Aller au contenu


Photo

Le son live (the real thing) toujours meilleur ?


123 réponses sur ce sujet

#51 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 08 January 2008 à 21:19

Salut,

Une chose me turlupine, pourquoi ne pas enregistré simplement le son de l'orchestre dans la salle utilisée, quelle qu'elle soit?

Une chaine hifi est un élément de reproduction qui se veut le plus fidèle possible. Pourquoi ne pas faire en sorte que l'enregistrement demeure le plus fidèle possible à la prestation?

Même si la salle est moins bonne, les auditeurs ont probablement passé une bien belle soirée grâce à cette musique, m'semble que c'est ce qui serait intéressant de capter. Ces moments magiques qui transcendent la pire des salles.

Amicalement

Richard

Je trouve que tu as raison... mais voici aussi quelques unes de mes idées.

Lorsqu'on assiste à un concert, on apprécie bien sur la performance et le son. Mais il y a d,autres facteurs je crois qui font qu'on apprécie le spectacle; la présence de l'orchestre qui nous offre leur prestation, la présence du public ses applaudissements et la sensation qu'on a de partager une passion avec une foule , l'aspect visuel (on voit les musiciens) et j'ajouterais même l'esthétique de la salle. Pour la majorité du public, ces facteurs font que l,aspect de la sonorité de la salle prend un peu moins d'importance. Par contre, lorsqu'on se trouve seulement devant une paire de h-p .....

Oui, on fait des enregistrements de concerts en salle. L'acoustique de la salle sera captée par les microphones et fera partie intégrante du son. Très important, elle va affecter la balance des instruments, la texture des sons qui sont parfois joués doux parfois agressif, la chaleur des cordes, la longueur et l'attaque de chaque note etc etc. On commence ici à affecter la musique elle même!

Il faut donc choisir une bonne salle. Pour faire ça, on commet parfois l'erreur de choisir une salle en fonction de sa réputation; comme le Carnegie Hall, qui sonne le pied. Ou on négligera le Boston Symphony... juste pcq il est vieux. Les producteurs avisés (les vrais, ceux qui boivent de la Molson <_< ) choisieront la salle en fonction du répertoire. Les oeuvres musicales qui datent des 18e et 19e siècles ont été composées dans la salle où elles ont été présentées. Le compositeur écrivait donc la pièce (rythmes, longueurs des soutenues, vélocités) en fonction de ce qu'il entendait. Il y a donc en Europe de très vieilles salles pas si bien cotées qui sonnent de façon fabuleuse pour un matériel musical donné. On ira aussi à Tokyo où il y a là des nouvelles salles... Oufff!

Lorsqu'on fait de la prise de son de concerts, on dit qu'on fait de la "captation". Le but étant de capturer le son tel qu'il l'est intégralement. Il y a des dizaines de techniques de prise de son stéréo différentes et c,est très "touché" de choisir la bonne. Toute la qualité du son reposera seulement sur la position et l'angle de deux petits micros. On fait des essais et des écoutes... dans un temps limité. Les résultats peuvent être très bons.

Au niveau de la performance, on enregistrera comme 3 concerts et on choisira le meilleur soir ou les meilleures interprétations. Avec leurs erreurs (c'est normal)

Mais comme tu disais, c,est certain qu'un enregistrement live a ses gros avantages aussi.

En studio c'est différent. Il y a des studios d'enregistrement exclusivement pour la musique symphonique. Très vastes, tout en bois bonne acoustique. À Radio-Can il y a un nouveau studio gigantesque à acoustique variable. On arrive avec notre portable qu'on branche dans le mur, clic clic et les murs et plafond se mettent à bouger. La technique de prise de son sera différente, plusieurs micros pour prendre les différentes sections. On fera une dizaine de prises et on choisi la meilleure.

Au mixage, on perfectionnera la balance et les textures. Le chef d'orchestre sera présent au mix... il sera accroché à votre dos toute la journée, il se rongera les ongles jusqu'au coude et il s'essayera même à taponner des boutons qui n'ont aucun rapport. J'exagère un peu :lol:

Salutations!
Sonart

Ce message a été modifié par Sonart - 08 January 2008 à 21:26 .

Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#52 michelf

michelf

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1582 Messages :
  • Gender:Male
  • Interests:Tête à Flac
    Hi-Fi, DIY, rénovation,Photo
    Béta Testeur pour le logiciel Emotion de Merging Technologies

Posté 08 January 2008 à 22:28

J'ai été surpris d'apprendre que beaucoup d'enregistrements de musique classique sont souvent très édité, souvent le chef d'orchestre reprend des sections précises et le tout est enregistré et ré-édité par la suite en montage.
Évidemment le montage numérique permet cette souplesse.
Les étudiants de SR2 à McGill mentionnait qu'il n'est pas rare d'avoir des sessions de plus de 200 point d'éditions,
économiquement un orchestre est très couteux et la prise de son demeure la partie couteuse du processus.

Il restera donc les diffusions en directe de concerts classique pour les puristes, conserver vos récepteurs FM !
Béta Testeur pour Emotion Media Server de Merging Technologies

#53 matamor

matamor

    Membre non actif

  • non actif
  • PipPipPipPipPip
  • 3048 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Quelquepart

Posté 08 January 2008 à 22:32

Les oeuvres musicales qui datent des 18e et 19e siècles ont été composées dans la salle où elles ont été présentées. Le compositeur écrivait donc la pièce (rythmes, longueurs des soutenues, vélocités) en fonction de ce qu'il entendait. Il y a donc en Europe de très vieilles salles pas si bien cotées qui sonnent de façon fabuleuse pour un matériel musical donné. Sonart


Wow! On en apprend tous les jours! Fabuleux!
Si tu as un exemple spécifique, je serais vraiment très intéressé d'entendre cela. Beethoven composait-il ses symphonies en fonction d'une salle encore existante? Malher?

