Aller au contenu


Photo

La basse, la connaissons-nous?


126 réponses sur ce sujet

#1 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 December 2008 à 08:46

Salut,

Suite à la discussion sur la basse que nous avons eu chez Ti-Lou, j'aimerais bien connaitre votre avis sur la basse, ces effets, sur les croyances et peut être le vocabulaire employé.

Jcrotel a écrit: En effet, comme les "dires" sur les MG 1.6 qui manqueraient de "basses" alors que les specs montrent qu'elles decendent dans les 40 Hrtz ...

Si l'on regarde le tableau que je reprend, on s'aperçoit que le gros de la basse débute autour de 50 Hz n'y a t'il pas une erreur de compréhension lorsque l'on parle de basse profonde, en s'imaginant que profond veut dire le plus bas possible, vers les 20 Hz?


Nous connaissons tous et avons tous ressenti la basse qui fait du rentre dedans, celle que l'on appelle la basse profonde, question, si les instruments ne descendent pas plus bas, en général, que 50 Hz, sur quelles fréquences doit on travailler pour obtenir cet effet? Par corollaire, l'amoindrir si cela cause un problème. Me suivez-vous?

En d'autre termes, si ce n'est pas en descendant dans les Hz que l'on obtient de la grosse basse qui remue, comment l'obtient on?

Lorsque l'on parle de basse profonde, on parle de quoi alors?

Façon comme une autre de lancer le week end.

Richard

#2 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 12 December 2008 à 09:05

Ce qui m'énerve c'est quand tu prends des spec, exemple les MG 1.6 (Freq. Resp. 40-24kHz ±3dB)

± 3dB c'est 6 dB d'eccart. 6 dB c'est 4 fois moins fort. Et dans leurs courbe de réponse, c'est à partir de quelle fréquence que ça "drop" à 40 hz? 100 hz? 200 hz? C' est dans quelle condition qu'ils ont poigné le 40hz, dans une salle anéchoïque? Avec un ampli qui support quelle impédance à 40hz? Dans une salle normal, quelle sont les cancellation due au dipole?


ouch

#3 HAL-9OOO

HAL-9OOO

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 747 Messages :

Posté 12 December 2008 à 09:16

D'année en année les manufacturiers on toujours besoin de justifié leur nouveaux produit par rapport aux anciens et pour faire celà il parle de ''meilleur ou plus de basse'' ou ''meilleur ou plus de détails''. Rarement un manufacturier va décrire son nouveaux produit comme ayant un meilleur timbre ou un son s'approchant du réalisme par exemple. Imho c'est parce que le gros des acheteurs ne peuvent pas faire cette différence ou que rarement un magasin audio n'as la piece pour tirer avantage de cette qualité audio.

Aujourd'hui beaucoup de haut-parleur ont trop de basse ou sont beaucoup trop détaillés et ce n'est souvent qu'une question de calibration.

A mon avis un son se raprochant de la réalité va etre capable d'impact et de vitesse avec un timbre sonore marquer d'émotion. Trop détaillé on perd l'émotion et le timbre, trop de basse le son est mou et sans impact.

Les manufacturier de leur cotés doivent continuer la business mais est-ce vraiment a notre avantage ???
Les meilleurs haut-parleur sont chose du passé selon-moi.

#4 jcrotel

jcrotel

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 494 Messages :

Posté 12 December 2008 à 09:20

Salut,

Suite à la discussion sur la basse que nous avons eu chez Ti-Lou, j'aimerais bien connaitre votre avis sur la basse, ces effets, sur les croyances et peut être le vocabulaire employé.

Jcrotel a écrit: En effet, comme les "dires" sur les MG 1.6 qui manqueraient de "basses" alors que les specs montrent qu'elles decendent dans les 40 Hrtz ...

Si l'on regarde le tableau que je reprend, on s'aperçoit que le gros de la basse débute autour de 50 Hz n'y a t'il pas une erreur de compréhension lorsque l'on parle de basse profonde, en s'imaginant que profond veut dire le plus bas possible, vers les 20 Hz?


