ce qui fait que des appareils seront différents sur le plan de la musicalité malgré leur pouvoir de résolution impressionnant égal. Mais tu as aussi raison: l'industrie semble privilégier actuellement la résolution, les détails, au détriment de la musicalité. Du moins c'est mon impression après mes différentes écoutes.

Les fabricants (les majeurs du moins) suivent le marché et le marché est composé de qui au juste? Je ne le dis pas de façon péjorative mais je doute que la majorité y accorde autant de temps et de réflexion que les membres de ce forum ou d'autres.

Ils prennent leurs infos dans les revues, à l'aide des vendeurs et de leurs connaissances (sans être trop b.tch j'imagine que ça c'est les bon clients). Est-ce que l'on peut assumer que la plupart du temps ils vont se faire parler de soundstage, d'image et de résolution? Je crois que oui et je ne blâme personne pour cela. Je crois qu'il est plus facile de discuter et de "quantifier" ces éléments que de discuter de musicalité. Surtout que l'apprentissage de la musicalité est subjective et demande de s'exposer à plusieurs environnement sonore ou concept différents pour en saisir les nuances. Cet apprentissage se fera bien sûre à des vitesses et atteindra des sommets différents selon les individus.

Que doivent/vont faire les manufacturiers dans ce cas là? Aujourd'hui ça se complique encore plus, les clients veulent un remote, un "home theater pass through", des sorties balancés et non balancés....... Tout ça pour le même prix.... Je ne les excuses pas mais ça devient difficile. Sans parler que la majorité des clients ne seront jamais exposés à des OB, des full range....

Heureusement il reste encore beaucoup de passionnés mais il faut les découvrir. Je me trouve chanceux dans un sens parce que ce forum a accéléré mon apprentissage et j'en remercie tout le monde. Mais c'est aussi un couteau à deux tranchants.:chris: J'aurais besoin d'une paire d'OB, des full range, des panneaux et des électrodynamiques... :( J'ai choisis mon compromis et je travaille pour l'améliorer.

Pour en revenir à la musicalité, je crois que la neutralité est importante. La résolution aussi car elle nous fait découvrir le talent de certains artistes. Mais au stade ou je suis je crois que ce qui m'importe c'est surtout les timbres, l'absence de grain, le PRAT et je seconde Anglofun, le poids pour son implication physique et la dynamique. Il faut bien sûre que le tout soit cohérent et fluide.

Je relis le dernier paragraphe et je me dis que finalement ce qui importe le plus c'est la synergie entre tous les éléments, moi inclus :) .

#19 Anglofun

Anglofun

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 6438 Messages :
  • Location:Terrebonne, Qc
  • Interests:Too many to list!<br />

Posté 18 October 2005 à 19:08

J`aime bien ta reponse et ton questionnement Weetabix.

Est ce que le marché est creé par la demande des clients (audiophiles/melomanes)
ou
Est ce que c`est le marché qui est guidé par ce que les manufacturiers d`équipement audio font ?

(my bad I think I am ruining your thread Celloman :irk: )

#20 Invité_Stoik_*

Invité_Stoik_*
  • Guests

Posté 18 October 2005 à 19:27

Je vous lis là et j'aime ça. J'apprend à vous connaître, vous, audiophiles, mélomanes ou simplement amateur de musique comme moi. Continuez comme ça, j'observe! ^_^

La musicalité pour moi se résume à une chose, réussir à comprendre le message musical, le jeu entre les musiciens, l'intention des artistes. Un radio à 50$ peut être musical autant qu'un kit de 100 000$, tant et aussi longtemps que vous ne manquez pas une note de ce que vous êtes en train d'écouter, bref que vous croyez entendre ce que je décris dans la première phrase de ce paragraphe.

À mon avis, la quête de la perfection en reproduction musicale commence par la musicalité, tout le reste n'est que du bonus. Bravo Celloman d'avoir commencé ce que je pense être une réflexion fondamentale pour tout ceux qui aiment écouter de la musique.

(y)

Bye.