#54 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 08 January 2008 à 22:41

Désolé Sonart, mais il y a une petite erreur dans vos dires
C'est plutôt
* stéréo- : du grec stereos [stéréo-], solide, sous-entendu à trois dimensions, donc dans l’espace

Grand merci Poiram pour cette précision.

Bordel! Ça fait 15 ans que je raconte cette histoire à mes étudiants! C'est un de mes anciens profs qui m'avait dit ça. J'aurais du vérifier dans un dictionnaire grec. Envoyez des plaintes à l'Université de Miami ! ^_^

Sonart
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#55 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 08 January 2008 à 22:47

Les étudiants de SR2 à McGill mentionnait qu'il n'est pas rare d'avoir des sessions de plus de 200 point d'éditions,

Très intéressant. Je ne me suis jamais rendu jusque là! Loin de là même!

Sonart
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#56 Poiram

Poiram

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 17468 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Lanoraie, Qc

Posté 08 January 2008 à 23:12

C'est drôle cette discussion, parce que j'ai justement quelques cd d'une captation fait par un de mes amis tech d'un récital qu'un quintet fait en octobre. c'est vraiment genre du rough comme on dit. Il y a un peu de reverberation à rajouter, la dynamique est bonne, mais certain passage son â retravailler, certain crecendo pas trop réussi..... ect

bref imagine le logiciel de traitement de son comme un Photoshop de la musique, tu peux tout corriger si quelqu'un travaille bien. On veut justement comparé nos résultats et voir les différences.

#57 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 08 January 2008 à 23:47

Wow! On en apprend tous les jours! Fabuleux!
Si tu as un exemple spécifique, je serais vraiment très intéressé d'entendre cela. Beethoven composait-il ses symphonies en fonction d'une salle encore existante? Malher?

Désolé je ne suis pas assez calé en histoire de la musique pour te dire. (Gustav Mahler)

Pour Beethoven, ce que je sais c'est que les deux plus vieilles salles encore debout à Vienne ont été construites environ 25 ans après sa mort. Je ne sais pas où il composait. Par contre, on sait que Beethoven a commencé à composer à la fin de la période "classique" et ensuite au début de la période "romantique". La période romantique s'étant étendue sur plusieurs années, probablement que ces deux vieilles salles conviennent bien à plusieurs oeuvres de Beethoven.
  • Staatsoper, 1869
  • Grosser Musikvereinssaal, 1870
La Musikvereinssaal est encore très très bien cotée. Elle est construite de briques et de platre lourd, ce qui procure une bonne réverbération (2.0 sec) et des basses saisissantes. Dans la salle, il y a beaucoup de colonnes, de statues et d'ornementations qui donnent une excellente diffusion. À l'époque, ces éléments avaient été mis là purement pour des raisons esthétiques. On ne savait même pas que ça enrichierait énormément le son. :blink:

Salutations
Sonart

Ce message a été modifié par Sonart - 08 January 2008 à 23:50 .

Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#58 michelf

michelf

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1582 Messages :
  • Gender:Male
  • Interests:Tête à Flac
    Hi-Fi, DIY, rénovation,Photo
    Béta Testeur pour le logiciel Emotion de Merging Technologies

Posté 09 January 2008 à 00:01

Chacun ses méthodes:
Pierre Marchand (le producteur pas le fondateur de Musique Plus) enregistrait systématiquement tout ce que les musiciens jouaient.
C'est à dire que les pistes de base étaient établis et les musiciens ajoutaient leur sections à volonté et ce à leur guise.
Ensuite Pierre Marchand s'occupait de monter le tout...beaucoup de petits bouts et bien des pistes.

Son approche combinait la technologie analogique avec le support numérique. il avait acheté la vielle console analogique Helios des studios Tempo (celle qui a servi a enregistré le 1er Beau Dommage), il utilisait de vieux micros Sony le tout combiné à un système multi-pistes Radar d'Otari (aka un PC avec avec des disques dur et des cartes audio).
Le mixage et la prise de son se faisait dans un chalet à Morin Heights sur de des moniteurs montées sur la console.
Cette approche ne plaisait pas nécessairement à tout les artistes mais c'est quand même intéressant comme démarche artistique.


Il faut dire que la musique rock et populaire permet plus de libertés, compte tenu du contexte créatif.
Béta Testeur pour Emotion Media Server de Merging Technologies

#59 Icarius

Icarius

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 121 Messages :

Posté 09 January 2008 à 02:15

Wow! On en apprend tous les jours! Fabuleux!
Si tu as un exemple spécifique, je serais vraiment très intéressé d'entendre cela. Beethoven composait-il ses symphonies en fonction d'une salle encore existante? Malher?



Je pense que pour Beethoven cela serait difficile. Vu qu'il était à moitié sourd pour la plupart de ses compositions.
Plus de 60% de perte auditive vers 1801. Comme ses première composition date de vers 1793...

Pour sa célèbre 9e, il était complètement sourd.

#60 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 09 January 2008 à 20:01

Les contextes d'enregistrements sont différents d'un show live d'un show studio. Les approches et techniques d'enregistrement sont elles les mêmes?

Richard

En musiue pop/rock, c'est toujours intéressant d'écouter un CD d'un enregistrement live (d'un spectacle).

Mais, selon moi, il est très difficile d'obtenir une qualité sonore égale à celle d'un CD enregistré en studio, pcq qu'il y a beaucoup de contraintes.