Nous connaissons tous et avons tous ressenti la basse qui fait du rentre dedans, celle que l'on appelle la basse profonde, question, si les instruments ne descendent pas plus bas, en général, que 50 Hz, sur quelles fréquences doit on travailler pour obtenir cet effet? Par corollaire, l'amoindrir si cela cause un problème. Me suivez-vous?

En d'autre termes, si ce n'est pas en descendant dans les Hz que l'on obtient de la grosse basse qui remue, comment l'obtient on?

Lorsque l'on parle de basse profonde, on parle de quoi alors?

Façon comme une autre de lancer le week end.

Richard


Je ne suis certainement pas en mesure de répondre à ta question mais je peux alimenter un peu. J'ai tenté une expérience il y a quelques semaines en comparant mes 3 systèmes (dans la même pièce, donc tout le tralala et le barda de déplacer et mettre le salon à l'envers comme ça se peut pas, donc ... je vous laisse deviner la bla bla de ma conjointe) et j'ai donc comparé mes panneaux (MG 1.6 - 40 Hrtz aux spec) à mon système CM (avec deux sub supposés descendre sous les 30 Hrtz) et mes petites Linn Kan (j'ai pas les specs mais je suppose que ça doit pas être sous les 50-55 Hrtz).

André Larue Sextet au menu et l'attention mise sur la contrebasse, de même que Leonard Cohen (10 new songs - sa voix grave et la gauche du clavier du piano à l'honneur, accompagné de "base" guitar).

Ma petite conclusion : aucune "lacune significative" de basses dans l'une ou l'autre des configurations.
J'entends par là qu'à mon oreille de "non audiophile", les trois set-up rendaient le tout très différement mais ce n'est pas à cause de la basse (ou du manque de basse) que je pouvais préférer l'un à l'autre. S'il fallait noter, je dirais que le moins bon était le set-up CM (avec des basses supposées plus "profondes"), le plus "envoutant" mes panneaux et les Linn Kan ... "cute", plaisant (et surprenant pour deux petites boîtes que tu peux mettre dans un coffre à gants).

Je ne répond donc pas à ta question mais je pense que "l'absence" de grosse basse "rentre-dedans" comme tu dis n'a pas vraiment d'effet sur mon appréciation de ce que j'entends.

#5 jcrotel

jcrotel

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 494 Messages :

Posté 12 December 2008 à 09:52

Ce qui m'énerve c'est quand tu prends des spec, exemple les MG 1.6 (Freq. Resp. 40-24kHz ±3dB)

± 3dB c'est 6 dB d'eccart. 6 dB c'est 4 fois moins fort. Et dans leurs courbe de réponse, c'est à partir de quelle fréquence que ça "drop" à 40 hz? 100 hz? 200 hz? C' est dans quelle condition qu'ils ont poigné le 40hz, dans une salle anéchoïque? Avec un ampli qui support quelle impédance à 40hz? Dans une salle normal, quelle sont les cancellation due au dipole?


ouch


Je vais être "beau joueur" :innocent: . C'est vrai que mes panneaux ne me donnent pas toute la basse "possible". Je le vois bien en CM. Il manque quelque chose dans les séquences de tremblement de terre, d'explosion et autres effets spéciaux du genre. Mes deux petits sub ne font cependant pas la job avec les panneaux (l'ensemble ne sort pas bien).

Cela dit, pour moi (et rien que pour moi), je ne sens pas ce "besoin" de plus de basses dans la musique que j'écoute et je comprends que ça ne veut pas dire que parce que je n'en sens pas le besoin ... qu'elle est toute là. S'il me manque quelque chose, c'est dans de rares passages, comme des roulements de tambour dans le "Sacre du printemps", ou les coups de canons dans "1812", d'autres aussi je suppose mais la question qui me vient est "ça va coûter combien pour ajouter ce petit plus" et que puisque je suis plutôt porté vers des truc plus smooth (style quatuor à cordes ou musique unplugged), pas vraiment d'intérêt à imaginer l'investissement requis.