#21 zorro

zorro

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2788 Messages :
  • Gender:Male

Posté 18 October 2005 à 20:12

(y) Mon cher Celloman, c'est toujours un regal que de te lire, quand a ton questionement je suis (encore une fois) de la meme pensé que Altec vot, pour ceux qui me connaissenr le savent deja.
Mon cher Anglofun j'espere que tu va bien, je voulez te dire une chose,: ne te demande pas si il y a des gens qui sont en dehor de la track ou que toi soi en dehor, mais dit toi plutot que les gens ne voient et n'ecoutent pas un systeme ou la musique de la meme maniere que toi ou moi, ou n'importe qui, et je crois que personne est en dehor de la track, a chaqun son petit bonheur :wub:
Revenon au sujet principal

Ne discute jamais avec un imbécile, il t'amène à son niveau, après il te bat avec son expérience.

Celui qui a peur meurt à tous les jours, celui qui n'a pas peur meurt une fois seulement. (Paolo Borsellino, Juge antimafia Italien, assassiné en 1992)


#22 Celloman

Celloman

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2045 Messages :

Posté 18 October 2005 à 20:21

Et loin de moi l'intention de vouloir entraver de près ou de loin cette réflexion, D'ailleur parfois sur l'ordi on est loin de pouvoir se taper une bonne écoute. Alors je suis passé au salon. hé que c'est vrai que un système sonne bien que c'est plus facile d'embarqué dans la musique

Bon ben, bonne écoute :huh:

J'en suis à me demander si finalement au lieu de chercher l'appareil idéal, on ne serait pas mieux tous ensemble de dire à l'industrie d'enregistrer comme du monde.

C'est mauditement vrai que ça aiderait. Au moins, ça existe, même s'il faut un peu chercher...

Heureusement il reste encore beaucoup de passionnés mais il faut les découvrir. Je me trouve chanceux dans un sens parce que ce forum a accéléré mon apprentissage et j'en remercie tout le monde. Mais c'est aussi un couteau à deux tranchants.:chris: J'aurais besoin d'une paire d'OB, des full range, des panneaux et des électrodynamiques... J'ai choisis mon compromis et je travaille pour l'améliorer.

Ha! Je comprends bien ça - tu n'as qu'à acheter 4 paires de HP différents... :D

Je relis le dernier paragraphe et je me dis que finalement ce qui importe le plus c'est la synergie entre tous les éléments, moi inclus .

Bien dit.

Est ce que le marché est creé par la demande des clients (audiophiles/melomanes)
ou
Est ce que c`est le marché  qui est guidé par ce que les manufacturiers d`équipement audio font ?

(my bad I think I am ruining your thread Celloman  )

Bonne question - mais en même temps j'imagine qu'on peut avoir un petit rôle si on commence à dire ce que l'on veut. Mais de toute façon, on a le pouvoir en dernier lieu de s'informer, d'écouter et de choisir ce qui nous plaît.
Et je ne t'en veux pas trop de «ruiner» mon thread, comme tu dis :lol:

La musicalité pour moi se résume à une chose, réussir à comprendre le message musical, le jeu entre les musiciens, l'intention des artistes. Un radio à 50$ peut être musical autant qu'un kit de 100 000$, tant et aussi longtemps que vous ne manquez pas une note de ce que vous êtes en train d'écouter, bref que vous croyez entendre ce que je décris dans la première phrase de ce paragraphe.

Tu dis en fait que la musicalité vient plus de toi, de ta perception, que des appareils eux-mêmes ?

À mon avis, la quête de la perfection en reproduction musicale commence par la musicalité, tout le reste n'est que du bonus. Bravo Celloman d'avoir commencé ce que je pense être une réflexion fondamentale pour tout ceux qui aiment écouter de la musique.

J'imagine que ça peut dépendre selon les personnes, mais j'ai tendance à être d'accord avec toi: musicalité d'abord. Mais plus on avance dans la passion de l'audio, le bonus, on le veut aussi... Merci pour le compliment.
"I think the surest sign that there is intelligent life in the universe is that it hasn't tried to contact us yet." -Calvin (from Calvin & Hobbes)
"Exposure can also be the key........... to audio hell" - Weetabix

#23 Invité_Stoik_*

Invité_Stoik_*
  • Guests

Posté 18 October 2005 à 22:31

Tu dis en fait que la musicalité vient plus de toi, de ta perception, que des appareils eux-mêmes ?