Lors de l,enregistrement d'un spectacle pop, les lignes de micros sont multipliées en 3 par un distributeur, une vers la console de la salle, une vers la console des moniteurs et une vers le camion-studio. Le chemin pour se rendre au camion est souvent long. Certains disent que cela affecte la qualité du signal. Dans le camion, on enregistre évidemment en miltipistes pour un mixage ultérieur.

Coté prise de son, il y a évidemment le coulage des instruments, mais aussi le coulage des moniteurs de scène et celui du retour du son de la salle sur la scène. Il faut rapprocher les micros des instruments ce qui dénature le son. En studio, on peut isoler les instruments forts comme la batterie dans un petit local (booth). On isole aussi un ampli de guitare qui, en musique rock, doit être "crinqué" dans le tapis pour donner un meilleur son. Vous êtes-vous déjà trouvé à moins de 10 pieds d'un Marshall à lampe double caisson? Ça décoiffe!

Pour les microphones, on ne peut pas utiliser les supers micros de studio, qui sont trop gros donc trop visibles en spectacle. Pour les musiciens qui font des mouvements (ex les cuivres) on utilise des micros "clip-on" fixés sur les instruments qui ne sonnent pas toujours très bien. Dans certains cas, on essaiera de limiter le plus possible le nombre de micros. On prendra alors le signal par "direct-box" ou directement des amplificateurs d'instruments ou on collera un Barcus ou un C-Ducer (pickups qui captent les vibrations) sur certains autres instruments. Ça ne sonne pas comme un bon micro. En studio on a accès à d'excellents micros comme les Blue, Manley, Neumann, Shoeps, Geffel etc. Certains de ces micros à condensateurs fonctionnent à lampe, la plupart ont des diaphragmes d'un pouce en or et sont montés sur des suspensions sophistiquées.

Il ne faut pas oublier la performance des musiciens lors d'un spectacle. Ils jouent debout, en faisant des mouvements (spectacle oblige) et parfois même en chantant. Ça ne paraît pas beaucoup pour les spectateurs mais quand on ré-écoute la piste en studio.... ouff! Aussi, sur scène, le musicien n'entend pas toujours ses collègues de façon optimale. Finalement, le musicien a seulement une chance de s'exécuter, c'est durant la toune.
En studio, il pourra recommencer quelques fois sa piste et on choisira la meilleure ou un assemblage des meilleurs blocs de la pièce musicale. Si on ne veut pas se donner la peine d'éditer, on peut faire des "punch in" ie reprendre uniquement les quelques petits passages douteux.

Bon tout cela dit, sur un enregistrement en spectacle il y a souvent une magie, les musiciens sont "dedans" et ils s'emportent... beaucoup de feeling... En studio, dans une ambiance stérile, les musiciens doivent faire un effort pour vraiment embarquer dans la toune, surtout s'ils jouent seuls en overdub. Le dilem étant de livrer à la fois une performance parfaite "techniquement" (cerveau) et le plus de feeling possible (coeur).

Bon c'était mon point de vue

Salutations!
Sonart
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#61 Racam

Racam

    Membre

  • Membres
  • PipPip
  • 15 Messages :

Posté 09 January 2008 à 20:52

Sur l'album de Stevie Ray Vaughan :Texas Flood en SACD, il y deux ou trois plages live a la fin de l'album. La qualite d'enregistrement de ces chansons est tous simplement sublime!

Sur le DVD-A de The Best OF REM in Time, il y a une plage en 24 bits/192 kHz. Meme si c'est une compilation et que les chansons ont ete enregistrees en studio, la qualite de l'enregistrement est aussi sublime!

Live ou studio, quand c'est bien fait, c'est merveilleux!

Années 2000 : Les technologies des années 2000
Optimisation de la qualité de l’enregistrement numérique ; les convertisseurs passent de 16 bits/44,1 kHz à 24 bits/96 kHz. Ordinateurs plus puissants, grande capacité de stockage, transfert par USB2 ou mieux FireWire.

Plus tard, apparition du DVD-A accessible au consommateur pour une écoute réelle en 24 bits/96 kHz.

L’avenir… ?
Apparition du transfert USB3 (cette année)
Standardisation au format 32 bits float/192 kHz qui dépassera de loin la qualité du vinyle. (C'est déjà fait selon moi)
Multiplication des productions musicales en format ambiophonique ; 5.1 ou 7.1 ou 10.2.


C'est bien beau faire les enregistrements en haute resolution, mais malheureusement cette qualite d'enregistrement ne se rend que rarement au consommateur. Le MP3 domine dans les vente de chansons (je suis peut-etre en erreur ici, je n'ai pas verifier les chiffres actuelles). Le CD est en declin! Ensemble, le SACD et le DVD-A ont moin de vente que le vinyle! La majorite des consomateurs ne veulent pas de qualite. Ils veulent la quantite et de la "practiqualite".

Je me suis payer une table tournante avant les fetes et, pour le moment, je suis tres heureux de mon achat. En plus, je recois des vinyles gratuitement de mes conaissances!

Sur un autre ordre d'idee, j'aimerais savoir si il y des membre qui enregistre leurs vinyles? J'ai trouve un logiciel pour creer des DVD-A (Solo DVD-Audio http://www.cirlinca.com/index.htm) qui peut enregistrer, entre autre, avec une resolution de 24 bits/192khz. J'aimerais avoir des recommendation sur des carte audio externe et la quincallerie n'ecessaire pour enregister des vinyles avec la meilleure resolution possible.

Le logiciel fontionne bien et je peut lire les DVD-A, ainsi cree, dans mon lecteur Ayre et dans mon lecteur OPPO avec une resolution de 24bits/192kHz.