Et si ça ne rend pas toute la basse de la musique Hip hop de ma fille (compte tenu qu'il y en a déjà trop à mon goût), ben c'est un bonheur de "manquer de basses" :rolleyes:

#6 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 12 December 2008 à 09:56

Je reprend encore mon exemple des MG1.6 ( je ne tente pas des descendre car ce sont des enceintes qui ont rapport qualité prix et sonorité dur à battre, je les aime bien) mais c'est pour discuter.

voici la courbe de réponse pris chez Stéréophile, ça grimpe à 70 hz pour tomber à rien....

Image IPB

#7 HAL-9OOO

HAL-9OOO

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 747 Messages :

Posté 12 December 2008 à 10:04

Interessant que le plus envoutant soit les panneaux. Selon-moi il procure vitesse, impact et un excellent timbre sonore, ce qui donne l'effet envoutant, l'émotion.

Tremblement de terre et explosion ne sont pas de la musique, aucun speaker audiophile n'est fait pour ça et c'est normal que des MG 1.6 ne rendent pas cet effet tel qu'il devrait etre resentie car c'est la job d'un sub de faire bouger les fondations de la maison. Jamais on ne devrait rajouter de sub a un kit audiophile, c'est le plus gros blasphème audiophile qui soit imho.

Ce message a été modifié par HAL-9OOO - 12 December 2008 à 10:09 .


#8 matamor

matamor

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 3048 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Quelquepart

Posté 12 December 2008 à 10:06

A mon avis un son se raprochant de la réalité va etre capable d'impact et de vitesse avec un timbre sonore marquer d'émotion. Trop détaillé on perd l'émotion et le timbre, trop de basse le son est mou et sans impact.


Comment un haut-parleur peut être trop détaillé?

L'émotion et le timbre ne sont-ils pas dans la restitution des détails subtils qui, trop souvent, sont masqués par des hp colorés?

#9 HAL-9OOO

HAL-9OOO

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 747 Messages :

Posté 12 December 2008 à 10:14

Comment un haut-parleur peut être trop détaillé?

L'émotion et le timbre ne sont-ils pas dans la restitution des détails subtils qui, trop souvent, sont masqués par des hp colorés?


Prend un égalisateur graphique et pousse dans le range 1000khz a 5000khz et tu va entendre beaucoup plus de détails et de chose jamais entendu normalement mais la musique devient froide, seche, sans émotions, etc ...
Plusieurs haut-parleurs sont très dominant dans ce range de fréquence ce qui leur donne une impression de détails mais qui enlève l'émotion. Le fine tuning d'un haut-parleur demande beaucoup de recherche et précision, l'oreille est extrèmement sensible a cet équilibre tonal.

#10 jcrotel

jcrotel

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 494 Messages :

Posté 12 December 2008 à 10:16

Je reprend encore mon exemple des MG1.6 ( je ne tente pas des descendre car ce sont des enceintes qui ont rapport qualité prix et sonorité dur à battre, je les aime bien) mais c'est pour discuter.

J'avais compris :victory:


voici la courbe de réponse pris chez Stéréophile, ça grimpe à 70 hz pour tomber à rien....

Image IPB


Et tu traduis cela comment "en language humain non techno" et en "conséquences" sur ce que j'entends (par rapport à des instruments par exemple) ?

#11 jcrotel

jcrotel

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 494 Messages :

Posté 12 December 2008 à 10:20

Prend un égalisateur graphique et pousse dans le range 1000khz a 5000khz et tu va entendre beaucoup plus de détails et de chose jamais entendu normalement mais la musique devient froide, seche, sans émotions, etc ...
Plusieurs haut-parleurs sont très dominant dans ce range de fréquence ce qui leur donne une impression de détails mais qui enlève l'émotion. Le fine tuning d'un haut-parleur demande beaucoup de recherche et précision, l'oreille est extrèmement sensible a cet équilibre tonal.