Pas plus l'un que l'autre pour le principe, mais la perception de celui qui écoute l'appareil est sûrement plus importante que l'appareil en tant que tel dans la pratique.

J'imagine que ça peut dépendre selon les personnes, mais j'ai tendance à être d'accord avec toi: musicalité d'abord. Mais plus on avance dans la passion de l'audio, le bonus, on le veut aussi... Merci pour le compliment.

C'est sûr, on veut tous ce bonus dans le fond, comme le million à la loto. :trefle:

Bye.

#24 Invité_AltecVot_*

Invité_AltecVot_*
  • Guests

Posté 18 October 2005 à 23:38

Est-ce que l'on peut assumer que la plupart du temps ils vont se faire parler de soundstage, d'image et de résolution? Je crois que oui et je ne blâme personne pour cela. Je crois qu'il est plus facile de discuter et de "quantifier" ces éléments que de discuter de musicalité. Surtout que l'apprentissage de la musicalité est subjective et demande de s'exposer à plusieurs environnement sonore ou concept différents pour en saisir les nuances. Cet apprentissage se fera bien sûre à des vitesses et atteindra des sommets différents selon les individus.

Je crois que tu soulèves ici un point important et non négligeable. La quantification très subjective d'une notion telle que la musicalité versus la quantification "mesurable" de qualificatifs précis que sont la résolution, le timbre, le "Sound Stage, l'image, etc. Donc, un client potentiel qui a peu ou pas "d'éducation" en ce sens est à la merci du représentant (Todd et Emmanuel ne me tirez pas dessus !) si celui-ci n'oriente pas le discours dans cette direction. À l'opposé, est-ce que le client est/sera réceptif à ce discours ?

Il en va de même du lecteur et des chroniqueurs de magazine (je parle de personnes très proches que je connais bien). Mais est-ce qu'un discours sur la reproduction musicale peut être suffisamment précis afin qu'un chroniqueur puisse clairement véhiculer ses impressions d'analyse d'un appareil en banc d'essai ? Est-ce que le lecteur est "outillé" pour en interpréter le sens ? Est-ce que ça l'intéresse ?

Je crois personnellement que le vocabulaire pour décrire ce qu'est la musicalité est à définir afin que tous s'y retrouvent. Il existe déjà, du moins en bonne partie, pour décrire la plupart des autres caractéristiques "mesurables" des appareils, mais pour la musicalité, il n'y a pas grand-chose selon moi. Devrait-on s'y attarder, ou bien est-ce complètement futile ?

Dans un autre ordre d'idée. Pourquoi un appareil semble "musical" tandis que celui qui est à côté ne l'est pas ? Mon idée est fort simple à ce sujet. Les concepteurs ont simplement pris le temps de sélectionner et d'agencer les composants internes de telle sorte que la signature sonore de l'appareil corresponde, après des heures et des heures d'écoute "subjective" (et non pas de simple lecture de mesure d'oscilloscope et d'analyseur de spectre quelconque) à une "impression de perception" dites "musicale". Certaines firmes ont très bien réussi selon moi. D'autres, sont passés à côté.

Mon opinion.

A+

AltecVot

#25 Invité_AltecVot_*

Invité_AltecVot_*
  • Guests

Posté 18 October 2005 à 23:53

La musicalité pour moi se résume à une chose, réussir à comprendre le message musical, le jeu entre les musiciens, l'intention des artistes. Un radio à 50$ peut être musical autant qu'un kit de 100 000$, tant et aussi longtemps que vous ne manquez pas une note de ce que vous êtes en train d'écouter, bref que vous croyez entendre ce que je décris dans la première phrase de ce paragraphe.

Selon moi, je ne crois pas qu'un radio à 50 $ puisse être "musicale ". Désolé ! Il peut reproduire de la musique oui. Mais les subtilités et les nuances du jeu des interprètes nécessite une certaine justesse dans la reproduction afin de percevoir cette fameuse "émotion", ce petit plus qui rend la prestation "vivante" (évidemment si cet aspect a été vécu par les interprètes et captés au moment de l'enregistrement). Donc, une radio à 50$, n'est pas en mesure, pour des considérations purement techniques, de reproduire toutes ces nuances.

La musicalité n'est pas seulement la reproduction d'un ensemble de notes et de sons.

A+

AltecVot




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)