Racam

#62 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 09 January 2008 à 22:04

J'aimerais avoir des recommendation sur des carte audio externe et la quincallerie n'ecessaire pour enregister des vinyles avec la meilleure resolution possible.

Racam

Salut Racam,

Je te reviens avec des réponses demain.
As-tu une connexion FireWire?
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#63 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 09 January 2008 à 22:09

En musiue pop/rock, c'est toujours intéressant d'écouter un CD d'un enregistrement live (d'un spectacle).

Mais, selon moi, il est très difficile d'obtenir une qualité sonore égale à celle d'un CD enregistré en studio, pcq qu'il y a beaucoup de contraintes.

Lors de l,enregistrement d'un spectacle pop, les lignes de micros sont multipliées en 3 par un distributeur, une vers la console de la salle, une vers la console des moniteurs et une vers le camion-studio. Le chemin pour se rendre au camion est souvent long. Certains disent que cela affecte la qualité du signal. Dans le camion, on enregistre évidemment en miltipistes pour un mixage ultérieur.

Coté prise de son, il y a évidemment le coulage des instruments, mais aussi le coulage des moniteurs de scène et celui du retour du son de la salle sur la scène. Il faut rapprocher les micros des instruments ce qui dénature le son. En studio, on peut isoler les instruments forts comme la batterie dans un petit local (booth). On isole aussi un ampli de guitare qui, en musique rock, doit être "crinqué" dans le tapis pour donner un meilleur son. Vous êtes-vous déjà trouvé à moins de 10 pieds d'un Marshall à lampe double caisson? Ça décoiffe!

Pour les microphones, on ne peut pas utiliser les supers micros de studio, qui sont trop gros donc trop visibles en spectacle. Pour les musiciens qui font des mouvements (ex les cuivres) on utilise des micros "clip-on" fixés sur les instruments qui ne sonnent pas toujours très bien. Dans certains cas, on essaiera de limiter le plus possible le nombre de micros. On prendra alors le signal par "direct-box" ou directement des amplificateurs d'instruments ou on collera un Barcus ou un C-Ducer (pickups qui captent les vibrations) sur certains autres instruments. Ça ne sonne pas comme un bon micro. En studio on a accès à d'excellents micros comme les Blue, Manley, Neumann, Shoeps, Geffel etc. Certains de ces micros à condensateurs fonctionnent à lampe, la plupart ont des diaphragmes d'un pouce en or et sont montés sur des suspensions sophistiquées.

Il ne faut pas oublier la performance des musiciens lors d'un spectacle. Ils jouent debout, en faisant des mouvements (spectacle oblige) et parfois même en chantant. Ça ne paraît pas beaucoup pour les spectateurs mais quand on ré-écoute la piste en studio.... ouff! Aussi, sur scène, le musicien n'entend pas toujours ses collègues de façon optimale. Finalement, le musicien a seulement une chance de s'exécuter, c'est durant la toune.
En studio, il pourra recommencer quelques fois sa piste et on choisira la meilleure ou un assemblage des meilleurs blocs de la pièce musicale. Si on ne veut pas se donner la peine d'éditer, on peut faire des "punch in" ie reprendre uniquement les quelques petits passages douteux.

Bon tout cela dit, sur un enregistrement en spectacle il y a souvent une magie, les musiciens sont "dedans" et ils s'emportent... beaucoup de feeling... En studio, dans une ambiance stérile, les musiciens doivent faire un effort pour vraiment embarquer dans la toune, surtout s'ils jouent seuls en overdub. Le dilem étant de livrer à la fois une performance parfaite "techniquement" (cerveau) et le plus de feeling possible (coeur).

Bon c'était mon point de vue

Salutations!
Sonart


Bon un point de vue éclairant. Ce qui me fait dire qu'à chacun son métier les vaches seront bien gardées.

Avec les techniques d'enregistrements que nous avons, est-il possible d'obtenir un cd parfait? En fait, est-ce que les possibilités du CD sont exploitées à fond? Reste t'il de la marge ou les performances sont accotées au plafond.

Au plaisir de te lire

Richard

Ce message a été modifié par Dickduff - 09 January 2008 à 22:09 .


#64 ONOMATOPÉ

ONOMATOPÉ

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 547 Messages :

Posté 09 January 2008 à 23:38

Selon vous, est-ce que le son d'une prestation en direct (spectacle live, quel que soit le genre de musique) est toujours meilleur que ce que nous offrent nos meilleurs systèmes hifi ?


Pour répondre à la question:

Selon moi c'est exactement l'inverse !
Le son du CD est presque toujours plus intéressant (il y a évidemment des exceptions) que la performance LIVE si on ne doit considérer que le facteur son. Et ce peu importe que se soit un spectacle amplifié ou non. Il y a bien sur des salles qui sonnent beaucoup mieux que d'autre, mais reste toujours le facteur de la position d'écoute dans cette salle. à moins d'avoir toujours le premier choix des très rare meilleur sièges, et de n'avoir pratiquement personne à ses coté(ou d'avoir la salle à soi), la bataille est perdu à avance pour le son LIVE versus le son du système HiFi.

Heureusement, il y a bien sur beaucoup d'autre facteurs autre que le son qui rentre en ligne de compte lors d'une performance LIVE.C'est selon moi ces nombreux autre facteurs (autre que le son) qui font qu'on dépensent encore aujourd'hui pour voir un spectacle LIVE.

Mon 5 pesos.

Système Hifi Stéréo:

-Table tournante Roksan Radius 5 + Moving coil Denon DL-103.
-Lecteur CD Micromega Duo + Convertisseur Micromega Duo Pro.
-Préamplificateur Classé CP-60.
-Amplificateur Classé CA-300 (Utilisation Stéréo).
-Amplificateur Classé Audio Ten (Utilisation Mono).
-Enceintes Dynaudio Micron + Subwoofer Thunder-Storm.