Je ne veux pas faire déraper le sujet mais pourquoi alors l'utilisation de EQ semble-t-elle "proscrite" si cela peut permettre de corriger les "imperfections" ? Ces appareils peuvent "pousser" des fourchettes de fréquences mais aussi les "baisser" n'est-ce pas ?

#12 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 12 December 2008 à 10:20

J'avais compris :victory:




Et tu traduis cela comment "en language humain non techno" et en "conséquences" sur ce que j'entends (par rapport à des instruments par exemple) ?

Pour un picolo c'est ok.... :lol:

Pour un piano, il vas manqué d'ampleur, de volume, ce ne sera pas un grand Piano.

#13 matamor

matamor

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 3048 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Quelquepart

Posté 12 December 2008 à 10:22

Prend un égalisateur graphique et pousse dans le range 1000khz a 5000khz et tu va entendre beaucoup plus de détails et de chose jamais entendu normalement mais la musique devient froide, seche, sans émotions, etc ...
Plusieurs haut-parleurs sont très dominant dans ce range de fréquence ce qui leur donne une impression de détails mais qui enlève l'émotion. Le fine tuning d'un haut-parleur demande beaucoup de recherche et précision, l'oreille est extrèmement sensible a cet équilibre tonal.


(pour le plaisir de la discussion)
Quand tu vas au concert, tu fais quoi? Des bouchons qui filtrent un peu le 1K-5K?
Si tes HP poussent sous le 1K et au-dessus du 5K, ça me semble être une coloration extrême. Surtout que le gros de l'info musicale se passe dans cette gamme de fréquences.
D'ailleurs, les Magnepan ne sont-ils pas connus pour la magie de leurs mid?

#14 jcrotel

jcrotel

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 494 Messages :

Posté 12 December 2008 à 10:29

(pour le plaisir de la discussion)

D'ailleurs, les Magnepan ne sont-ils pas connus pour la magie de leurs mid?

C'est définitivement ce qui m'a fait "clancher" pour les panneaux dans mon cas (plus que le soundstage et autres caractéristiques). Faut dire que j'étais en "manque" avec les satellites et les sub de mon CM.

Mais je pense qu'on dérape du sujet de Dickduff (mille excuses Dickduff)

#15 Trudo

Trudo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1465 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Alma

Posté 12 December 2008 à 10:36

J'avais compris :victory:




Et tu traduis cela comment "en language humain non techno" et en "conséquences" sur ce que j'entends (par rapport à des instruments par exemple) ?


Rendez-vous compte que ces Magnapan ont des écarts de 20 dB entre certaines fréquences? Comment voulez-vous qu'elles puissent rendre fidèlement un enregistrement?

Panasonic plasma TC-P65GT30, Panasonic BD55, iMac comme serveur de musique, processeur Rotel RSP-1068, amplificateur Simaudio W4070se pour les avants, amplificateur Adcom GFA-2535 pour le centre et les arrières. Enceintes Focal Cobalt 816 avant, CC800 centre et DIY à l’arrière Subwoofer Paradigm PW-2200. Platine SystemDek I avec cellule Nagaoka MP-110 et pré-amp phono Cambridge-Audio 651P.


#16 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 December 2008 à 11:08

Une discussion peut prendre plus d'une direction et demeurer intéressante Jcrotel alors y pas de quoi.

Je viens de faire le tour de toutes vos réponses et il semble que ce soit une préoccupation commune mais des vues différentes.

Lorsque j'ai lancé ce sujet, j'avais en tête, j'aurais dû le spécifier, le cadre d'une mise au point. Donc on s'entend que dans cet optique, la chaine est achetée, en place et opérationnelle et dans un environnement X. Pour avoir tenté l'expérience avec la même chaine, les salles ne réagissent pas de la même façon.

Pour ceux qui fréquentent ce forum depuis des années, j'avais raconté l'histoire d'une note de basse perdue juste en changeant de salle. Du coup de taureau à la quasi absence. Inutile de vous dire que cela a engendré une série de questions et par ricochet, m'a ouvert sur la mise au point.