#65 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 10 January 2008 à 10:15

Bon un point de vue éclairant. Ce qui me fait dire qu'à chacun son métier les vaches seront bien gardées.

Avec les techniques d'enregistrements que nous avons, est-il possible d'obtenir un cd parfait? En fait, est-ce que les possibilités du CD sont exploitées à fond? Reste t'il de la marge ou les performances sont accotées au plafond.

Au plaisir de te lire

Richard

Salut Richard,

Je ne crois pas que la perfection existe. Reste qu'il y a des CD qui sonnent en ta ... Pas de perfection dans le sens de ... perfection pour qui? Au mixage d'un CD, pour le son il y a des choix artistiques qui sont pris. Donc il a une question de subjectivité et de goûts là-dedans. Souvent le réalisateur et les artistes s'en mêlent.

On parlait l'autre jour de traitement et modifcations de sons versus capter simplement le son de l'instrument tel qu'il l'est. De plus en plus, la mode tend vers le son naturel, mais la technique pour faire ça n'est pas "naturelle". Admettons qu'on fasse la prise de son d'un saxophone. On choisit d,abord un micro et un positionnement. À l'écoute, disons que ça sonne comme si le sax avait le nez bouché. La meilleure chose consiste d,abord et avant tout à essayer un autre micro et d'ajuster sa position. Par la suite, il se pourrait que l,on trouve que le sax est mieux mais qu'il manque de brillance et de dimension pour sonner plus naturel. Il faut alors traiter le son; eq et simulateur d'environnement acoustique. Ce sont des appareils ou logiciels de haute qualité, mais il faut aussi savoir s'en servir.

Coté CD, c'est certain que c'est très dommage de faire des enregistrements en 24/192 et par la suite devoir redescendre ça en 16/44,1. Malgré ça, il y a quand même des avantages à enregistrer en haute résolution. Je m'expliquerai sur ça si tu (ou quelq'un) le souhaite.

Au bout de la ligne, c,est le DVD-A ou autre qui va tous nous sauver. Pour l'instant, les coûts de productions sont plus élevés. Mais il y a un petit marché; nous, qui avons une oreille fine et exigeante. En gagnant en popularité, je crois que le 24/192 et le DVD-A vont devenir un standard. J'espère!

My 5 cents (3 for Denbret)

Salutations!
Sonart

Ce message a été modifié par Sonart - 10 January 2008 à 10:22 .

Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#66 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 10 January 2008 à 11:07

C'est bien beau faire les enregistrements en haute resolution, mais malheureusement cette qualite d'enregistrement ne se rend que rarement au consommateur. Le MP3 domine dans les vente de chansons (je suis peut-etre en erreur ici, je n'ai pas verifier les chiffres actuelles). Le CD est en declin! Ensemble, le SACD et le DVD-A ont moin de vente que le vinyle! La majorite des consomateurs ne veulent pas de qualite. Ils veulent la quantite et de la "practiqualite".


Racam

Salut,
Tu as raison c'est vrai. Nous sommes ici un petit groupe de passionnés.

La plupart du monde se fou pas mal de la qualité du son, jusqu'à un certain point. Chez Archambault, la musique vendue en ligne téléchargeable est toute en format WMA.

Coté système, il y a comme une moyenne des gens qui en sont soucieux, mais ils s'arrêteront à du Pioneer ou du Samsung, pcq ils ne voient pas la différence. Ils positionneront mal les enceintes, coloreront le son bass treble dans le tapis, et écouteront tout ça de leur cuisine. C'est la vie! ça leur convient et ils ont d'autres passions.

À l'opposé, il y a des gens plus fortunés qui investissent dans le haut de gamme, mais je ne pense pas qu'ils en apprécient tous la qualité. Mon frère (j'espère qu'il ne lira pas ça) s'est acheté un vélo à 2000$ avec tout le kit cuissar casque pro et chaussures spéciales. Il en fait 2 fois par année!

Il y a énormément de gens qui adorent la musique et en écoutent beaucoup. Me semble qu'il faudrait sensibiliser les gens à la qualité du son. Mais c'est presque de l'éducation. Il faudrait les prendre par la main en sortant de chez Dumoulin, les amener dans une boutique pas trop chère et leur dire; regarde, pour quelques centaines de $ de plus, écoute ça! Ils aimeraient 2 fois plus leur musique.

Sonart

Ce message a été modifié par Sonart - 10 January 2008 à 11:10 .

Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#67 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 10 January 2008 à 11:37

Salut,
Tu as raison c'est vrai. Nous sommes ici un petit groupe de passionnés.

La plupart du monde se fou pas mal de la qualité du son, jusqu'à un certain point. Chez Archambault, la musique vendue en ligne téléchargeable est toute en format WMA.

Coté système, il y a comme une moyenne des gens qui en sont soucieux, mais ils s'arrêteront à du Pioneer ou du Samsung, pcq ils ne voient pas la différence. Ils positionneront mal les enceintes, coloreront le son bass treble dans le tapis, et écouteront tout ça de leur cuisine. C'est la vie! ça leur convient et ils ont d'autres passions.

À l'opposé, il y a des gens plus fortunés qui investissent dans le haut de gamme, mais je ne pense pas qu'ils en apprécient tous la qualité. Mon frère (j'espère qu'il ne lira pas ça) s'est acheté un vélo à 2000$ avec tout le kit cuissar casque pro et chaussures spéciales. Il en fait 2 fois par année!

Il y a énormément de gens qui adorent la musique et en écoutent beaucoup. Me semble qu'il faudrait sensibiliser les gens à la qualité du son. Mais c'est presque de l'éducation. Il faudrait les prendre par la main en sortant de chez Dumoulin, les amener dans une boutique pas trop chère et leur dire; regarde, pour quelques centaines de $ de plus, écoute ça! Ils aimeraient 2 fois plus leur musique.

Sonart

Bon... il faut que j'ajoute quelque chose à mon commentaire mais c'est très délicat.

On parlait des gens qui se fouent du son. Pour une partie d'entre eux qui sauraient faire la différence, c'est peut-être pcq ils n'ont jamais entendu une chaîne de qualité.

Je fais le rapport avec les audiophiles qui ne traitent pas leur salle acoustiquement. Sans vouloir blesser personne.

Bientôt, je publierai une série d'articles sur le sujet qui j'espère aideront les audiophiles qui souhaitent s'aventurer dans ça.

Salutations!
Sonart
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#68 denbret

denbret

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4710 Messages :
  • Gender:Not Telling

Posté 10 January 2008 à 11:46

Bon... il faut que j'ajoute quelque chose à mon commentaire mais c'est très délicat.

On parlait des gens qui se fouent du son. Pour une partie d'entre eux qui sauraient faire la différence, c'est peut-être pcq ils n'ont jamais entendu une chaîne de qualité.

Je fais le rapport avec les audiophiles qui ne traitent pas leur salle acoustiquement. Sans vouloir blesser personne.

Bientôt, je publierai une série d'articles sur le sujet qui j'espère aideront les audiophiles qui souhaitent s'aventurer dans ça.

Salutations!
Sonart



Oui vivement, ça serait très apprécié.

Le problème souvent, c'est que la solution est complexe et onéreuse. Je pense que, comme dans toute chose, il y a différents niveau de solution, des faciles et des plus compliquées.

Ça serait bien de comprendre en premier l'ABC de l'accoustique, ensuite les problèmes qu'on retrouvent fréquemment dans nos pièces d'écoutes et différentes solutions possibles.

Merci. (y)

#69 Petyot

Petyot

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 157 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montreal

Posté 10 January 2008 à 13:01

Je fais le rapport avec les audiophiles qui ne traitent pas leur salle acoustiquement. Sans vouloir blesser personne.


Je fais partie de ceux-là... Pour plusieurs raisons. D'abord, je suis encore récent dans ce monde d'audiophiles (et je suis d'ailleurs pas vraiment un audiophile, mais ça, c'est une autre histoire). Deuxièmement, traiter acoustiquement une pièce demande un savoir-faire et entraîne des coûts. Est-ce que celà se justifie fasse à un système valant moins de $5000 à $7500 ? Peut-être, je n'en sais rien. Ce que je sais, c'est qu'à la différence du matériel audio que je peux toujours revendre en cas d'erreur, je suppose qu'en matière de traitement accoustic, c'est plus difficile. Je peux "expérimenter" plus longtemps avec du matériel audio qu'avec un traitement accoustic de ma salle.

Peut-être est-ce une question de méconnaissance des coûts et tarifs de ce genre d'intervention mais je suppose qu'un professionnel de l'acoustique va charger un tarif horaire relativement élevé (ce qui est bien normal, tout travail mérite rétribution) et va vouloir faire installer des panneaux ou autres éléments pour corriger l'acoustique de la pièce. Les honoraires payés sont "perdus" si la satisfaction n'est pas au rendez-vous, les panneaux doivent se revendre mais certainement pas aussi bien que du matériel audio...

Je ne demande qu'à être éduqué en matière d'acoustique et ma réticence (pas sur les résultats dont je ne doute pas mais sur mon envie de faire appel à ce genre de professionnel) ne vient certainement que d'une méconnaissance de ce que cela coûte réellement et sur ce que j'aurai à y gagner...

My 10 cents (je contribue pas souvent alors autant être généreux... :rolleyes: )

Pierre


#70 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 10 January 2008 à 16:51

Je fais partie de ceux-là... Pour plusieurs raisons. D'abord, je suis encore récent dans ce monde d'audiophiles (et je suis d'ailleurs pas vraiment un audiophile, mais ça, c'est une autre histoire). Deuxièmement, traiter acoustiquement une pièce demande un savoir-faire et entraîne des coûts. Est-ce que celà se justifie fasse à un système valant moins de $5000 à $7500 ? Peut-être, je n'en sais rien. Ce que je sais, c'est qu'à la différence du matériel audio que je peux toujours revendre en cas d'erreur, je suppose qu'en matière de traitement accoustic, c'est plus difficile. Je peux "expérimenter" plus longtemps avec du matériel audio qu'avec un traitement accoustic de ma salle.

Peut-être est-ce une question de méconnaissance des coûts et tarifs de ce genre d'intervention mais je suppose qu'un professionnel de l'acoustique va charger un tarif horaire relativement élevé (ce qui est bien normal, tout travail mérite rétribution) et va vouloir faire installer des panneaux ou autres éléments pour corriger l'acoustique de la pièce. Les honoraires payés sont "perdus" si la satisfaction n'est pas au rendez-vous, les panneaux doivent se revendre mais certainement pas aussi bien que du matériel audio...

Je ne demande qu'à être éduqué en matière d'acoustique et ma réticence (pas sur les résultats dont je ne doute pas mais sur mon envie de faire appel à ce genre de professionnel) ne vient certainement que d'une méconnaissance de ce que cela coûte réellement et sur ce que j'aurai à y gagner...

My 10 cents (je contribue pas souvent alors autant être généreux... :rolleyes: )

Pierre


Je trouves que tu résumes très bien ou est rendu l'audiophile devant la bibite qu'est l'acoustique.