Je dois souligner que j'ai travailler avec un sub hifi aussi, donc en théorie de la basse je pouvais en avoir, je n'en avais pas, pas comme dans ma première salle. En regard avec ces phénomènes, j'en ai conclu que la chaine et la salle se doivent de travailler ensemble. Le tandem peut donc engendrer peu, bien ou trop de basse, pourquoi? Qu'est-ce qui se passe? Sur quelles fréquences doit on travailler? Est-ce du cas par cas? Y a t'il un moyen simple et pas cher pour équilibrer tout ça car c'est bien de cela qu'il s'agit, l'équilibre.

Je vous ai déjà posé la question, avez-vous la certitude d'avoir, lors de l'écoute, tout ce que la chaine peut donner? Il ne s'agit plus que de basse seulement c'est certain.

La basse c'est épidermique, sensuelle, ça brasse la cage. Plusieurs d'entre vous ont parlé de réalisme alors avons-nous tendance à exagérer la basse pour notre plaisir?

Pour terminer, trop de détail. C'est spécial ce que la hifi est en mesure de nous donner, plus de détail que la réalité, c'est agréable mais est-ce hifi? Je ne répond pas à cette question, je pose la question.

Voilà mon approche, juste pour le plaisir de la discussion.

Amicalement

Richard

#17 matamor

matamor

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 3048 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Quelquepart

Posté 12 December 2008 à 11:18

Pour terminer, trop de détail. C'est spécial ce que la hifi est en mesure de nous donner, plus de détail que la réalité, c'est agréable mais est-ce hifi? Je ne répond pas à cette question, je pose la question.

Très intéressant fil de discussion.
Peut-être est-ce une question de terminologie? Comment une chaîne peut donner plus de détails que la réalité, ie que ce qui sortait des instruments à la prise de son? Elle peut altérer la balance tonale, mais ajouter des détails? Ça me semble être parfaitement impossible... sauf que...

on emploie parfois le terme "analytique" pour décrire certaines chaînes.
En relisant HAL, j'ai eu l'impression que c'est probablement là où il voulait aller.
Est-ce qu'un ingénieur de mastering utilise le même système, selon qu'il fait du monitoring ou qu'il écoute de la musique pour son plaisir?

#18 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 December 2008 à 11:44

Très intéressant fil de discussion.
Peut-être est-ce une question de terminologie? Comment une chaîne peut donner plus de détails que la réalité, ie que ce qui sortait des instruments à la prise de son? Elle peut altérer la balance tonale, mais ajouter des détails? Ça me semble être parfaitement impossible... sauf que...

on emploie parfois le terme "analytique" pour décrire certaines chaînes.
En relisant HAL, j'ai eu l'impression que c'est probablement là où il voulait aller.
Est-ce qu'un ingénieur de mastering utilise le même système, selon qu'il fait du monitoring ou qu'il écoute de la musique pour son plaisir?


Salut,

Ce n'est pas qu'elle ajoute des détails, elle les retransmet sans aucun bruit autre que le détail lui même ce qui donne l'impression d'en avoir plus. C'est le pouvoir des enregistrements modernes soit de circonscrire tous les bruits autre que le son des instruments de musique. Ce silence quasi absolu n'est pas naturel voire impossible dans des situations normales d'enregistrements et d'écoute. Ce silence n'est pas représentatif de la réalité c'est artificiel ce silence.

Faites un parallèle avec la TVHD. L'image que propose un telle technologie est hyper performante, hyper belle. Y a ti kekun qui s'avancera pour affirmer que l'image est hyper réaliste?

Mon questionnement tourne autour de ce pouvoir d'aller très/trop loin avec une chaine hifi. La basse est un bel exemple d'un instrument de musique qui est poussée souvent trop loin. Je l'ai dit, la basse c'est plaisant et on se fait plaisir quand ça fesse mais est-ce hifi? Peut on avoir une basse dites profonde sans la dénaturer c'est à dire que lorsqu'il y a une contrebasse qui joue, qu'elle soit jouissive tout en étant une contrebasse?