Ne te trompes pas, probablement le meilleur remède contre l'échagïte aigue c'est l'acoustique parce que c'est un moyen finalement peu dispendieux, en regard aux prix des appareils, de maximiser l'investissement chaine audio. Qui, sans acoustique, peut se vanter d'avoir une chaine qui performe à son mieux?

Lorsque tu investis 2000, 3000, 5000 et plus, tu as le droit d'avoir un max. En boutique ça sonne bien pourquoi à la maison ça ne sonne pas comme il faut? Souvent la solution est là, l'acoustique

Nous sommes une cible, nous les audiophiles, parfaite pour les équipes marketing de l'industrie audio. Une preuve, la réémergence du microsillon, l'industrie s'est t'elle réajustée à votre goût? S'il faut que l'acoustique deviennent à la mode, que croyez vous qu'il va se passer. Une pluie de compagnies spécialisée en acoustique vont nous vanter les mérites de leur produits.

Je site Sonart: Nous sommes ici un petit groupe de passionnés.

N'oublions pas les sommes d'argent consenties, nous contribuons grandement au succès d'une industrie plus que florissante. Ce n'est pas le nombre d'individus qui compte dans ce cas-ci mais l'argent investit par chacun d'entre vous. Faites un petit calcul, la somme totale de votre chaine par le coût moyen d'une chaine moyenne, on s'entends-tu pour 1200$. Perso j'ai l'équivalent d'une bonne douzaine de chaines petites à moyennes.

1 pour 12, ça me fait dire que si on prenait conscience de ce fait, seigneur que les enregistrements seraient bons car nous prendrions notre place de gros investisseurs alors que maintenant......

Comprenez moi bien, ce que je veux faire ressortir c'est que l'argument du nombre ne tient pas. Aucunement ridiculiser les possesseurs de petites chaines, loin de là.

Maintenant Sonart faut pas que tu lâches, c'est vraiement très bon tes interventions.

Amicalement

Richard

#71 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 10 January 2008 à 20:10

Je trouves que tu résumes très bien ou est rendu l'audiophile devant la bibite qu'est l'acoustique.

Ne te trompes pas, probablement le meilleur remède contre l'échagïte aigue c'est l'acoustique parce que c'est un moyen finalement peu dispendieux, en regard aux prix des appareils, de maximiser l'investissement chaine audio. Qui, sans acoustique, peut se vanter d'avoir une chaine qui performe à son mieux?

Lorsque tu investis 2000, 3000, 5000 et plus, tu as le droit d'avoir un max. En boutique ça sonne bien pourquoi à la maison ça ne sonne pas comme il faut? Souvent la solution est là, l'acoustique

Nous sommes une cible, nous les audiophiles, parfaite pour les équipes marketing de l'industrie audio. Une preuve, la réémergence du microsillon, l'industrie s'est t'elle réajustée à votre goût? S'il faut que l'acoustique deviennent à la mode, que croyez vous qu'il va se passer. Une pluie de compagnies spécialisée en acoustique vont nous vanter les mérites de leur produits.

Je site Sonart: Nous sommes ici un petit groupe de passionnés.

N'oublions pas les sommes d'argent consenties, nous contribuons grandement au succès d'une industrie plus que florissante. Ce n'est pas le nombre d'individus qui compte dans ce cas-ci mais l'argent investit par chacun d'entre vous. Faites un petit calcul, la somme totale de votre chaine par le coût moyen d'une chaine moyenne, on s'entends-tu pour 1200$. Perso j'ai l'équivalent d'une bonne douzaine de chaines petites à moyennes.

1 pour 12, ça me fait dire que si on prenait conscience de ce fait, seigneur que les enregistrements seraient bons car nous prendrions notre place de gros investisseurs alors que maintenant......

Comprenez moi bien, ce que je veux faire ressortir c'est que l'argument du nombre ne tient pas. Aucunement ridiculiser les possesseurs de petites chaines, loin de là.

Maintenant Sonart faut pas que tu lâches, c'est vraiement très bon tes interventions.

Amicalement

Richard

Tu as rason Richard. Je n'avais jamais fait ce petit calcul. On n'est peut-être pas un si petit marché que ça.

Ce que je crains, c'est que ce sont les supers grosses compagnies qui ont les budgets pour faire de la R&D qui contrôlent l'évolution des choses. Ils contrôlent entre-autres l'élément le plus important; le format. La technologie sort au compte goutte, au rythme où ils prévoient que ce sera payant et que le reste de l'industrie emboîtera le pas; les Majors du disque, l'industrie de l'enregistrement et de la production, les fabricants d'équipements etc.

Pour ce qui est de l'acoustique, ce serait le fun si ça devenait une mode. (Non non pas pcq j'aurais plus de contrats, j'en ai amplement dont des CM et en plus j,ai ma jobe de prof :dizzy: . Ce serait le fun tout simplement pcq j'y crois beaucoup. Mais ce ne sont pas les consultants qui vont changer les choses. Nous ne sommes pas assez puisssants du tout. On fait un peu de pub et on répond aux téléphones.

Vous souvenez-vous quand tout le monde a changé son radio de cuisine pour un "système de son"? Marantz, Pioneer, Sansui, Kenwood... Ensuite tout le monde a changé son kodak pour un 35 mm japonnais. Plus récemment c'est le cinéma-maison qui a fait la mode.

L'acoustique ne deviendra jamais une mode. Reste que, depuis quelques années, il y a une multiplication de petites compagnies qui vendent des "kits acoustiques" tout faits en mousse. C'est sûr que ce n'est pas bon et que c'est cher mais ça personne ne le sait.