Pas simple

Richard

#19 matamor

matamor

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 3048 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Quelquepart

Posté 12 December 2008 à 11:54

Salut,

Ce n'est pas qu'elle ajoute des détails, elle les retransmet sans aucun bruit autre que le détail lui même ce qui donne l'impression d'en avoir plus. C'est le pouvoir des enregistrements modernes soit de circonscrire tous les bruits autre que le son des instruments de musique. Ce silence quasi absolu n'est pas naturel voire impossible dans des situations normales d'enregistrements et d'écoute. Ce silence n'est pas représentatif de la réalité c'est artificiel ce silence.

Faites un parallèle avec la TVHD. L'image que propose un telle technologie est hyper performante, hyper belle. Y a ti kekun qui s'avancera pour affirmer que l'image est hyper réaliste?

Mon questionnement tourne autour de ce pouvoir d'aller très/trop loin avec une chaine hifi. La basse est un bel exemple d'un instrument de musique qui est poussée souvent trop loin. Je l'ai dit, la basse c'est plaisant et on se fait plaisir quand ça fesse mais est-ce hifi? Peut on avoir une basse dites profonde sans la dénaturer c'est à dire que lorsqu'il y a une contrebasse qui joue, qu'elle soit jouissive tout en étant une contrebasse?


Pas simple

Richard


Tu ne crois pas au contraire que, tout au long de la chaîne (micro, console, recorder, mixer, compresseur, limiter, pressage, lecteur, ampli, hp, sans compter tous les cablages et IC) le son ne cesse de se dégrader et de perdre des détails subtils qui font qu'une chaîne n'a au contraire pas la capacité de donner un feeling aussi "organique" (moi qui éteste ce mot, voilà que je l'utilise) que la prestation live?

#20 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 December 2008 à 12:31

Tu ne crois pas au contraire que, tout au long de la chaîne (micro, console, recorder, mixer, compresseur, limiter, pressage, lecteur, ampli, hp, sans compter tous les cablages et IC) le son ne cesse de se dégrader et de perdre des détails subtils qui font qu'une chaîne n'a au contraire pas la capacité de donner un feeling aussi "organique" (moi qui éteste ce mot, voilà que je l'utilise) que la prestation live?


Il suffit d'écouter une chaine bien mise en oeuvre pour se rendre compte de la somme de détail qu'elle peut donner. Je ne dis pas que le son n'est pas traffiqué, c'est tout le contraire mais la technique procure le moyen de travailler le son une fois l'enregistrement fait. Ajouter de la compression, placer les instruments de musique là où le veut le réalisateur ou autre, enlever les bruits parasites aussi fait parti du processus et ce n'est que la pointe de l'iceberg.

Fred, une chaine bien mise en oeuvre, dans une salle traitée acoustiquement de façon intelligente c'est le gage d'une écoute riche en émotion et ça c'est à la portée de tous. J'insiste, à la portée de tous. Comment y arriver? C'est autre chose, c'est tellement plus simple de changer d'appareils.

Ce que je crois maintenant, c'est que l'acoustique de la pièce est partie prenante de la chaine. Elle influence toutes les fréquences mais aussi l'intelligibilité du message, c'est à dire la netteté de l'écoute. Comment controler ces phénomènes acoustiques? Faudra mettre l'acoustique à la mode auprès des audiophiles les plus expérimentatuers, lire DIY, pour que ce développe des moyens faciles et accessibles aux audiophiles pour y arriver.

QU'en pensez-vous?

Richard

#21 moiDeb

moiDeb

    Super modératrice

  • Super modérateur
  • 3145 Messages :
  • Gender:Female
  • Location:Rive-Sud
  • Interests:Audio, Films, Informatique, Jeux, Gadgets, Pêche,

Posté 12 December 2008 à 12:41

Tu ne crois pas au contraire que, tout au long de la chaîne (micro, console, recorder, mixer, compresseur, limiter, pressage, lecteur, ampli, hp, sans compter tous les cablages et IC) le son ne cesse de se dégrader et de perdre des détails subtils qui font qu'une chaîne n'a au contraire pas la capacité de donner un feeling aussi "organique" (moi qui éteste ce mot, voilà que je l'utilise) que la prestation live?