Bon, j'ai été un peu négatif alors je vous donne My 25 cents. ^_^

Salutations
Sonart
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#72 Petyot

Petyot

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 157 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montreal

Posté 10 January 2008 à 20:25

L'acoustique ne deviendra jamais une mode. Reste que, depuis quelques années, il y a une multiplication de petites compagnies qui vendent des "kits acoustiques" tout faits en mousse. C'est sûr que ce n'est pas bon et que c'est cher mais ça personne ne le sait.


Parlons un peu de (gros) sous... Ça peut coûter environ combien une intervention "simple" pour faire un diagnostic et des recommandations pour corriger les défauts acoustiques d'une pièce ? Je ne parle pas de la correction en elle-même mais bien du diagnostic et des recommandations...


#73 Sonart

Sonart

    Membre actif

  • Commerçant Pro
  • PipPipPipPipPip
  • 589 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Montréal
  • Interests:Professeur et consultant en acoustique.

Posté 10 January 2008 à 21:42

Parlons un peu de (gros) sous... Ça peut coûter environ combien une intervention "simple" pour faire un diagnostic et des recommandations pour corriger les défauts acoustiques d'une pièce ? Je ne parle pas de la correction en elle-même mais bien du diagnostic et des recommandations...

Pour le design complet d'une salle de CM (traitement) ça commence à environ 400$.

Sonart
Consultant en acoustique architecturale,
design de studios d'enregistrement, salles d'écoute et salles de spectacles.

www.sonaracoustique.com

#74 Dickduff

Dickduff

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 963 Messages :
  • Gender:Male

Posté 10 January 2008 à 21:45

Parlons un peu de (gros) sous... Ça peut coûter environ combien une intervention "simple" pour faire un diagnostic et des recommandations pour corriger les défauts acoustiques d'une pièce ? Je ne parle pas de la correction en elle-même mais bien du diagnostic et des recommandations...


Excellente question. Peut on après recommendations le faire soi même ou ça prends un pro.

Sonart, pourquoi l'acoustique ne deviendrait pas une mode ou plus populaire? C'est un sujet relativement nouveau sur les forums québécois, en tout cas. On en parle de plus en plus, prémice à des jours meilleurs.

Je suis assez optimistes, aucun mérite, c'est ma nature.

Richard

#75 michelf

michelf

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1582 Messages :
  • Gender:Male
  • Interests:Tête à Flac
    Hi-Fi, DIY, rénovation,Photo
    Béta Testeur pour le logiciel Emotion de Merging Technologies

Posté 10 January 2008 à 21:54

Ce que je crains, c'est que ce sont les supers grosses compagnies qui ont les budgets pour faire de la R&D qui contrôlent l'évolution des choses. Ils contrôlent entre-autres l'élément le plus important; le format. La technologie sort au compte goutte, au rythme où ils prévoient que ce sera payant et que le reste de l'industrie emboîtera le pas; les Majors du disque, l'industrie de l'enregistrement et de la production, les fabricants d'équipements etc.

L'acoustique ne deviendra jamais une mode. Reste que, depuis quelques années, il y a une multiplication de petites compagnies qui vendent des "kits acoustiques" tout faits en mousse. C'est sûr que ce n'est pas bon et que c'est cher mais ça personne ne le sait.

Bon, j'ai été un peu négatif alors je vous donne My 25 cents. ^_^

Salutations
Sonart


Quelle belle discussion constructive et éducative !
Sonart pour ce qui est de ton commentaire sur les formats, je crois justement que les gros de l'industrie subisse une crise avec les formats qu'ils non pas crées et licensés, tel que le MP3 par exemple.
Philips a touché une fortune en royautés avec la Compact Casette et le Compact Disc, un calcul facile chaque cassette génère quelques sous.
Le même modèle d'affaire a été utilisé avec le Compact Disc.
Arrive le MP3...ooops...c'est pas un format physique...je fait comment pour collecter les royautés....je contacte de ce pas mon avocat :-)

Personnellement je suis de moins en moins convaincu que les grandes cie d'audio pousse l'innovation ou l'établissement de nouveau standard.
Je dirais même qu'ils ont de moins en moins d'intérêt, puisque que les format sont de plus en plus dictés par les usagers, dixit le format Broadcast Wave qui a été imposé par les artisans plutôt que par ProTools et cie.

La plus belle nouvelle qui est arrivé dans le domaine de l'audio est le codec Flac, totalement gratuit et robuste.
C'est une vraie bénédiction pour les audiophiles et les musiciens de plus le codec Flac supporte le multi-canaux.
C'est maintenant à nous audiophiles de l'exiger aux manufacturiers, ils n'ont aucune excuses, le code source est totalement gratuit.
Linn vient de suivre en offrant de la musique en ligne en format flac, certains artistes offre aussi leur musique en flac.
Pour revenir au sujet des prestations live, il existe des tonnes de concerts enregistres en flac et disponible gratuitement.
Et ce avec l'accord des groupes pour autant que les enregistrements ne soit pas vendus.

Pour ce qui est du traitement acoustique, il est possible à faible cout de traiter une pièce pour un excès de réverbération ou le contrôles des basses fréquences, j'ai hâte de lire les articles et conseils de Sonart....C'est aussi un très bon sujet pour les amateurs de DiY. je suis convaincu qu'il est possible de démystifier ce domaine, beaucoup plus que de lire des commentaires vaporeux sur les câbles AC et les interconnexions argentée.
Faut dire que l'huile de bras est moins vendeuse que l'huile de serpent (snake oil).

Au fait Sonart j'ai tout gardé mes articles sur l'acoustique provenant des magazines mythique tel que dB et Record, Engineer Producer des années 80. Libre à toi de me contacter en PM.
Béta Testeur pour Emotion Media Server de Merging Technologies




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)