Je ne crois pas que le son ne cesse de se dégrader tout au long du processus, mais il est certain que nous sommes tous confrontés à notre réalité personnelle résultante de notre équipement, notre pièce et nos oreilles. Les détails subtils sont là bien enfouis dans l'enregistrement et parfois ils ne sortent que quand nous changeons quelque chose comme un lecteur, un IC ou autres morceaux de notre chaîne.

Je sais aussi que je trouve qu'une prestation live est parfois (souvent) moins bonne qu'un enregistrement bien fait. J'ai vu Holly Cole il y a deux semaines et j'ai beaucoup aimé, elle a une superbe voix et elle est gentille, mais je pense que j'aime plus l'avoir qui chante pour moi dans mon salon.

J'ai aussi besoin de la présence des basses dans le système; les enceintes d'Ulzog reproduisent un mid incroyable, mais il manque de basses à mon goût; qu'elles soient artificielles ou non; je veux sentir en plus d'entendre l'orgue de l'église quand les notes descendent; je veux les vibrations des peaux lors d'un coup de tambour, je veux sentir la contrebasse quand certaines notes sont jouées (comme je les sens dans un spectacle live). Nous utilisons donc un subwoofer avec le système et je ne veux m'en passer. Pour le "kick ass" bass c'est ce qu'on a dans le cinéma maison. ... Deux basses, mais pas utilisées de la même façon.
.
.
.
.
« Sois heureux un instant. Cet instant, c’est ta Vie. ».

#22 papitwinki

papitwinki

    Membre actif

  • Collaborateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3192 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 December 2008 à 13:27

Je vais dans le sens de Poiram, c'est le +/- (valeur) db qui est important quand on regarde une courbe de fréquences.

J'ai déjà vu un manufacturier parler d'une bande en fréquence de 25hz 20Khz +/- 6db; oublions çà, à 25hz avec une atténuation de 6db, c'est ni plus ni moins que de la publicité mensongère, l'atténuation est trop importante pour que le 25hz puisse être pris sérieusement, il est carrément en retrait par rapport au reste. Ce qui est important, c'est à partir de quel point ou fréquence une atténuation significative se fait sentir.

#23 Vintage

Vintage

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 226 Messages :

Posté 12 December 2008 à 13:57

Pourquoi faire simple quand on peut tout compliquer?

Vous voulez entendre et ressentir la basse? Augmentez là! Les chanceux qui peuvent limiter les mids, tournez le bouton vers la gauche un brin, fiez vous à votre oreille et laissez faire l'Opus dei de l'audiophilia qui veut que tout ce qui peut s'ajuster ne doit pas l'être.

Ben beau le flat et les préamps avec un potentiomètre et une switch on/off mais on repassera pour la basse qui vous fait remonter le diaphragme dans le "gorgoton" à faible volume.

Je suis un ancien puriste en voie de guérison et je m'assume... :P



N.B.

Ceci dit, je ne dénigre en rien les propos précédant les miens. Ils sont tous aussi valables les uns que les autres mais je tenais tout de même à y aller de mes bémols.

#24 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 12 December 2008 à 16:03

Vous voulez entendre et ressentir la basse? Augmentez là


Et que fait tu si ton enceinte ne peux pas le reproduire ta fameuse basse, si ton enceinte coupe à 80hz, tu aura beau bouster et monter ton volume jusqu'a "11".... un moment donner la physique gagne.

#25 Invité_Linnman_*

Invité_Linnman_*
  • Guests

Posté 12 December 2008 à 16:17

Et que fait tu si ton enceinte ne peux pas le reproduire ta fameuse basse, si ton enceinte coupe à 80hz, tu aura beau bouster et monter ton volume jusqu'a "11".... un moment donner la physique gagne.

Poiram tu n'a peut être pas compris qu'un audiophile pur et dur a la sincère croyance que sa chaîne combat les lois de la physique.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)